La ré­colte prend son en­vol

La Terre de chez nous - - À LA UNE - MAR­TIN MÉ­NARD mme­nard@ la­terre.ca

— Les agri­cul­teurs crai­gnaient d’ob­te­nir des ren­de­ments de maïs-grain or­di­naires cette an­née, mais la ré­colte vient de com­men­cer et l’in­verse semble se pro­duire, du moins en Mon­té­ré­gie.

« Le maïs, cette an­née, c’est fou raide! On a 16 et 17 tonnes [sec] à l’hec­tare, avec un poids spé­ci­fique de 69,8 kg/hl. Pour l’ins­tant, c’est même meilleur que mon ren­de­ment re­cord de l’an pas­sé! Sur­tout qu’avec l’été qu’on a eu, on s’at- ten­dait à 13 t/ha, alors c’est toute une sur­prise », a com­men­té Yvan Sa­va­ria, qui pèse chaque ca­mion sur la ba­lance de sa ferme de Saint-Ma­thieu-de-Be­loeil.

Moins de sé­chage

Une autre bonne sur­prise at­ten­dait l’agri­cul­teur, qui a re­vu à la baisse ses coûts de sé­chage puisque son grain af­fiche un taux d’hu­mi­di­té ac­cep­table de 23 à 25 %. « Et avec le temps chaud qui pré­vaut ac­tuel­le­ment, le sé­choir consomme beau­coup moins de gaz na­tu­rel. Ça pa­raît! » a pré­ci­sé ce­lui qui pos­sède 300 hec­tares de maïs. Il note ce­pen­dant que les champs qu’il ré­colte ac­tuel­le­ment ont été se­més à la fin avril. Il s’at­tend ain­si à ob­te­nir une tonne de moins à l’hec­tare pour les su­per­fi­cies en­se­men­cées à la mi-mai.

À Ri­che­lieu, Syl­vain Beau­dry vient tout juste de com­men­cer sa ré­colte de maïs. Le ren­de­ment de 14 t/ha de maïs sec qu’il ob­tient l’im­pres­sionne éga­le­ment, sa moyenne des der­nières an­nées étant de 11,5 t/ha. « C’est vrai­ment très bon. Les ex­perts ne s’at­tendent pas à un ef­fon­dre­ment des prix du maïs dans les pro­chains mois. Le pe­tit hic, c’est le taux d’hu­mi­di­té de 28-29 %. Mais il ne faut pas se plaindre. Si nous n’avions pas eu un au­tomne chaud, cer­tains champs de maïs n’au­raient même pas pu être ré­col­tés. Es­pé­rons seule­ment que la neige n’ar­ri­ve­ra pas trop tôt, car on a 10 jours de re­tard », in­dique M. Beau­dry, qui cultive 156 ha de maïs et en ré­colte près de 1 000 ha à for­fait.

Pour Flo­rian Rucks­tuhl, la ré­colte 2017 de maïs « re­garde pas mal bien ». Il a ré­col­té une ving­taine d’hec­tares avant la pluie avec un ren­de­ment de 13,2 t/ha. « Le maïs se­mé le 10 mai af­fi­chait un taux d’hu­mi­di­té un peu plus éle­vé, à près de 27 %, mais pour le reste, c’est vrai­ment sur la coche cette an­née. On ra­masse des épis avec 20 rangs de grains; on n’a pas vu ça sou­vent », re­late le co­pro­prié­taire d’une ferme lai­tière de Sainte-Sa­bine, en Mon­té­ré­gie, qui compte plus de 350 vaches en lac­ta­tion.

Chaque an­née, la Coop Co­max, l’un des plus grands ache­teurs de grains à SaintHya­cinthe, achète des cen­taines de mil­liers de tonnes de maïs di­rec­te­ment des pro­duc­teurs. Le né­go­ciant Jo­ce­lyn Pe­tit a dé­jà re­çu près de 500 tonnes de cette ré­colte 2017. « Le taux d’hu­mi­di­té de 22 % et le poids spé­ci­fique de 67,9 kg/hl en moyenne m’ont sur­pris. Les ren­de­ments ont l’air plus éle­vés qu’on pen­sait », dit-il.

Des prix in­té­res­sants

Le prix du maïs a lé­gè­re­ment di­mi­nué der­niè­re­ment, et at­teint pré­sen­te­ment 190 $ la tonne dans la ré­gion de SaintHya­cinthe. Cer­tains pro­duc­teurs comme M. Beau­dry ont ce­pen­dant pro­fi­té de la conjonc­ture fa­vo­rable plus tôt cette an­née pour vendre à l’avance une par­tie de leur ré­colte à plus de 210 $ la tonne. Les ex­perts ne s’at­tendent pas à un ef­fon­dre­ment des prix du maïs dans les pro­chains mois. Au contraire, ils an­ti­cipent une hausse après la ré­colte.

La ré­colte de maïs-grain prend son en­vol en Mon­té­ré­gie.

Les pro­duc­teurs con­tac­tés, comme Yvan Sa­va­ria, s’étonnent des très bons ren­de­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.