PLAI­DOYER POUR LES FEMMES EN PO­LI­TIQUE

La Voix de l'Est - - LA UNE - JONATHANGAGNON jo­na­than.gagnon@la­voix­de­lest.ca

GRAN­BY — Té­moi­gnant de leurs ex­pé­riences res­pec­tives comme mai­resses, Francine Ruest-Jutras et Pau­line Quinlan ont li­vré de puis­sants plai­doyers sur l’im­por­tance des femmes en po­li­tique mu­ni­ci­pale, lors d’une soi­rée­con­fé­rence te­nue mar­di soir au Centre d’in­ter­pré­ta­tion de la na­ture du lac Boi­vin.

Pi­lo­tée par le co­mi­té Femmes et gou­ver­nance lo­cale de l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec, la tour­née «Élec­tions 2017 - Ça prend des femmes comme vous ! » était alors de pas­sage à Gran­by.

« Quand on re­garde les sta­tis­tiques au ni­veau de la mai­rie, les femmes re­pré­sentent à peu près 17 % des per­sonnes qui oc­cupent ces postes-là. Et elles forment à peu près le tiers — 32 % — des conseillers. On voit qu’il y a en­core pas mal de che­min à par­cou­rir », es­time Mme Ruest-Jutras, qui a di­ri­gé la Ville de Drum­mond­ville entre 1987 et 2013.

« C’est pour ça qu’on se dit que si les gens connaissent da­van­tage la po­li­tique mu­ni­ci­pale, comment les champs d’in­ter­ven­tion se sont élar­gis, ça risque da­van­tage de les in­té­res­ser. Et évi­dem­ment, ce qu’on vise, c’est des can­di­da­tures fé­mi­nines. »

Mai­resse de Bro­mont de­puis 1998, Pau­line Quinlan es­père un jour as­sis­ter à la pa­ri­té hom­mes­femmes en po­li­tique. « Ça prend des femmes ins­pi­rantes pour en ins­pi­rer d’autres. Comme Mme Ruest-Jutras, qui m’avait ins­pi­rée en 1998 (...) Et je pense que les mes­sages passent de la part de femmes qui ont vé­cu de belles ex­pé­riences », sou­ligne celle qui ti­re­ra sa ré­vé­rence en no­vembre.

« Ce qui est in­té­res­sant quand on re­garde le por­trait, c’est qu’il y a de plus en plus de femmes qui se pré­sentent. Ça nous fait dire qu’il y a de l’es­poir », ajoute Francine Ruest-Jutras, qui au­ra été la pre­mière femme à sié­ger au con­seil de Drum­mond­ville.

Les femmes doivent évi­dem­ment com­po­ser avec une réa­li­té dif­fé­rente de celle des hommes. La conci­lia­tion tra­vail-fa­mille est no­tam­ment un dé­fi de taille.

« Pour moi, les femmes ont fait beau­coup de pro­grès, af­firme tou­te­fois Mme Quinlan. Je sens moins la bar­rière des pré­ju­gés mas­cu­lins. C’est beau­coup moins pré­sent. Mais il faut que la femme ait l’ap­pui du conjoint lors­qu’elle dé­cide de se lan­cer. »

PION­NIÈRES DANS LEURS MI­LIEUX

Une cin­quan­taine de per­sonnes, ma­jo­ri­tai­re­ment des femmes, ont as­sis­té au té­moi­gnage li­vré par Francine Ruest-Jutras. De nom­breux élus mu­ni­ci­paux de la ré­gion, de même que des as­pi­rants maires et conseillers, étaient par­mi la foule.

La confé­ren­cière est re­ve­nue sur ses dé­buts po­li­tiques comme conseillère en 1983. « J’avais réa­li­sé que les villes, nos mu­ni­ci­pa­li­tés, sont le pre­mier point d’an­crage de la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne. Et qu’elles sont aus­si un creu­set de so­li­da­ri­té et d’in­no­va­tion », a-t-elle fait va­loir.

Can­di­date « au pro­fil de pé­quiste » en lice dans un quar­tier « qui vote tou­jours li­bé­ral », elle a néan­moins ob­te­nu une ma­jo­ri­té ab­so­lue dans son dis­trict.

Loin de se lais­ser dé­cou­ra­ger dans les mo­ments plus dif­fi­ciles, Mme Ruest-Jutras est de­ve­nue, quatre ans plus tard, l’unique mai­resse de Drum­mond­ville à ce jour. En 2002, elle a de nou­veau abat­tu des bar­rières en de­ve­nant pré­si­dente de l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec (UMQ).

Pau­line Quinlan a aus­si pris la pa­role en cours de soi­rée. Au fil d’une car­rière qui s’achè­ve­ra bien­tôt, elle au­ra su se frayer un che­min dans les hautes sphères po­li­tiques, par­ti­ci­pant même à la Confé­rence de Pa­ris sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques en tant que re­pré­sen­tante de la Fé­dé­ra­tion ca­na­dienne des mu­ni­ci­pa­li­tés.

Ce fut d’ailleurs un grand hon­neur pour la mai­resse de Bro­mont de re­ce­voir, plus tôt cette an­née, le prix Francine-Ruest-Jutras, re­mis par l’UMQ.

Une cin­quan­taine de per­sonnes, ma­jo­ri­tai­re­ment des femmes, ont as­sis­té au té­moi­gnage li­vré par Francine Ruest-Jutras.

— PHO­TOS CH­RIS­TOPHE BOIS­SEAU-DION

Mai­resse de Bro­mont de­puis 1998, Pau­line Quinlan es­père un jour as­sis­ter à la pa­ri­té hommes-femmes en po­li­tique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.