Grève évi­tée de jus­tesse au Ma­noir Sher­brooke

La Tribune - - ACTUALITÉS - CLAUDE PLANTE claude.plante@la­tri­bune.qc.ca

SHER­BROOKE — Un conflit de tra­vail a été évi­té à la ré­si­dence pour per­sonnes âgées Ma­noir Sher­brooke. Le Syn­di­cat des tra­vailleuses et tra­vailleurs des centres d’hé­ber­ge­ment pri­vés de l’Es­trie (FSSS–CSN) an­nonce qu’il n’ap­plique pas un man­dat de grève comme pré­vu par l’avis en­voyé au Tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif du Tra­vail.

L’em­ployeur ayant dé­po­sé une offre fi­nale à la table de né­go­cia­tion en début de se­maine, le syn­di­cat se doit de la pré­sen­ter aux membres, an­nonce la CSN.

Ceux-ci se pro­non­ce­ront sur cette offre par vote se­cret en as­sem­blée gé­né­rale pro­chai­ne­ment, ajoute-ton dans un com­mu­ni­qué de presse.

Rappelons que le Tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif du tra­vail avait dé­cla­ré suf­fi­sants les ser­vices es­sen­tiels pré­vus en cas de grève au centre d’hé­ber­ge­ment pri­vé.

La grève d’une durée in­dé­ter­mi­née de­vait dé­bu­ter mer­cre­di à comp­ter de mi­nuit une.

Les syn­di­qués du Ma­noir Sher­brooke sont sans contrat de tra­vail de­puis plus de deux ans.

En dé­cembre der­nier, des syn­di­qués s’étaient ren­dus de­vant le siège so­cial des Ré­si­dences So­leil, à Bou­cher­ville, pour chan­ter leur mé­con­ten­te­ment de­vant la len­teur dans le pro­ces­sus de né­go­cia­tion pour le re­nou­vel­le­ment de leur conven­tion col­lec­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.