Des fai­sans aux pin­tades

La Terre de chez nous - - NEWS -

Il y a près de 10 ans, Yan­nick Bolduc a ache­té une ferme équi­pée pour la pro­duc­tion d’oeufs d’in­cu­ba­tion de per­drix. Ra­pi­de­ment, il s’est tour­né vers l’éle­vage. Même si les fai­sans et les per­drix oc­cupent tou­jours une place à la ferme, les cailles et les pin­tades com­posent la ma­jo­ri­té de l’éle­vage de l’en­tre­prise agri­cole si­tuée dans la ré­gion deVic­to­ria­ville.Cha­quean­née,lesBol­duc-Gri­mar­dé­lè­ven­ten­vi­ron nten­vi­ron 2 500 pin­tades et 10 000 cailles. Un nou­vel amé­na­ge­mentt ac­cueille éga­le­ment des ca­nards à la ferme. « Ce n’est pas pour ur vendre, pré­cise Yan­nick. C’est parce que c’est beau! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.