«Il faut que ça bouge»

Le sort de la gare de triage de Farn­ham est loin d’être scel­lé

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - JEAN-FRAN­ÇOIS GUILLET

FARN­HAM — Les portes et les fe­nêtres de la gare de triage de Farn­ham sont main­te­nant pla­car­dées de contre­pla­qué pour em­pê­cher les van­dales de s’y in­tro­duire. Mais l’ave­nir du bâ­ti­ment de­meure dans une zone grise. Au grand dam du maire de la mu­ni­ci­pa­li­té, Jo­sef Hüs­ler, qui sou­haite plus que ja­mais voir tom­ber l’im­meuble sous le pic des dé­mo­lis­seurs. « Per­sonne ne vou­drait avoir un bâ­ti­ment comme la gare de triage à cô­té de chez lui. Oui, c’est plus sé­cu­ri­taire parce que les en­droits où on peut y en­trer ont été pla­car­dés. Mais ça de­meure un im­meuble in­utile et c’est très laid. Ça n’ap­porte rien de bon chez nous. Pour les tou­ristes, pour la po­pu­la­tion, c’est une plaie pour Farn­ham », a fait va­loir Jo­sef Hüs­ler.

Rap­pe­lons que la gare de triage est la cible de nom­breux cas­seurs de­puis son aban­don en 2015 par la dé­funte Mon­treal Maine & At­lan­tic Rail­way (MMA). Le nouveau pro­prié­taire, la Cen­tral Maine & Qué­bec Rail­way (CMQ), a vou­lu cé­der le bâ­ti­ment à la Ville peu de temps après l’avoir ac­quis. Offre qu’a dé­cli­née la mu­ni­ci­pa­li­té étant don­né le dé­la­bre­ment avan­cé de ce­lui-ci.

Jean-Claude Gau­dreau, qui ré­side à quelques pas de la bâ­tisse en dé­cré­pi­tude, sise rue Vic­to­ria, avait son­né l’alarme. « Jour après jour, je vois des jeunes qui entrent dans l’an­cienne gare. Consi­dé­rant l’état la­men­table du bâ­ti­ment, est-ce qu’on va at­tendre qu’un drame sur­vienne avant d’agir ? Il suf­fit que quel­qu’un mette le feu dans la place pour qu’on se retrouve avec tout un pro­blème sur les bras », avait in­di­qué en juin l’ex-pom­pier en en­tre­vue à La Voix de l’Est.

Se­lon M. Hüs­ler, le ser­vice d’ur­ba­nisme de Farn­ham a in­ter­pel­lé la CMQ à ce su­jet il y a quelques se­maines, ré­cla­mant que l’ac­cès au bâ­ti­ment soit da­van­tage res­treint. L’ap­pel a été en­ten­du : des tra­vaux ont ré­cem­ment été exé­cu­tés en ce sens par la com­pa­gnie fer­ro­viaire amé­ri­caine.

EN MODE SO­LU­TION

In­ter­pel­lé par le jour­nal dans le dos­sier, le dé­pu­té fé­dé­ral de Brome-Mis­sis­quoi, De­nis Paradis avait fait va­loir qu’il est « im­pen­sable » de dé­mo­lir un tel bâ­ti­ment fai­sant par­tie, se­lon lui, du pa­tri­moine fer­ro­viaire ca­na­dien.

« Tu ne peux pas ra­ser un édi­fice clas­sé mo­nu­ment his­to­rique sans avoir l’ac­cord du Ca­bi­net fé­dé­ral, soit l’en­semble des mi­nistres. C’est pour ça qu’il n’y a pas grand-chose qui bouge dans le dos­sier. [...] J’ai dit à la Ville de trou­ver une vo­ca­tion au bâ­ti­ment. C’est plus fa­cile de trou­ver quelques dol­lars pour ré­pa­rer [la gare] que d’avoir la per­mis­sion de la je­ter à terre. »

Mais se­lon Jo­sef Hüs­ler, ten­ter de donner une se­conde vie à ce bâ­ti­ment da­tant des an­nées 1950 mène tout droit à un « culde-sac ». « L’an­cienne gare a un rail à droite et un rail à gauche. Com­ment trou­ver une autre vo­ca­tion à l’en­droit en res­pec­tant des normes de sé­cu­ri­té ? Et le sta­tion­ne­ment peut ac­cueillir en­vi­ron 15 voi­tures. Il n’y a rien à faire, alors il faut le je­ter par terre, c’est tout », a-t-il ré­ité­ré.

Plu­tôt que de res­ter cam­pées sur leurs po­si­tions, les trois par­ties im­pli­quées de­vraient trou­ver une ave­nue pour être au même dia­pa­son, es­time M. Hüs­ler. Le maire de Farn­ham compte par ailleurs sol­li­ci­ter une ren­contre « sous peu » avec M. Paradis pour dé­nouer l’im­passe.

« Le trans­port fer­ro­viaire re­prend de l’élan dans la région de­puis l’ar­ri­vée [de la CMQ]. C’est très po­si­tif, a-t-il men­tion­né. Alors on ai­me­rait re­gar­der en avant en col­la­bo­rant avec le fé­dé­ral pour trou­ver une en­tente à long terme [pour le site de la gare]. Il y a un choix à faire et il faut que ça bouge. »

VOIX DE L’EST — PHO­TO AR­CHIVES LA

Le maire Jo­sef Hüs­ler: «C’est une plaie pour Farn­ham.»

— PHO­TO JANICK MA­ROIS

Pour des ques­tions de sé­cu­ri­té, les portes et les fe­nêtres de la gare de triage de Farn­ham ont ré­cem­ment été pla­car­dées de contre­pla­qué par la CMQ, pro­prié­taire des lieux, à la de­mande de la Ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.