Le chan­ge­ment de zo­nage contes­té

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - MA­RIE-ÈVE MAR­TEL ma­rie-eve.mar­tel@la­voix­de­lest.ca

SAINT-CÉSAIRE— La ve­nue d’une qua­trième sta­tion-ser­vice au centre-ville de Saint-Césaire ne se fe­ra pas en criant ci­seau. Rap­pe­lons qu’un pro­jet com­mer­cial es­ti­mé à quatre mil­lions de dol­lars est condi­tion­nel au chan­ge­ment de zo­nage qui per­met­trait l’ajout d’une sta­tion-ser­vice dans le sec­teur nord de la route 112.

Le pro­mo­teur der­rière le pro­jet se­rait l’ac­tuel pro­prié­taire du su­per­mar­ché Su­per C de la rue Prin­ci­pale. Ce­lui-ci consis­te­rait, entre autres, à agran­dir l’épi­ce­rie et à dé­mo­lir l’an­cienne suc­cur­sale de la So­cié­té des Al­cools du Qué­bec qui y est ad­ja­cente pour lais­ser place à l’érec­tion d’une sta­tion-ser­vice. La suc­cur­sale de la Banque Na­tio­nale, ad­ja­cente à l’en­droit, di­mi­nue­rait pour sa part de su­per­fi­cie.

RÉ­SERVES ET IN­FOR­MA­TION

Le mois der­nier, plu­sieurs ci­toyens avaient ex­pri­mé des ré­serves quant à la pos­si­bi­li­té d’ac­cueillir une qua­trième sta­tion­ser­vice sur un tron­çon d’en­vi­ron deux ki­lo­mètres de la 112, sur­tout parce que cer­taines ont fait faillite au cours des der­nières an­nées. Ils avaient fait va­loir que plu­sieurs autres types de pro­jets com­mer­ciaux pour­raient être plus avan­ta­geux pour la mu­ni­ci­pa­li­té en lieu et place de ce­lui-ci.

Les élus avaient pour leur part fait va­loir que le re­jet d’une telle ini­tia­tive pour­rait décourager d’autres pro­mo­teurs de ve­nir faire af­faire au vil­lage.

Une dou­zaine de si­gna­tures étaient mi­ni­ma­le­ment re­quises pour for­cer la te­nue d’un re­gistre de­man­dant la sou­mis­sion du chan­ge­ment de zo­nage à un ré­fé­ren­dum. Seize per­sonnes se sont ma­ni­fes­tées, a confir­mé la di­rec­trice gé­né­rale Isa­belle Fran­çois.

À cette étape, le conseil mu­ni­ci­pal au­rait pu re­cu­ler, mais il a tout de même choi­si d’aller de l’avant en adop­tant le rè­gle­ment mo­di­fiant le zo­nage dans la zone 203, où se si­tuent les ter­rains com­mer­ciaux concer­nés.

Se­lon le maire Guy Benjamin, cer­tains ci­toyens s’étant op­po­sés n’ont pas eu suf­fi­sam­ment d’in­for­ma­tion avant de se pro­non­cer. «Des gens se sont op­po­sés, car ils crai­gnaient que ça aug­mente la cir­cu­la­tion sur la rue Na­deau, entre autres», ex­plique-t-il, ajou­tant que la Ville tra­vaille­ra à in­for­mer sa po­pu­la­tion sur les te­nants et abou­tis­sants du pro­jet.

«Je ne sais pas com­ment les gens vont ré­agir», confie l’élu.

La te­nue du re­gistre pour s’op­po­ser au rè­gle­ment adop­té de­vrait avoir lieu au­tour du 24 août pro­chain.

PHOTOARCHIVESLAVOIXDEL’EST

Se­lon le maire Guy Benjamin, cer­tains ci­toyens s’étant op­po­sés n’ont pas eu suf­fi­sam­mentd’in­for­ma­tio­na­vant­de­se­pro­non­cer.—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.