PAS­SAGE DÉVASTATEUR D’IR­MA

La Voix de l'Est - - LA UNE -

NAPLES — Ac­com­pa­gné de vio­lentes bour­rasques, de fortes pré­ci­pi­ta­tions et de dan­ge­reuses inon­da­tions, l’oeil du gi­gan­tesque ou­ra­gan Ir­ma a tou­ché terre di­manche en Flo­ride, pous­sant le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump à dé­cla­rer l’état de ca­tas­trophe na­tu­relle et an­non­cer sa vi­site pro­chaine.

C’est avec des vents de 185 km/h qu’Ir­ma a tou­ché terre à Mar­co Is­land, dans l’ouest de la Flo­ride, à 15 h 35. Alors clas­sé en ca­té­go­rie 3, sur une échelle de 5, il a en­suite été ré­tro­gra­dé en ca­té­go­rie 2, a in­di­qué le Centre amé­ri­cain des ou­ra­gans (NHC) à 17 h. Souf­flant dé­sor­mais à 175 km/h,

Ir­ma se trou­vait à une di­zaine de ki­lo­mètres au nord de la sta­tion bal­néaire de Naples et se di­ri­geait vers le nord de la Flo­ride, à une vi­tesse de 22 km/h. La dé­pres­sion de­vrait res­ter un ou­ra­gan jus­qu’à lun­di ma­tin. CA­TAS­TROPHE NA­TU­RELLE

« Une dan­ge­reuse ma­rée de tem­pête est at­ten­due im­mé­dia­te­ment après le pas­sage de l’oeil le long de la côte ouest de la Flo­ride », met en garde le NHC. L’al­liance entre ce phé­no­mène et la ma­rée tra­di­tion­nelle « pro­vo­que­ra des inon­da­tions dans des zones qui sont d’or­di­naire sèches près de la côte », aver­tit le centre.

Ir­ma a dé­jà fait trois vic­times en Flo­ride, tuées dans des ac­ci­dents de la route sa­me­di et di­manche ma­tin. Ce bi­lan s’ajoute aux 27 morts dans les Ca­raïbes et aux énormes dé­gâts ma­té­riels dé­jà cau­sés par l’ou­ra­gan.

À peine ren­tré à la Mai­sonB­lanche après un week-end à Camp Da­vid, le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump a dé­cla­ré l’état de ca­tas­trophe na­tu­relle pour la Flo­ride. La dé­ci­sion per­met de dé­blo­quer des moyens sup­plé­men­taires pour se­cou­rir cette pé­nin­sule à l’ex­tré­mi­té sud-est des États-Unis.

Do­nald Trump, qui s’est te­nu ré­gu­liè­re­ment in­for­mé de l’évo­lu­tion de la si­tua­tion, a éga­le­ment an­non­cé qu’il se ren­drait « très vite » en Flo­ride.

« J’es­père qu’il n’y au­ra pas trop de gens sur son che­min (...) Nous avons es­sayé de mettre tout le monde en garde et pour la plu­part ils sont par­tis », a lan­cé le pré­sident. TAM­PA, PAR­TI­CU­LIÈ­RE­MENT VUL­NÉ­RABLE

Après avoir lon­gé la côte, Ir­ma de­vrait ren­trer plus à l’in­té­rieur des terres vers le nord de l’État et le sud-ouest de la Géor­gie lun­di après-mi­di.

«ÉLOIGNEZ-VOUS DE L’EAU», a lan­cé le NHC à des­ti­na­tion des ha­bi­tants de la ré­gion de Mar­co Is­land et de Naples, où vivent plus d’un mil­lion de per­sonnes. Les mé­téo­ro­logues pré­voient des inon­da­tions de 3,5 à 5 mètres dans ce sec­teur.

C’est cette mon­tée des eaux, plus en­core que les vents, que l’on re­doute à Naples. « Les gens n’écoutent pas, cer­tains se disent “On a sur­vé­cu à (l’ou­ra­gan)

Wil­ma , on a sur­vé­cu à Char­ley, ce­la se pas­se­ra bien, on peut en tra­ver­ser un autre” », s’in­surge Vir­gi­nia De­freeuw, une sep­tua­gé­naire qui a aban­don­né sa mai­son mo­bile pour un re­fuge. « Mais ce­lui-ci est né­faste ».

À quelque 250 ki­lo­mètres au nord de Naples, la ville de Tam­pa craint aus­si l’im­pact de l’ou­ra­gan. Son maire, Bob Buck­horn, a ci­té l’an­cien boxeur Mike Ty­son : « Tout le monde a un plan jus­qu’à ce qu’ils prennent un di­rect au vi­sage, et bien on va bien­tôt en prendre un ».

Avec des i mmenses plages de sable blanc, des grands hô­tels et plu­sieurs mil­lions d’ha­bi­tants dans l’ag­glo­mé­ra­tion, la baie de Tam­pa est consi­dé­rée comme la zone la plus vul­né­rable aux États-Unis face à un ou­ra­gan comme Ir­ma.

MIA­MI AS­SAILLIE

Les ef­fets de cet ou­ra­gan de la taille du Texas n’épargnent pas la côte est. Mia­mi est as­saillie par des vents et une pluie très in­tenses. Au moins deux grues ont été par­tiel­le­ment em­por­tées.

Le quar­tier de Bri­ckell sur le bord de mer est en par­tie inon­dé « par la ma­rée qui passe au­des­sus des digues » a té­moi­gné à l’AFP Ste­ven Schla­ck­nam, un ar­tiste de 51 ans.

Les ré­si­dents doivent éga­le­ment craindre les tor­nades. Plu­sieurs alertes ont été dé­clen­chées, y com­pris pour la zone de Mia­mi Beach. Ja­son

Près de deux mil­lions de foyers et en­tre­prises en Flo­ride étaient pri­vés d’élec­tri­ci­té di­manche après-mi­di, se­lon la com­pa­gnie Flo­ri­da Po­wer and Light, qui a an­non­cé avoir « ar­rê­té en toute sé­cu­ri­té » l’un des deux ré­ac­teurs nu­cléaires dans son usine de Tur­key Point, à la pointe sud-est de la pé­nin­sule.

L’e nf e r d’ Ir­ma est pas­sé di­manche ma­tin sur les Keys, dé­vo­rant ba­teaux et mai­sons aban­don­nés par les ha­bi­tants de cet ar­chi­pel au large de la Flo­ride conti­nen­tale, avec des ra­fales de vent cal­cu­lées à 215 km/h.

Les pal­miers dé­ra­ci­nés jon­chaient les routes, des voi­liers avaient rom­pu leurs amarres et étaient échoués sur la plage ou dans la man­grove. À Key West, cé­lèbre sta­tion bal­néaire qui abrite la mai­son du grand écri­vain Er­nest He­ming­way, d’autres images pos­tées sur les ré­seaux so­ciaux mon­traient les rues sub­mer­gées par une pluie bat­tante, des pa­lis­sades et des po­teaux élec­triques ar­ra­chés par le vent.

Les Keys, une langue de terre très basse, avaient dé­jà été aux trois quarts dé­truites par l’ou­ra­gan

Don­na il y a 57 ans jour pour jour, le 10 sep­tembre 1960.

MA­CRON À SAINT-MAR­TIN

La Flo­ride a dé­cré­té des ordres d’éva­cua­tion d’une am­pleur sans pré­cé­dent : 6,3 mil­lions de per­sonnes, y com­pris la base aé­rienne de MacDill, quar­tier gé­né­ral du com­man­de­ment cen­tral amé­ri­cain au Moyen-Orient (Cent­com), si­tuée à Tam­pa. À Or­lan­do, le centre spa­tial Ken­ne­dy était fer­mé.

Dans les îles fran­çaises de SaintMar­tin et Saint-Bar­thé­le­my, une par­tie de la po­pu­la­tion ne ca­chait pas di­manche son exas­pé­ra­tion face aux moyens ju­gés in­suf­fi­sants mis en place par l’État fran­çais. Les ter­ri­toires ont été dé­vas­tés par

Ir­ma et fi­na­le­ment épar­gnés par un autre ou­ra­gan, Jo­sé.

Le pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron doit se rendre mar­di sur l’île de Saint-Mar­tin.

Avant la Flo­ride, les vio­lentes ra­fales d’Ir­ma ont ba­layé dans la nuit de sa­me­di à di­manche le nord de Cuba, pro­vo­quant d’im­por­tantes inon­da­tions et l’in­ter­rup­tion de l’ali­men­ta­tion élec­trique à La Ha­vane.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.