QS ai­de­rait Karl Bel­le­ville

La Tribune - - ACTUALITÉS - MAXENCE DAU­PHI­NAIS-PEL­LE­TIER mdau­phin@latribune.qc.ca

COA­TI­COOK — Le can­di­dat de Qué­bec so­li­daire Ké­vin Cô­té a ren­con­tré le Coa­ti­coo­kois Karl Bel­le­ville, at­teint d’une ma­la­die dé­gé­né­ra­tive né­ces­si­tant un re­mède à un prix exor­bi­tant, lui as­su­rant que la créa­tion du RAMPU ain­si que de Phar­ma-Qué­bec par son par­ti as­su­re­rait que « per­sonne ne soit lais­sé der­rière ». Lors de leur ren­contre, M. Cô­té lui a as­su­ré qu’un gou­ver­ne­ment so­li­daire pour­rait ve­nir en aide aux per­sonnes qui ne peuvent se payer le mé­di­ca­ment dont elles ont be­soin pour se main­te­nir dans la vie ac­tive en rai­son de son coût as­tro­no­mique.

« Une fois élu, un gou­ver­ne­ment so­li­daire s’em­ploie­rait à mettre sur pied le RAMPU [ré­gime d’as­su­rance-mé­di­ca­ments pu­blic et uni­ver­sel] et Phar­ma-Qué­bec dans le but de ré­duire le coût des mé­di­ca­ments et d’of­frir à l’en­semble de la po­pu­la­tion qué­bé­coise un meilleur ac­cès aux di­vers trai­te­ments disponibles », pro­met le can­di­dat dans Saint-Fran­çois.

« Les mé­di­ca­ments sont ac­tuel­le­ment beau­coup trop oné­reux au Qué­bec com­pa­ra­ti­ve­ment à la plu­part des autres pays de l’OCDE, ce qui ne fa­vo­rise ni l’ac­ces­si­bi­li­té ni le meilleur choix de trai­te­ment », ex­plique-t-il.

Phar­ma-Qué­bec agi­rait comme un pôle pu­blic d’achats grou­pés de mé­di­ca­ments, as­su­re­rait la pro­duc­tion de mé­di­ca­ments gé­né­riques ain­si que de vac­cins, tout en me­nant des ac­ti­vi­tés de re­cherche et de dé­ve­lop­pe­ment ré­pon­dant aux be­soins de la po­pu­la­tion qué­bé­coise.

« Un tel or­ga­nisme fa­ci­li­te­rait l’ac­cès aux mé­di­ca­ments et une meilleure équi­té, en plus de fa­vo­ri­ser la qua­li­té et un contrôle des coûts per­met­tant des éco­no­mies an­nuelles es­ti­mées à 4 mil­liards de dol­lars », es­time Cô­té. « Cette pro­po­si­tion s’ap­puie sur l’exemple de PHARMAC, la so­cié­té d’État res­pon­sable de la ges­tion des mé­di­ca­ments en Nou­velle-Zé­lande. »

Tou­ché par le té­moi­gnage et l’état de san­té du jeune homme, qui est sur le mar­ché du tra­vail en dé­pit de sa condi­tion, M. Ké­vin Cô­té a ré­ité­ré l’en­ga­ge­ment de Qué­bec so­li­daire à ve­nir en aide aux plus vul­né­rables de la so­cié­té.

« Je fe­rai tout ce que je peux pour l’ai­der, lui et tous les autres que notre sys­tème aban­donne. À Qué­bec so­li­daire, on ne veut lais­ser per­sonne der­rière. C’est à ça que sert un fi­let so­cial fort, à sou­te­nir les plus vul­né­rables et à leur as­su­rer une vie dé­cente », conclut-il, as­su­rant que des gains peuvent être faits dans ce dos­sier même si QS n’est pas au pou­voir.

— PHOTO FOUR­NIE

Le can­di­dat so­li­daire dans Saint-Fran­çois Ké­vin Cô­té, ici en com­pa­gnie de Karl Bel­le­ville, a as­su­ré qu’un gou­ver­ne­ment so­li­daire al­lait ve­nir en aide aux per­sonnes qui doivent dé­frayer des coûts as­tro­no­miques pour de la mé­di­ca­tion rare.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.