Boi­sé-Fa­bi, une rue ou pas?

La Tribune - - ACTUALITÉS - TOM­MY BRO­CHU ET JO­NA­THAN CUSTEAU

SHER­BROOKE — Le conseiller mu­ni­ci­pal du dis­trict de Deau­ville, Pierre Trem­blay, s’est en­ga­gé à pro­té­ger le Boi­sé-Fa­bi lors des der­nières élec­tions. Quoi­qu’une rue cou­pant le boi­sé est ac­tuel­le­ment sur les plans, l’élu ne pense pas que cette op­tion est consi­dé­rable.

« Il y a une rue de pro­je­tée, mais qui est contes­tée, qui vien­drait scin­der le boi­sé Fa­bi, in­dique Pierre Trem­blay. C’est par­ti d’une étude pour désen­gor­ger le Bou­le­vard Ber­trand-Fa­bi.

« Nous, on peut consi­dé­rer que dans l’ar­ron­dis­se­ment nu­mé­ro 1, les quatre conseillers se sont po­si­tion­nés contre. Mes col­lègues n’ont pas eu à se pro­non­cer en­core. Je n’en­tre­vois pas que le con­seil va en­dos­ser ce genre de pro­jet, mais ça doit suivre un pro­ces­sus nor­mal », pour­suit-il.

Le pro­jet est en­core loin d’être vo­té, as­sure le conseiller. « Cette por­tion du pro­jet n’a pas en­core été pré­sen­tée au con­seil mu­ni­ci­pal. La pro­chaine étape, c’est de s’as­seoir avec les gens du dé­ve­lop­pe­ment ur­bain et ils vont nous ex­pli­quer le pour­quoi de cette in­ter­ven­tion. Il y au­ra en­suite une ré­so­lu­tion adop­tée en fa­veur ou non de cette rue », ex­plique-t-il.

Le pré­sident du co­mi­té consul­ta­tif d’ur­ba­nisme et conseiller mu­ni­ci­pal, Vincent Bou­tin, af­firme qu’il n’y a pas de chan­ge­ment pour l’ins­tant. « Pour le mo­ment, c’est exac­te­ment le même pro­jet qu’en 2014, quand nous avons ache­té le boi­sé. Les ci­toyens sont pré­oc­cu­pés qu’on fasse une rue dans le boi­sé. Il faut pas­ser les égouts et l’aque­duc dans le sec­teur, mais nous sommes à faire une mo­dé­li­sa­tion 3D pour voir l’im­pact qu’au­rait le pas­sage d’une rue. Nous pré­sen­te­rons ça aux élus et aux ci­toyens par la suite. »

« Il est pré­vu une rue dans le boi­sé pour pas­ser les ser­vices, mais aus­si pour désen­cla­ver le bou­le­vard Ber­trand-Fa­bi, in­dique-t-il. Nous sommes en train de re­gar­der s’il y a d’autres op­tions que de pas­ser cette rue­là. Nous sommes sen­si­bi­li­sés et nous re­gar­dons com­ment nous pou­vons tra­vailler le dos­sier. »

La porte-pa­role de l’As­so­cia­tion ci­toyenne pour la pro­tec­tion du Boi­sé-Fa­bi, Lu­cie Des­ga­gné, ne pense pas que cette por­tion de rue amé­lio­re­rait la pro­blé­ma­tique de la rue Ber­trand-Fa­bi. « Ce qu’ils in­vo­quaient, c’est que c’était une ques­tion de com­mu­ni­ca­tion entre les deux quar­tiers. Ce n’était pas une so­lu­tion pour le pro­blème de cir­cu­la­tion sur Ber­trand-Fa­bi. Ce n’est pas en dé­trui­sant une fo­rêt qu’on a payée plu­sieurs mil­lions de dol­lars qu’on va ré­gler le pro­blème », ex­prime-t-elle.

En 2014, la Ville de Sher­brooke avait ache­té 136 100 m² du boi­sé Fa­bi pour la somme de 1 454 180 $.

Une as­sem­blée est pré­vue mercredi pour pro­cé­der à l’élec­tion d’un con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion of­fi­ciel et pour adop­ter les sta­tuts et rè­gle­ments de l’As­so­cia­tion ci­toyenne pour la pro­tec­tion du Boi­sé-Fa­bi.

— Pho­To sPecTre mé­dia, maXime Pi­card

Beau­coup de bâ­ti­ments poussent sur la rue Neil-tra­cy, près du Boi­sé-Fa­bi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.