Un point de TVQ ira aux mu­ni­ci­pa­li­tés

La Tribune - - ACTUALITÉS - CA­RO­LINE PLANTE

QUÉ­BEC — Les mu­ni­ci­pa­li­tés ob­tien­dront le trans­fert d’un point de pour­cen­tage de taxe, qui se­ra en­châs­sé dans une loi de sur­croît, quoi qu’il ar­rive le 1er oc­tobre.

Les chefs des quatre prin­ci­paux par­tis po­li­tiques se sont croi­sés, ven­dre­di, au Som­met mu­ni­ci­pal 2018 or­ga­ni­sé par l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec (UMQ), au Centre des congrès de Qué­bec.

Ils se sont tour à tour en­ga­gés, au Jour 23 de la cam­pagne élec­to­rale, à sa­tis­faire la re­ven­di­ca­tion prin­ci­pale de l’UMQ, soit d’ac­cor­der la va­leur d’un point de TVQ aux mu­ni­ci­pa­li­tés, ce qui re­pré­sente une somme d’en­vi­ron 1,3 mil­liard $.

D’en­trée de jeu, le pré­sident de l’UMQ et maire de Drum­mond­ville, Alexandre Cus­son, avait ré­cla­mé de toute ur­gence un « trans­fert in­con­di­tion­nel » d’une part de la TVQ au monde mu­ni­ci­pal, et qu’il soit en­châs­sé dans une loi.

De­puis des an­nées, les mu­ni­ci­pa­li­tés cherchent déses­pé­ré­ment de nou­velles sources de re­ve­nus pour bou­cler leur bud­get. Les maires veulent avoir conclu un nou­veau pacte fis­cal avant sep­tembre 2019.

Ils pré­tendent avoir la « ma­tu­ri­té » né­ces­saire pour trou­ver la formule de par­tage sus­cep­tible de ne pas créer de bis­bille entre eux, au mo­ment de se par­ta­ger le gâ­teau.

Par­mi les en­jeux abor­dés ven­dre­di entre les maires et les chefs de par­ti, no­tons l’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire, la pé­nu­rie de maind’oeuvre, l’im­mi­gra­tion et le trans­port col­lec­tif.

Les chefs ont éga­le­ment rap­pe­lé leur en­ga­ge­ment d’étendre le ré­seau d’in­ter­net à haute vi­tesse sur tout le ter­ri­toire du Qué­bec, et de dé­mé­na­ger cer­tains mi­nis­tères en ré­gion, au terme de né­go­cia­tions avec les syn­di­cats.

« On dé­mé­nage du monde », s’est ex­cla­mé le chef du Par­ti qué­bé­cois, Jean-Fran­çois Li­sée, en par­lant de « plu­sieurs mil­liers de fonc­tion­naires », avant de dé­cré­ter « l’in­dé­pen­dance des ré­gions ». « Vive les ré­gions libres! » a-t-il dit. Le chef li­bé­ral Phi­lippe Couillard s’est en­ga­gé à « pour­suivre la trans­for­ma­tion de la re­la­tion entre le gou­ver­ne­ment et les mu­ni­ci­pa­li­tés, qui sont do­ré­na­vant re­con­nues comme de vé­ri­tables gou­ver­ne­ments de proxi­mi­té ».

Les li­bé­raux pro­mettent en outre de sou­te­nir les villes aux prises avec une pé­nu­rie de main-d’oeuvre, en amé­lio­rant l’in­té­gra­tion et la fran­ci­sa­tion des tra­vailleurs ve­nus d’ailleurs, dans toutes les ré­gions du Qué­bec.

Sans sur­prise, le chef de la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec (CAQ), Fran­çois Le­gault, s’est plu­tôt en­ga­gé à « chan­ger le mo­dèle d’im­mi­gra­tion », à im­po­ser des tests de fran­çais et de va­leurs aux nou­veaux ar­ri­vants afin d’as­su­rer leur in­té­gra­tion dans la so­cié­té qué­bé­coise.

Il a pro­mis d’éla­bo­rer un nou­veau pacte fis­cal avec les mu­ni­ci­pa­li­tés « dès la pre­mière an­née » d’un gou­ver­ne­ment ca­quiste, et de né­go­cier « lui-même » avec Air Ca­na­da les prix plan­cher et pla­fond des vols en ré­gion.

Fran­çois Le­gault est aus­si re­ve­nu sur le fait qu’il trouve qu’il y a beau­coup d’élus à Mon­tréal.

« On va tra­vailler avec (la mai­resse) Va­lé­rie (Plante), a-t-il sou­te­nu. C’est beau­coup, on peut ré­duire, tout en s’en­ten­dant avec les gens de la Ville de Mon­tréal. Est-ce que pour être plus ef­fi­cace, on pour­rait en avoir un pe­tit peu moins? »

Pour sa part, le co­porte-pa­role de Qué­bec so­li­daire, Ga­briel Na­deauDu­bois, a sou­li­gné aux quelque 500 élus mu­ni­ci­paux pré­sents qu’ils ne se­ront ja­mais dans le « siège du conduc­teur », tant et aus­si long­temps que le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial ne pro­cé­de­ra pas à une réforme en pro­fon­deur.

« (Le gou­ver­ne­ment Couillard) a été in­ca­pable de re­lâ­cher la bride », a-t-il illus­tré.

— PHOTO LE SO­LEIL, CA­RO­LINE GRÉ­GOIRE

Les chefs de par­ti se sont tour à tour en­ga­gés ven­dre­di à sa­tis­faire la re­ven­di­ca­tion prin­ci­pale de l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec (UMQ), soit d’ac­cor­der la va­leur d’un point de TVQ aux mu­ni­ci­pa­li­tés, une somme d’en­vi­ron 1,3 mil­liard $. Sur la photo, la table à la­quelle pre­naient place le maire de Qué­bec Ré­gis La­beaume et le chef du Par­ti li­bé­ral Phi­lippe Couillard lors du Som­met mu­ni­ci­pal de l’UMQ ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.