Pas de gels en vue

La Terre de chez nous - - LA UNE - MAR­TIN MÉ­NARD mme­nard@la­terre.ca

Les gels se­ront faibles et de courte du­rée.

Après les re­cords de cha­leur du mois de sep­tembre, oc­tobre son­ne­ra le re­tour à la réa­li­té, pré­voit le mé­téo­ro­logue An­dré Mo­nette. « Ce se­ra dur pour oc­tobre d’être aus­si hot que sep­tembre. Nous au­rons du temps chaud pour la pre­mière se­maine du mois, mais après, il y au­ra une cas­sure », sou­ligne M. Mo­nette. En d’autres mots, des tem­pé­ra­tures plus froides que la nor­male ar­ri­ve­ront après le con­gé de l’Ac­tion de grâce. Cette masse d’air frais pro­ve­nant de l’ouest fe­ra ses pre­mières « vic­times » en Ou­taouais et en Abi­ti­bi-Té­mis­ca­mingue, pour en­suite at­teindre la zone cen­trale du Qué­bec et un peu plus tard, le Bas-Saint-Laurent, la Gas­pé­sie et la Côte-Nord.

« Pour la troi­sième se­maine d’oc­tobre, nous pré­voyons des tem­pé­ra­tures en mon­tagnes russes; une jour­née plus chaude, l’autre plus fraîche, etc. Les dé­pres­sions plus fré­quentes en­traî­ne­ront des pré­ci­pi­ta­tions et du temps gris. C’est à ce mo­ment que les sec­teurs plus au nord re­ce­vront leurs pre­mières pré­ci­pi­ta­tions de neige », dé­crit le mé­téo­ro­logue.

An­dré Mo­nette ne pré­voit pas d’épi­sodes de gels im­por­tants pour l’en­semble du Qué­bec en oc­tobre. « On ne voit pas de grosses des­centes de froid. Les gels se­ront faibles et de courte du­rée. Rien de tech­ni­que­ment mor­tel pour les cultures », di­til, sans tou­te­fois rien pro­mettre.

Quel mois de sep­tembre!

Les ama­teurs de re­cords ont été ser­vis le mois der­nier : une ca­ni­cule du 15 au 18 sep­tembre, du ja­mais vu! Le re­cord de la ca­ni­cule sur­ve­nue le plus tard en sai­son da­tait de 2002, alors que le mer­cure avait at­teint ou dépassé les 30 °C du 8 au 10 sep­tembre.

« En­core plus ex­cep­tion­nels que la ca­ni­cule, ce sont les 22 jours sans pluie qu’a connus le sud du Qué­bec. C’est un re­cord pour sep­tembre et la deuxième plus longue pé­riode sans pluie, tous mois confon­dus, pour cette ré­gion », af­firme An­dré Mo­nette.

L’Abi­ti­bi-Té­mis­ca­mingue a connu son mois de sep­tembre le plus chaud en 75 ans. D’autres ré­gions ont frô­lé leur re­cord de cha­leur pour un mois de sep­tembre. L’Est-du-Qué­bec n’a pas eu aus­si chaud, mais a en­re­gis­tré une tem­pé­ra­ture su­pé­rieure de 1 à 2 de­grés à la moyenne men­suelle se­lon les en­droits.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.