Le­mieux ne compte pas faire du­rer le plai­sir

La Tribune - - STATISTIQUES -

MON­TRÉAL — Da­vid Le­mieux n’a pas l’in­ten­tion de veiller bien tard, sa­me­di, quand il affrontera Ga­ry O’Sul­li­van. Le La­val­lois dé­teste l’Ir­lan­dais et il compte bien « ré­gler ra­pi­de­ment ce dos­sier ».

Les deux pu­gi­listes se sont in­sul­tés à qui mieux mieux plus tôt cette se­maine lors de la confé­rence de presse des com­bats pré­li­mi­naires du ga­la de sa­me­di, qui met­tra en ve­dette Gen­na­dy Go­lov­kin et Saul « Ca­ne­lo » Al­va­rez au T-Mo­bile Are­na de Las Ve­gas.

« Vous sen­tez ça? C’est la peur que je sens, et ça doit ve­nir de ce «gros tas de merde» as­sis là-bas, a d’abord lan­cé O’Sul­li­van (28-2, 20 K.-O.). Le com­bat de sa­me­di va être à l’image de nos car­rières : je suis en as­cen­sion et il est sur son dé­clin. »

« S’il parle tant, c’est qu’il a peur, a ré­pon­du Le­mieux (39-4, 33 K.-O.). Tu vas te faire pas­ser le K.-O. Si tu at­teins le hui­tième round, j’au­rai un peu de res­pect pour toi. »

Les deux hommes se sont même bous­cu­lés lors du face-à-face, à un point tel que le pré­sident de Gol­den Boy, Eric Go­mez, et Ca­mille Es­te­phan, pré­sident d’Eye of the Ti­ger Ma­na­ge­ment, ont dû s’in­ter­po­ser.

« C’est le temps de ré­gler ce dos­sier, de re­mettre O’Sul­li­van à sa place, a plus tard dé­cla­ré Le­mieux dans un en­tre­tien té­lé­pho­nique avec La Presse ca­na­dienne. J’ai bien hâte à sa­me­di. Je ne l’aime pas ce gars-là et j’ai hâte de lui faire sa­voir. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.