Des élus pris par sur­prise

La Tribune - - ACTUALITÉS - JO­NA­THAN CUSTEAU jo­na­than.custeau@la­tri­bune.qc.ca

SHER­BROOKE — Cer­tains élus ont été sur­pris par l’an­nonce de la com­po­si­tion du co­mi­té exé­cu­tif, mar­di après-mi­di. Si les conseillers n’ayant pas été re­te­nus n’avaient pas été avi­sés, Da­nielle Ber­thold, elle, avoue être la pre­mière sur­prise de sa no­mi­na­tion.

Mme Ber­thold n’a ap­pris son nou­veau rôle que quelques heures avant le point de presse or­ga­ni­sé pour les mé­dias. « Je ne m’y at­ten­dais pas du tout. Quand j’ai eu l’ap­pel ce ma­tin, j’étais très ho­no­rée de pou­voir ser­vir M. Lus­sier et de pou­voir tra­vailler avec mes deux autres col­lègues. Je pense que ça en­voie un mes­sage fort à la po­pu­la­tion de l’est de la ville de Sher­brooke. M. Lus­sier, pen­dant sa cam­pagne, a tou­jours men­tion­né que l’est était im­por­tant pour lui. »

Da­nielle Ber­thold était à son tra­vail quand le té­lé­phone a son­né, vers 11 h. « On m’a in­vi­tée à 14 h 30 pour me ren­con­trer. Je pen­sais que c’était pour les dif­fé­rentes pré­si­dences des co­mi­tés. On m’a dit qu’à 15 h 15, on irait cher­cher le maire et qu’on sor­ti­rait de­vant les mé­dias. " C’est parce que vous faites par­tie de l’exé­cu­tif ", m’a dit M. Ber­ge­ron, le chef de ca­bi­net. C’était une belle sur­prise à tous les ni­veaux. »

An­nie Gob­dout, que d’au­cuns voyaient à l’exé­cu­tif après la confiance ma­ni­fes­tée par Steve Lus­sier la se­maine der­nière, n’avait pas été avi­sée que sa can­di­da­ture n’était pas re­te­nue. « J’au­rais ai­mé le sa­voir avant pour que ce soit clair. Je ne sa­vais pas jus­qu’à quelle heure on pou­vait at­tendre un ap­pel. Je ne suis pas dé­çue, mais j’ima­gine que quelque chose d’aus­si sti­mu­lant m’at­tend. » Mme God­bout confirme avoir ma­ni­fes­té son in­té­rêt pour l’exé­cu­tif.

Ré­mi De­mers, qui sié­geait à l’exé­cu­tif pen­dant le der­nier man­dat, a ap­pris la com­po­si­tion du co­mi­té à la ra­dio, en fin de jour­née. « L’exé­cu­tif pour­rait m’in­té­res­ser, mais il y a plu­sieurs en­droits où on peut ser­vir les ci­toyens. Je ne suis pas dé­çu parce que je n’ai pas d’at­tentes. Les choix qui ont été faits sont des choix in­té­res­sants. Je vis très bien avec ça. »

Les conseillères choi­sies, elles, sem­blaient pen­sives pen­dant le point de presse. Elles ac­cueillaient leur no­mi­na­tion avec un grand sé­rieux.

Ni­cole Ber­ge­ron, par exemple, ne sou­haite pas s’im­po­ser une pres­sion sup­plé­men­taire en rai­son de son rôle. « Il ne faut pas perdre de vue qu’il y a aus­si beau­coup de res­pon­sa­bi­li­tés sur la tête d’autres per­sonnes qui de­vront s’oc­cu­per de l’en­vi­ron­ne­ment, des sports, de la So­cié­té de trans­port... Il y a des nou­veaux qui ar­rivent, mais c’est comme ça aus­si dans beau­coup d’en­tre­prises. Il y a des ba­by-boo­mers qui quittent et qui sont rem­pla­cés par de nou­velles recrues. Les nou­velles per­sonnes vont nous bras­ser un pe­tit peu en ame­nant de nou­velles idées et c’est bé­né­fique. »

Chan­tal L’Es­pé­rance en se­ra à une troi­sième pré­sence à l’exé­cu­tif. « Je trouve que c’est une belle marque de confiance de me re­nom­mer à l’exé­cu­tif et de pou­voir conti­nuer à tra­vailler sur les dos­siers. Je pour­rai as­su­rer une cer­taine conti­nui­té dans les dos­siers que nous avons tra­vaillés étroi­te­ment avec la di­rec­tion gé­né­rale. D’ap­por­ter ma contri­bu­tion avec le nou­veau maire et mes deux col­lègues, je pense que ça fe­ra une équipe du ton­nerre. »

En­fin, Da­nielle Ber­thold y voit une grande joie après la tristesse de la dé­faite du Re­nou­veau sher­broo­kois. Elle s’at­tend d’ailleurs à une ren­contre d’ici la mi-dé­cembre pour dis­cu­ter de l’ave­nir du par­ti. « Un par­ti vit par ses membres. Ce sont les membres qui de­vront dé­ci­der ce qui ar­rive avec le par­ti. Dans les sta­tuts du par­ti, ce­lui qui est chef doit se pré­sen­ter à la mairie dans les élec­tions qui suivent. Ce n’est pas du tout dans mon champ de vi­sion pour les quatre pro­chaines an­nées. Ce ne se­ra pas moi la chef du Re­nou­veau sher­broo­kois, ça je peux vous l’as­su­rer. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.