Coa­ti­cook se sou­vient de De­nis Roy

La Tribune - - HOCKEY - TOM­MY BROCHU tom­my.brochu@la­tri­bune.qc.ca

COA­TI­COOK — Le nom du Coa­ti­coo­kois De­nis Roy se­ra à ja­mais as­so­cié au Centre spor­tif Gé­rard-Couillard, où il a pas­sé une bonne par­tie de sa vie à mar­quer des matchs de ho­ckey. Le pas­sion­né est dé­cé­dé cet été à l’âge de 81 ans. Une plaque rap­pe­lant son im­pli­ca­tion, entre autres, or­ne­ra dé­sor­mais un mur de l’aré­na.

Des membres de la fa­mille de M. Roy étaient pré­sents au centre spor­tif jeu­di afin de lui rendre hom­mage. La conseillère mu­ni­ci­pale Guy­laine Blouin était éga­le­ment sur place. « 90 % de la Ville de Coa­ti­cook connais­sait M. Roy, ad­met Mme Blouin. Il était tou­jours à l’aré­na. C’est un mo­nu­ment du chro­no­mètre. C’était un ta­quin. Il par­lait à tout le monde. Il a chro­no­mé­tré à tous les ni­veaux. C’est une le­çon de vie pour bien des jeunes », af­firme-t-elle.

La nièce de M. Roy, Diane Roy, est pour sa part fière de son oncle. « Je trouve ça gra­ti­fiant pour lui. Je trouve ça dom­mage qu’il ne soit pas là pour voir ça. Il était pa­tient avec les jeunes pour les ha­bi­tuer à mar­quer les par­ties. C’était vrai­ment un pi­lier dans l’aré­na », com­mente-t-elle.

Mé­lis­sa Roy, sa pe­tite-nièce, a de bons sou­ve­nirs du membre de sa fa­mille. « Il était tan­nant et c’était le meilleur pour faire des frites-sauce! ri­gole-t-elle. Il ado­rait faire des coups. Il a chro­no­mé­tré les Fron­ta­liers du­rant plu­sieurs an­nées. »

UN VÉ­TÉ­RAN DES CHIFFRES

Si De­nis Roy était un pas­sion­né de sport, il était éga­le­ment un pas­sion­né de sta­tis­tiques. M. Roy a com­men­cé à mar­quer des par­ties de ho­ckey avant même la construc­tion de l’aré­na à Coa­ti­cook. « Quel­qu’un m’a ra­con­té qu’il se pla­çait dans le banc de neige et qu’il mar­quait les points. Il fai­sait les sta­tis­tiques au ba­se­ball et au ho­ckey. Quand j’étais pe­tite, il y avait plein de chiffres dans ses ca­hiers. Je ne com­pre­nais pas ce qu’il fai­sait! » se rap­pelle sa nièce.

Après sa re­traite à la fin des an­nées 1990, M Roy n’a re­mis les pieds qu’une seule fois à l’in­té­rieur des murs du Centre spor­tif Gé­rard-Couillard. « Ça lui fai­sait trop mal lors­qu’il re­ve­nait à l’aré­na, ex­plique Diane. Il avait pris sa re­traite. C’était comme un deuil. C’est pour­quoi il n’ai­mait pas re­ve­nir », conclut-elle.

La plaque en hon­neur de M. Roy se­ra bien­tôt à la vue de tous dans le Centre spor­tif Gé­rard-Couillard. De plus, la sec­tion 6 de l’aré­na a été bap­ti­sée à son nom.

TOM­MY BROCHU — PHO­TO LA TRI­BUNE,

Les membres de la fa­mille de De­nis Roy étaient pré­sents au Centre Gé­rard-Couillard de Coa­ti­cook pour rendre hom­mage à leur proche, dé­cé­dé l’été der­nier. Ac­com­pa­gnés de la conseillère mu­ni­ci­pale Guy­laine Blouin, il s’agit de Ro­land Houle, Diane Roy, Na­tha­lie Jolin, Syl­vain Roy, Jo­han­nie Roy, Jé­ré­mie Roy, Mé­lis­sa Roy et Si­mon Ma­dore.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.