Coûts du contrat à la hausse

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - MA­RIE-FRANCE LÉTOURNEAU ma­rie-france.le­tour­neau@la­voix­de­lest.ca

GRANBY — Comme pour cer­tains autres contrats ac­cor­dé s ré­cem­ment, la Ville de Granby paie­ra plus cher que pré­vu pour amé­na­ger le lien cy­clable entre l’in­ter­sec­tion des rues King et Lé­ger ain­si que la Mon­té­ré­giade. Un contrat de 243000$ a été ac­cor­dé au Groupe Al­laire Gince In­fra­struc­tures, alors que l’es­ti­mé bud­gé­taire pré­voyait une fac­ture de 163300 $.

« C’est une ten­dance qu’on ob­serve. On n’est pas tout seuls», a af­fir­mé le di­rec­teur du ser­vice de la pla­ni­fi­ca­tion et de la ges­tion du ter­ri­toire à la Ville, Ga­briel Bru­neau. Il cite en exemple la Ville de Ma­gog qui a dé­ci­dé de re­voir son pro­jet de re­vi­ta­li­sa­tion du centre-ville alors que la pro­po­si­tion du plus bas sou­mis­sion­naire était de 6 mil­lions $ au-de­là des pré­vi­sions.

Jeu­di, l’ou­ver­ture des sou­mis­sions pour les pro­jets de construc­tion du centre aqua­tique et de ré­amé­na­ge­ment de l’ église Notre-Dame àG­ran­by s’est aus­si tra­duite par des coûts su­pé­rieurs à ce qui avait été en­vi­sa­gé.

En dé­but de se­maine, un autre contrat a été ac­cor­dé, dans ce même contexte à la hausse, pour l’amé­na­ge­ment de la deuxième phase du sen­tier pié­ton­nier en bor­dure de la ri­vière Ya­mas­ka. Des quatre en­tre­prises à avoir ré­pon­du à l’ap­pel d’offres, c’est Groupe Al­lai­reGince In­fra­struc­tures qui a ob­te­nu le contrat au mon­tant de 657 657$. L’es­ti­mé était de 475 000$.

Se­lon le maire Pas­cal Bo­nin, plu­sieurs fac­teurs peuvent ex­pli­quer cette si­tua­tion, dont la mise en branle de plu­sieurs pro­jets, alors que les pro­grammes de sub­ven­tions se font nom­breux.

DEUX SOU­MIS­SION­NAIRES

Ga­briel Bru­neau af­firme que lors­qu’un écart im­por­tant est ob­ser­vé entre les sou­mis­sions et l’es­ti­mé bud­gé­taire, une ana­lyse est réa­li­sée. «On se penche sur le dos­sier de fa­çon mi­nu­tieuse pour voir si on au­rait omis ou mal éva­lué quelque chose, ou bien si le prix des ma­té­riaux au­rait aug­men­té de fa­çon dras­tique», ex­plique-t-il.

L’oc­troi des contrats pour le centre aqua­tique et le ré­amé­na­ge­ment du centre-ville se­ra trai­té lors d’une séance ex­tra­or­di­naire, le 18 sep­tembre pro­chain. Mais dans le cas du lien cy­clable et du sen­tier pié­ton­nier, il a été re­com­man­dé au conseil mu­ni­ci­pal d’al­ler de l’avant, car ils s’ins­crivent dans une con­jonc­ture de hausse gé­né­ra­li­sée de l’en­semble des coûts de construc­tion. Ce à quoi les élus ont consen­ti.

Pour le lien cy­clable, deux en­tre­prises seule­ment ont ré­pon­du à l’ap­pel d’offres de la Ville. Outre Groupe Al­lai­reGince In­fra­struc­tures, Ber­trand Os­ti­guy de Shef­ford a dé­po­sé une sou­mis­sion. Pré­sen­tant des coûts de 285 138 $, son offre a tou­te­fois ex­cé­dé celle de l’en­tre­prise gran­byenne.

Se­lon le di­rec­teur de la pla­ni­fi­ca­tion et de la ges­tion du ter­ri­toire à la Ville, les tra­vaux d’amé­na­ge­ment se­ront réa­li­sés cet au­tomne. Le lien se­ra si­tué entre les pro­prié­tés si­tuées au 251 et 255, rue De­ni­son Ouest, soit près de l’ar­rêt obli­ga­toire qui per­met d’ac­cé­der à la rue Lé­ger, où une piste mul­ti­fonc­tion­nelle a été amé­na­gée l’été der­nier dans la contes­ta­tion.

Comme Groupe Al­lai­reGince In­fra­struc­tures a aus­si ob­te­nu le contrat de l’amé­na­ge­ment du sen­tier pié­ton­nier, si­tué non loin du lien cy­clable, les ca­len­driers des tra­vaux pour­raient être liés, dit Ga­briel Bru­neau.

ES­PACE RES­TREINT

Le chan­tier de­vrait s’éti­rer sur quelques se­maines. « Il y a de l’ex­ca­va­tion, un peu de sou­tè­ne­ment, de la pose de clô­ture. Ce sont des tra­vaux qui né­ces­sitent de la ma­chi­ne­rie dans un es­pace res­treint. Dans ces dos­siers-là, on ren­contre sou­vent des condi­tions de chan­tier qui nous obligent à nous ajus­ter. Ce n’est pas comme pour des tra­vaux de rue où on ouvre la rue, on pose des conduites et on pro­gresse », re­lève M. Bru­neau.

Des en­traves à la cir­cu­la­tion pour­raient être à pré­voir rue De­ni­son, confirme-t-il.

Des en­tentes to­ta­li­sant 126 300 $ ont par ailleurs été conclues le prin­temps der­nier avec des pro­prié­taires des rues De­ni­son Ouest et Dor­ches­ter afin d’ac­qué­rir une por­tion de leurs ter­rains res­pec­tifs pour l’amé­na­ge­ment de ce lien cy­clable.

— PHO­TO AR­CHIVES LA VOIX DE L’EST

Le lien se­ra si­tué entre les pro­prié­tés si­tuées au 251 et 255 rue De­ni­son Ouest, soit près de l’ar­rêt obli­ga­toire qui per­met d’ac­cé­der à la rue Lé­ger, où une piste mul­ti­fonc­tion­nelle a été amé­na­gée l’été der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.