«La plus grande éva­cua­tion de l’his­toire»

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - PRO­PRIÉ­TAIRE 15 ANS D’EX­PÉ­RIENCE

VAN­COU­VER—Les­gi­gan­tesques in­cen­dies de fo­rêt en Co­lom­bieB­ri­tan­nique ont pro­vo­qué de nou­velles éva­cua­tions lun­di, por­tant à 39 000 le nombre de si­nis­trés de­puis­plusd’une­se­maine,aan­non­cé le mi­nistre fé­dé­ral de la Sé­cu­ri­té pu­blique, Ralph Goo­dale. « C’est la plus grande éva­cua­tion de l’his­toire de la Co­lom­bie-Bri­tan­nique », a dé­cla­ré M. Goo­dale lors d’une con­fé­rence de presse.

Près de 3000 pom­piers ve­nus de tout le Ca­na­da, 200 hé­li­co­ptères et avions, ain­si que des cen­taines d’en­gins de chan­tier com­battent plus de 150 feux dans la pro­vince, dont plu­sieurs échappent à tout contrôle.

Des ren­forts sont même at­ten­dus d’Aus­tra­lie dans les pro­chains jours, avec l’ar­ri­vée « d’au moins 50 pom­piers », et le gou­ver­ne­ment ca­na­dien est prêt, au be­soin, à faire ap­pel à d’autres pays, a dit M. Goo­dale.

La si­tua­tion était par­ti­cu­liè­re­ment cri­tique dans le centre et le sud de la pro­vince, aux prises de­puis plu­sieurs se­maines avec un temps ca­ni­cu­laire et où l’état d’ur­gence est en vi­gueur de­puis dix jours.

L’in­cen­die le plus im­po­sant, in­cen­dies ont dé­truit près de la petite ville d’Ash­croft, à 340 km au nord-est de Van­cou­ver, cou­vrait lun­di plus de 500 km2.

Dans l’ouest des États-Unis, les feux conti­nuaient éga­le­ment de dé­vas­ter les fo­rêts de Ca­li­for­nie, avec no­tam­ment le dé­part fou­droyant di­manche d’un in­cen­die près du parc na­tu­rel Yo­se­mite. Bap­ti­sé Det­willer, ce bra­sier avait dé­jà ra­va­gé lun­di ma­tin 28 km2 de fo­rêts et de brous­sailles dans le comté de Ma­ri­po­sa.

En Co­lom­bie-Bri­tan­nique, après l’es­poir d’une ac­cal­mie la se­maine der­nière, les feux ont re­ga­gné en 1600 km2 de fo­rêts en in­ten­si­té au cours du week-end, at­ti­sés par de forts vents, pen­dant que la foudre fai­sait ap­pa­raître de nou­veaux foyers d’in­cen­die.

Sa­me­di, les 11 000 ha­bi­tants de la ville de Williams Lake, à 550 km au nord-est de Van­cou­ver, ont dû aban­don­ner leur foyer en pleine nuit et pas­ser plu­sieurs heures dans des em­bou­teillages sur l’unique route leur per­met­tant de fuir l’avan­cée des flammes.

Une di­zaine de villes ont été trans­for­mées en centres d’ac­cueil d’ur­gence, où les si­nis­trés trouvent des lits de camp et de la nour­ri­ture, mais les villes comme Kam­loops ou Prince George com­mencent à être sa­tu­rées par les cen­taines d’ar­ri­vées quo­ti­diennes.

LESROCHEUSESMENACÉES

De­puis le 1er avril, 641 in­cen­dies ont dé­truit 1600 km2 de fo­rêts dans cette pro­vince, a sou­li­gné M. Goo­dale. Les feux me­nacent dé­sor­mais plus à l’est les mon­tagnes Ro­cheuses, où se si­tuent les parcs na­tu­rels na­tio­naux les plus pri­sés du pays, comme ce­lui de Banff, en Al­ber­ta, qui ac­cueille chaque an­née près de 4 mil­lions de tou­ristes.

L’épaisse et âcre fu­mée noire que dé­gagent les feux s’est pro­pa­gée lun­di dans le sud des pro­vinces voi­sines de l’Al­ber­ta et de la Sas­kat­che­wan, à plus de 1000 km à l’est des in­cen­dies, pous­sant le mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment à pu­blier une alerte à la pol­lu­tion de l’air.

Les flammes pro­gressent dé­sor­mais en di­rec­tion de l’une des zones les plus tou­ris­tiques du Ca­na­da alors que la haute sai­son bat son plein et que le pays s’at­tend à un af­flux sup­plé­men­taire de vi­si­teurs, l’en­trée dans les parcs na­tio­naux étant gra­tuite cette an­née à l’oc­ca­sion du 150e anniversaire de la Con­fé­dé­ra­tion ca­na­dienne.

— PHO­TO LA PRESSE CA­NA­DIENNE

De­puis le 1e avril, 641 Co­lom­bie-Bri­tan­nique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.