Claude Ju­lien au stade des ex­pé­riences

La Tribune - - ACTUALITÉS - MI­CHEL LA­MARCHE

BROSSARD — Nou­vel en­traî­neur­chef, nou­velles ini­tia­tives. Alors que Mi­chel Ther­rien avait l’ha­bi­tude d’or­ga­ni­ser des matchs si­mu­lés dès les pre­miers jours du camp d’entraînement, Claude Ju­lien compte plu­tôt pro­fi­ter des jour­nées de ven­dre­di et de sa­me­di pour com­men­cer à in­cul­quer son sys­tème à ses joueurs et ef­fec­tuer des ex­pé­riences pour ap­prendre à mieux les connaître. En cette pre­mière jour­née d’entraînement sur glace du Ca­na­dien de Mon­tréal, ven­dre­di à Brossard, les 60 joueurs pré­sents — Je­re­miah Ad­di­son est sur le car­reau en rai­son d’une bles­sure à l’épaule — ont été ré­par­tis dans deux groupes prin­ci­paux de 26 pa­ti­neurs cha­cun qui, à tour de rôle, sont pas­sés par la pa­ti­noire et la salle de vi­déo. La même re­cette se­ra em­ployée sa­me­di.

« Nous avons huit matchs pré­pa­ra­toires et une par­tie in­traé­quipe — di­manche après-mi­di au Centre Bell — et ça ne nous donne pas beau­coup de temps d’ici le dé­but de la sai­son pour avoir des en­traî­ne­ments et ap­por­ter les ajus­te­ments né­ces­saires, a ex­pli­qué Ju­lien.

« C’était plus im­por­tant pour moi de mettre l’ac­cent sur le sys­tème de jeu, les ajus­te­ments et ce que l’on re­cherche. Et comme nous au­rons des joueurs à La­val qui vont pra­ti­quer à peu près le même sys­tème, c’est im­por­tant pour nous de leur don­ner la chance de connaître nos at­tentes. »

DES EX­Pé­RIENCES, RIEN DE PLUS

Ce pre­mier jour du camp d’entraînement du Ca­na­dien a aus­si per­mis à Ju­lien d’amor­cer ses pre­mières ex­pé­riences en ju­me­lant cer­tains nou­veaux ve­nus à des vé­té­rans, sur­tout à la ligne bleue, où se si­tuent les plus grandes énigmes.

Dans un geste plu­tôt in­tri­gant, Ju­lien a pla­cé Vic­tor Mete, un jeune de 19 ans, à la gauche du vé­té­ran Shea We­ber. De là à croire que le porte-cou­leurs des Knights de Lon­don cogne dé­jà à la porte de la LNH, il y a un pas que l’en­traî­neur-chef du Ca­na­dien n’est évi­dem­ment pas prêt à fran­chir.

« Je l’ai vu de près pour la pre­mière fois pen­dant le camp de per­fec­tion­ne­ment et j’ai aus­si trou­vé qu’il avait bien fait pen­dant le tour­noi des re­crues. Il est le genre de joueur avec le­quel vous vou­lez avan­cer une jour­née à la fois sans lui faire de pro­messes. S’il mé­rite de par­ti­ci­per à un match, on va lui don­ner. S’il mé­rite un deuxième match, on va lui don­ner. En fin du compte, s’il mé­rite d’être ici, il se­ra ici.

« Tu veux tou­jours éva­luer un joueur dans une po­si­tion où il peut bien se faire éva­luer, a plus tard ex­pli­qué Ju­lien. Shea We­ber est un très bon dé­fen­seur, très fiable, qui parle beau­coup à son co­équi­pier. Pour un jeune comme Mete qui pa­tine bien, qui est ca­pable de trans­por­ter la ron­delle, un gars comme We­ber peut l’ai­der. Ça ne veut pas dire qu’on le voit faire l’équipe. Mais c’est une oc­ca­sion de se faire va­loir de la bonne fa­çon plu­tôt que de le mettre avec quel­qu’un qui a le même genre d’ex­pé­rience, car ça aug­mente le ni­veau de ner­vo­si­té et de pres­sion. »

Après ces deux jour­nées d’entraînement et le match in­traé­quipe de di­manche, le Ca­na­dien dis­pu­te­ra quatre par­ties pré­pa­ra­toires la se­maine pro­chaine et au­tant la sui­vante.

— PHO­TO LA PRESSE, ANDRE PICHETTE

Les Ca­na­dien dis­pu­te­ront quatre par­ties pré­pa­ra­toires la se­maine pro­chaine et au­tant la sui­vante.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.