«Ça ne va rien chan­ger»

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - MI­CHEL LA­LI­BER­TÉ

Abais­ser la vi­tesse à 70 km/h n’est pas la so­lu­tion. Il faut la li­mi­ter à 50 km/h, sou­tient Nan­cy StOnge, qui ha­bite à l’angle de l’in­ter­sec­tion.

« C’est in­ac­cep­table. Ça ne va rien chan­ger. Ça va res­ter aus­si dan­ge­reux. Le pro­blème est que beau­coup de gens ne res­pectent pas les li­mites de vi­tesse. Dans les zones de 90 km/h, ça roule 100, 110 km/h », di­telle. « Si la vi­tesse per­mise est de 70 km/h, ça va rou­ler à 90 km/h. On ne va rien ré­gler. »

Dans la der­nière an­née, ra­conte Mme St-Onge, quatre ac­ci­dents sont sur­ve­nus dans l’in­ter­sec­tion. Dans les trois ac­ci­dents avec bles­sés, les conduc­teurs im­pli­qués cir­cu­laient à 90 km/h, di­telle. « L’in­ter­sec­tion est dan­ge­reuse. Ce n’est pas avec une vi­tesse per­mise de 70 km/h qu’on va ré­gler le pro­blème. »

Se­lon elle, une li­mite de 50 km/h au­rait un i mpact sur les usa­gers de la route 202. Ils ne res­pec­te­raient peut- être pa s la li­mite, conçoit-elle, mais ils ra­len­ti­raient as­sez pour se don­ner un temps de ré­ac­tion pour évi­ter une col­li­sion.

Une pré­sence po­li­cière dans le sec­teur per­met­trait aus­si d’amé­lio­rer les ha­bi­tudes des conduc­teurs, croit-elle. « J’es­père qu’ils vont ar­rê­ter de faire des études et de mettre des choses en place pour qu’on règle une fois pour toutes le pro­blème. Il faut que tout ça dé­bouche sur quelque chose. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.