SOYEUSES RÉINVENTIONS

La Tribune - - ARTS - STEVE BER­GE­RON

Les re­lec­tures in­times qu’a faites Ca­the­rine Du­rand de ses 20 ans de car­rière se di­visent en deux. Il y a les toutes pre­mières chan­sons (La lune est au ciel, Peu im­porte, L’odys­sée), qui portent le mieux leurs nou­veaux ha­bits, « dés­élec­tri­sées » et ra­me­nées dans le sillage du vi­rage folk acous­tique pris avec l’al­bum Dia­po­ra­ma (2005). Et il y a les autres, dé­nu­dées dans un uni­vers plus près de la Ca­the­rine d’au­jourd’hui, celle des plus ré­cents opus, sur­tout La pluie entre nous (2016). D’ailleurs, s’il y a un dé­faut, c’est peut-être, à l’image du disque pré­cé­dent, un lé­ger ex­cès de mé­lan­co­lie, qui s’ex­prime no­tam­ment par beau­coup d’écho dans le pia­no et la gui­tare. Ce­la étant, l’ar­tiste offre des réinventions osées mais vrai­ment réus­sies, par exemple Le temps presse, ra­len­tie, tom­bée en mode mi­neur et pro­pul­sée to­ta­le­ment ailleurs, avec un tou­chant nou­veau phra­sé mé­lo­dique. Mar­cher

droit fonc­tionne même mieux ta­pis­sée en­tiè­re­ment de me­sures ter­naires. Va­po­reux et soyeux, Vingt offre aus­si un su­perbe duo avec Alexandre De­si­lets, Le loup, qui donne hâte d’en­tendre la suite chez cette mu­si­cienne ac­com­plie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.