36 mois de pri­son pour Oli­vier Char­rière

La pri­son pour Char­rière

La Terre de chez nous - - LA UNE - Cor­res­pon­dant ré­gio­nal re­dac­tion@ la­terre.ca

TROIS-RI­VIÈRES — Le né­go­ciant en grains Oli­vier Char­rière a pris le che­min du pé­ni­ten­cier après que le juge Louis Dionne eut pro­non­cé contre lui une peine de 36 mois d’em­pri­son­ne­ment pour avoir floué 25 pro­duc­teurs agri­coles. Char­rière de­vra éga­le­ment rem­bour­ser 665 422 $ à ses vic­times, à dé­faut de quoi il pur­ge­ra une peine ad­di­tion­nelle de 36 mois de pri­son.

« C’est une peine sé­vère, mais le tri­bu­nal marque le ton : les frau­deurs doivent rem­bour­ser leurs vic­times », a in­di­qué le pro­cu­reur de la pour­suite, Me Ju­lien Beau­champ-La­li­ber­té.

Plus tôt cette se­maine, la pour­suite avait ré­cla­mé une peine de quatre ans de pé­ni­ten­cier et l’obli­ga­tion pour Oli­vier Char­rière de rem­bour­ser ses vic­times, à dé­faut de quoi il de­vrait pur­ger quatre an­nées ad­di­tion­nelles. Le mois der­nier, un ju­ry de 12 per­sonnes a re­con­nu l’homme de 34 ans cou­pable de fraude et de vol à l’en­droit de 25 pro­duc­teurs agri­coles qui avaient confié des grains à son en­tre­prise, les Élé­va­teurs de la Rive-Nord, entre 2008 et 2009. Char­rière en ap­pelle de ce ver­dict.

De son cô­té, la dé­fense pro­po­sait une peine de pri­son dans la col­lec­ti­vi­té afin de per­mettre à Oli­vier Char­rière de conser­ver son em­ploi pour être en me­sure de dé­dom­ma­ger les vic­times.

Au cours des ob­ser­va­tions sur la peine, Me Ju­lien Beau­champ-La­li­ber­té a fait la lec­ture d’une ving­taine de dé­cla­ra­tions de vic­times. Plu­sieurs ont ex­pri­mé les sentiments de co­lère, de frus­tra­tion, de honte et de mé­fiance qu’elles vi­vaient de­puis ces évé­ne­ments, sans comp­ter les dif­fi­cul­tés qu’elles avaient dû af­fron­ter.

Au cours de sa com­pa­ru­tion pen­dant les ob­ser­va­tions sur la peine, Oli­vier Char­rière a dit être dé­so­lé des gestes qu’il avait po­sés et être dis­po­sé à rem­bour­ser ses vic­times, mais sou­hai­tait évi­ter la pri­son ferme.

Oli­vier Char­rière écope d’une peine de trois ans de pri­son.

Vingt-cinq pro­duc­teurs agri­coles floués avaient confié des grains aux Élé­va­teurs de la Rive-Nord entre 2008 et 2009.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.