Le Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique éclipse l’ALE­NA

Le nou­veau PTP

La Terre de chez nous - - LA UNE - THIER­RY LA­RI­VIÈRE tla­ri­viere@ la­terre.ca @La­ri­vie­reT

Alors que la 6e ronde de re­né­go­cia­tion de l’Ac­cord de libre-échange nor­da­mé­ri­cain (ALE­NA) bat­tait son plein à Mon­tréal, la conclu­sion d’un nou­veau Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique (PTP) à 11 pays est ve­nue sur­prendre les pro­duc­teurs du sec­teur de la ges­tion de l’offre. Ils de­mandent main­te­nant au fé­dé­ral d’an­non­cer les me­sures de com­pen­sa­tion.

« Je suis ra­vi d’an­non­cer au­jourd’hui que le Ca­na­da et les 10 autres membres res­tants du PTP ont conclu à To­kyo, au Ja­pon, les dis­cus­sions re­la­tives à un nouvel ac­cord de Par­te­na­riat trans­pa­ci­fique glo­bal et pro­gres­siste [PTPGP] », a in­di­qué le 23 jan­vier Fran­çois-Philippe Cham­pagne, mi­nistre du Com­merce in­ter­na­tio­nal. De ré­centes né­go­cia­tions à To­kyo au­raient fait pro­gres­ser la né­go­cia­tion et une si­gna­ture se­rait en­vi­sa­gée le 8 mars au Chi­li.

Ex­trê­me­ment dé­çus

Les sec­teurs sous la ges­tion de l’offre ac­ceptent mal la dé­ci­sion sou­daine du Ca­na­da de conclure cet ac­cord com­mer­cial.

« Les Pro­duc­teurs de lait du Qué­bec [PLQ] sont ex­trê­me­ment dé­çus du fait que le Ca­na­da a l’in­ten­tion de si­gner […] sans même ré­équi­li­brer les conces­sions aux mar­chés sous ges­tion de l’offre », a dé­cla­ré Bru­no Le­tendre, pré­sident des PLQ. Ce der­nier rap­pelle que le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau « s’était en­ga­gé à re­voir les conces­sions dans un PTP sans les États-Unis » au Sa­gue­nay– Lac-Saint-Jean en oc­tobre 2017. Les PLQ de­mandent main­te­nant au fé­dé­ral d’agir ra­pi­de­ment pour « dé­ter­mi­ner la fa­çon ef­fi­cace d’at­té­nuer les im­pacts pour tous les pro­duc­teurs lai­tiers ». Les questions po­sées par La Terre à ce su­jet au bu­reau du mi­nistre fé­dé­ral de l’Agriculture, La­wrence MacAu­lay, sont res­tées sans ré­ponse.

« Cet ac­cès sup­plé­men­taire de 2,1 % des mar­chés est ma­jeur pour la fi­lière avi­cole qué­bé­coise. C’est main­te­nant l’équi­valent de plus de 10 % de la pro­duc- tion ca­na­dienne qui se­ra im­por­tée », a dé­plo­ré Pierre-Luc Le­blanc, pré­sident des Éle­veurs de vo­lailles du Qué­bec.

Bon pour les ex­por­ta­teurs

« C’est une ex­cel­lente nou­velle pour nous », a com­men­té David Du­val, pré­sident des Éle­veurs de porcs du Qué­bec. Ce der­nier ajoute que le PTPGP per­met­tra de « conso­li­der notre avance » sur le mar­ché lu­cra­tif du Ja­pon. « On a dé­jà dé­lo­gé le porc amé­ri­cain de chez Cost­co au Ja­pon », lance un David Du­val op­ti­miste.

D’autres sec­teurs, comme ce­lui de l’érable, des bleuets et des can­ne­berges, se­ront éga­le­ment avan­ta­gés. Ce sont d’ailleurs ces élé­ments que fait va­loir le mi­nistre fé­dé­ral de l’Agriculture lorsque ques­tion­né par La Terre.

En no­vembre, au Viet­nam, les né­go­cia­tions du PTPGP avaient bien avan­cé. Leur conclu­sion a été confir­mée à To­kyo le 23 jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.