So­lu­tion trou­vée au Bas-Saint-Laurent

La Terre de chez nous - - NEWS - P.-Y.B.

Les acé­ri­cul­teurs du Bas-Saint-Laurent ont pour leur part ma­tière à cé­lé­brer. Leur syn­di­cat vient de conclure une en­tente de prin­cipe avec le mi­nis­tère des Fo­rêts et les in­dus­triels pour l’ajout d’entailles en terres pu­bliques.

« Ça vaut plus que notre vic­toire sur le rap­port Ga­gné », a com­men­té la pré­si­dente du Syn­di­cat des producteurs acé­ri­coles du Bas-Saint-Laurent–Gas­pé­sie, Syl­vie La­li­ber­té. Dans sa ré­gion, a-t-elle sou­li­gné, plus d’une éra­blière sur deux se trouve en terre pu­blique, soit 5,6 mil­lions d’entailles sur près de 9 mil­lions. Elle es­time que cet ac­cord per­met­tra de mettre en pro­duc­tion près d’un mil­lion d’entailles sup­plé­men­taires.

« Le re­pré­sen­tant du mi­nis­tère, Paul Saint-Laurent, a tou­jours dit qu’il était en fa­veur du dé­ve­lop­pe­ment de l’acériculture en terres pu­bliques et il vient de le prou­ver », com­mente Syl­vie La­li­ber­té pour ex­pli­quer la conclu­sion d’une rare en­tente avec le mi­nis­tère.

Pré­ci­sons que l’en­tente pré­voit l’échange de 4 000 hec­tares fai­sant par­tie d’une aire d’intensification de la pro­duc­tion li­gneuse (AIPL) contre des zones voi­sines d’éra­blières exis­tantes. Les dis­cus­sions ont été me­nées dans un sous-co­mi­té de la TGIRT réunis­sant les producteurs, les in­dus­triels et le mi­nis­tère. La TGIRT doit en­core ra­ti­fier l’en­tente.

Aux yeux de Syl­vie La­li­ber­té, l’en­tente de prin­cipe re­pré­sente da­van­tage que la vic­toire sur le fu­neste rap­port Ga­gné re­la­ti­ve­ment au dé­ve­lop­pe­ment de l’acériculture au Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.