Ce que vous de­vez sa­voir avant de vous pro­cu­rer de nou­velles fe­nêtres

La Tribune - - SPORTS -

(EN) Tôt ou tard, on doit rem­pla­cer les fe­nêtres de la mai­son, et il est im­por­tant de faire le bon choix. Il existe de nom­breux fa­bri­cants et ins­tal­la­teurs de fe­nêtres; vous de­vez prendre une dé­ci­sion éclai­rée. Voi­ci quelques conseils pour vous ai­der.

Choi­sir des fe­nêtres éprou­vées

Tous les di­ri­geants d’en­tre­prises de fe­nêtres af­firment qu’ils fa­briquent d’ex­cel­lentes fe­nêtres, mais comment pou­vez-vous en être cer­tains? C’est la rai­son pour la­quelle l’As­so­cia­tion ca­na­dienne de nor­ma­li­sa­tion (ACN) et deux or­ga­ni­sa­tions amé­ri­caines de ré­dac­tion de normes ont éla­bo­ré une norme nord-amé­ri­caine har­mo­ni­sée sur le ren­de­ment éner­gé­tique des fe­nêtres – la North Ame­ri­can Fe­nes­tra­tion Stan­dard (NAFS). La NAFS est un pro­gramme d’es­sais ri­gou­reux ser­vant à dé­ter­mi­ner le ren­de­ment d’une fe­nêtre dans son usage réel. Des cotes de ren­de­ment énon­cées dans la NAFS sont at­tri­buées à des mo­dèles par­ti­cu­liers de fe­nêtres, pas aux en­tre­prises qui les fa­briquent. Alors, lorsque vous ma­ga­si­nez de nou­velles fe­nêtres, de­man­dez une fe­nêtre à la­quelle une cote de ren­de­ment de la NAFS, ap­pro­priée à votre em­pla­ce­ment et à votre usage, a été at­tri­buée. De­man­dez éga­le­ment si le mo­dèle qui vous in­té­resse est cer­ti­fié confor­mé­ment à la NAFS.

Choi­sis­sez un ins­tal­la­teur ex­pé­ri­men­té

L’ins­tal­la­tion de vos nou­velles fe­nêtres a une grande in­ci­dence sur leur ren­de­ment. Une mau­vaise ins­tal­la­tion peut même en­traî­ner des dom­mages im­por­tants à votre mai­son en rai­son d’une fuite d’eau. C’est la rai­son pour la­quelle vous de­vez re­te­nir les ser­vices d’un ins­tal­la­teur qua­li­fié qui offre un mar­ché et une ga­ran­tie ap­pro­priés. Une ins­tal­la­tion adé­quate of­fri­ra un meilleur ren­de­ment, et em­pê­che­ra vos fe­nêtres de se dé­for­mer et d’être plus dif­fi­ciles à ou­vrir.

Exi­gez une fe­nêtre plus étanche

Vos nou­velles fe­nêtres de­vraient en­traî­ner une di­mi­nu­tion des fuites d’air et des coûts de chauf­fage. Par contre, en hi­ver, cette même di­mi­nu­tion peut en­traî­ner une aug­men­ta­tion de l’hu­mi­di­té à l’in­té­rieur, ce qui si­gni­fie par­fois une plus grande conden­sa­tion sur les fe­nêtres, et non le contraire. Si vos fe­nêtres ac­tuelles laissent pas­ser l’air, il se­ra peut-être né­ces­saire d’aé­rer mé­ca­ni­que­ment votre mai­son une fois les nou­velles fe­nêtres ins­tal­lées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.