Ten­sions en terres pu­bliques

La Terre de chez nous - - LA UNE - PIERRE-YVON BÉ­GIN py­be­gin@ la­terre.ca @Pier­reY­vonB­gin

SHA­WI­NI­GAN — Les producteurs de si­rop d’érable de plu­sieurs ré­gions s’im­pa­tientent. Ils peinent à trou­ver un ter­rain d’en­tente avec les bu­reaux ré­gio­naux du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs pour l’ex­pan­sion des éra­blières en fo­rêt pu­blique.

« C’est dé­ce­vant parce que ça tourne en rond », a dé­plo­ré le pré­sident du Syn­di­cat des producteurs acé­ri­coles de la Mau­ri­cie, Éric Bou­chard. Au cours de la ré­cente as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle de son or­ga­ni­sa­tion, ce­lui-ci a fait état des dif­fi­cul­tés des acé­ri­cul­teurs à ob­te­nir des per­mis d’ex­ploi­ta­tion en fo­rêt pu­blique de­puis 18 mois.

Bob­by Mar­couiller, acé­ri­cul­teur à Trois-Rives, est l’un de ceux qui es­pé­raient pro­fi­ter de l’ajout en juin 2016 de cinq mil­lions d’entailles. Son éra­blière est ad­ja­cente à la fo­rêt pu­blique. L’hi­ver der­nier, le mi­nis­tère y a au­to­ri­sé une coupe qui au­rait dû en prin­cipe ne pré­le­ver que 30 % des érables. Se­lon son ap­pré­cia­tion, c’est plu­tôt 70 % des érables qui ont été coupés. « La vi­sion n’est pas là », conclut le pré­sident du Syn­di­cat.

Le pre­mier vice-pré­sident de la Fé­dé­ra­tion, Luc Gou­let, convient que la ges­tion de la fo­rêt pu­blique est dif­fé­rente d’une ré­gion à l’autre. « On ne sait pas si le mi­nis­tère veut vrai­ment dé­ve­lop­per l’acériculture », com­mente-t-il, rap­pe­lant que les acé­ri­cul­teurs se doivent de né­go­cier au sein de cha­cune des Tables de ges­tion in­té­grée des res­sources et du ter­ri­toire (TGIRT).

Nom­breuses de­mandes

In­vi­té à com­men­ter le re­tard mis par le mi­nis­tère des Fo­rêts à don­ner ac­cès à la fo­rêt pu­blique aux acé­ri­cul­teurs, le ca­bi­net de Luc Blan­chette fait va­loir que des tra­vaux de jar­di­nage doivent pré­cé­der toute ins­tal­la­tion acé­ri­cole.

L’agent d’in­for­ma­tion Ni­co­las Bé­gin ex­plique que l’ajout de nou­veaux contin­gents en 2016 s’est tra­duit par 103 de­mandes de dé­mar­rage. Celles-ci ont to­ta­li­sé 1,8 mil­lion d’entailles, soit sept fois plus que les 241 000 entailles au­to­ri­sées par la Ré­gie. Le mi­nis­tère a éga­le­ment re­çu 320 de­mandes d’agran­dis­se­ment pour un to­tal de 700 000 entailles.

Après une pre­mière ana­lyse des pro­jets, in­dique le porte-pa­role, le mi­nis­tère a en­tre­pris une deuxième phase d’ana­lyse de ceux qui ont été re­te­nus se­lon les don­nées d’in­ven­taire four­nies par les pro­mo­teurs à l’été 2017. Le mi­nis­tère, ajoute-t-il, est en train de réa­li­ser des consul­ta­tions au­près de tous les uti­li­sa­teurs de la fo­rêt pu­blique.

Le mi­nis­tère est en train de réa­li­ser des consul­ta­tions au­près de tous les uti­li­sa­teurs de la fo­rêt pu­blique.

Sur les cinq mil­lions d’entailles al­louées en juin 2016, 241 000 ont été ré­ser­vées pour les pro­jets en terres pu­bliques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.