Le Phos­lock pour le lac Rox­ton ?

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - CYN­THIA LA­FLAMME cyn­thia.la­flamme@la­voix­de­lest.ca

ROXTONPOND—L’ap­pli­ca­tionde Phos­lock dans le lac Rox­ton est en­vi­sa­gée pour en­rayer les pro­blèmes de phos­phore, fa­vo­rable à la pro­li­fé­ra­tion des cya­no­bac­té­ries. Après une di­zaine d’an­nées d’études et 40 d’exis­tence, le Co­mi­té d’en­vi­ron­ne­ment du lac Rox­ton passe en mode re­cherche de­so­lu­tions­pour­res­tau­rer­ce­plan d’eau qui vieillit pré­ma­tu­ré­ment. Des membres du co­mi­té et la bio­lo­giste Ca­ro­line Bis­son ont ren­con­tré le re­pré­sen­tant de l’en­tre­prise Phos­lock, qui était dans la ré­gion il y a deux se­maines pour l’ap­pli­ca­tion du pro­duit du même nom dans le lac Bro­mont. Ils ont aus­si as­sis­té à la jour­née de dé­mons­tra­tion.

Cette op­tion est en­vi­sa­gée pour le lac Rox­ton, main­te­nant que les plus im­por­tantes sources ex­ternes de phos­phore ont été éra­di­quées de­puis la construc­tion d’égouts pour les ri­ve­rains. Elle de­vrait tou­te­fois être com­bi­née avec d’autres mé­thodes.

« On cible la même pro­blé­ma­tique qu’ils ont à Bro­mont : c’est le lac qui a une charge in­terne en phos­phore as­sez im­por­tante, ex­plique Mme Bis­son, qui tra­vaille pour le co­mi­té en plus d’être pré­si­dente de la Fon­da­tion SÉTHY. Ça veut dire que, de­puis des di­zaines d’an­nées, il y a du phos­phore qui s’est ac­cu­mu­lé dans les sé­di­ments. On voit que ce phos­phore-là, qui se re­largue dans le lac, est plus im­por­tant que ce qui vient de l’ex­té­rieur. On veut es­sayer de le cap­ter pour di­mi­nuer la quan­ti­té qu’on a dans la co­lonne d’eau. »

Lors­qu’il fait chaud, les couches les plus pro­fondes du lac sont pri­vées d’oxy­gène, ce qui pro­voque la li­bé­ra­tion du phos­phore.

DES COÛTS À ÉVA­LUER

L’épan­dage du pro­duit aus­tra­lien Phos­lock dans le lac Bro­mont a été au­to­ri­sé par le mi­nis­tère du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et de la Lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques. Il s’agis­sait d’une pre­mière au Qué­bec et d’un pro­jet-pi­lote pour per­mettre son uti­li­sa­tion ailleurs en pro­vince.

« On a fait une de­mande à T2 En­vi­ron­ne­ment qui est en train de mettre à jour les études qu’on a de­puis long­temps pour être ca­pable d’al­ler cher­cher des au­to­ri­sa­tions, s’il y a lieu, au­près du mi­nis­tère, ren­ché­rit Mar­cel La­mou­reux, pré­sident du co­mi­té. Le Phos­lock est une ap­proche qu’on va étu­dier. Mais le lac Bro­mont fait 0,5 km2, tan­dis que le lac Rox­ton fait 1,9 km2. Si je fais un pa­ral­lèle avec les coûts à Bro­mont, je n’ose pas ima­gi­ner », ajoute-t-il en riant.

À Bro­mont, il au­ra fal­lu un in­ves­tis­se­ment de 615 000 $ seu­le­ment pour l’ap­pli­ca­tion du pro­duit fait d’ar­gile et de lan­thane. Le prix dé­pend de plu­sieurs fac­teurs, dont la quan­ti­té de phos­phore conte­nu dans les sé­di­ments.

PAS QU’UN SEUL PRO­BLÈME

Le rap­port de T2 En­vi­ron­ne­ment est at­ten­du d’ici Noël. « C’est une étude de pré­fai­sa­bi­li­té. C’est sûr que ça va nous don­ner une idée des coûts de la so­lu­tion et, sur­tout, si ça ré­pond à notre pro­blé­ma­tique, re­prend Mme Bis­son. C’est un peu tout ça qu’il faut sa­voir. On n’in­ves­ti­ra pas sur une so­lu­tion qui ne ré­pond pas à notre pro­blé­ma­tique et sû­re­ment que ce se­ra de mul­tiples so­lu­tions com­bi­nées pour une res­tau­ra­tion du lac. »

Le phos­phore conte­nu dans les sé­di­ments n’est pas l’unique pro­blème. Les ana­lyses d’eau de 2016 dé­montrent qu’un tri­bu­taire, le ruis­seau Ro­bi­doux, pré­sente no­tam­ment une mau­vaise qua­li­té de l’eau. Du tra­vail de­vra conti­nuer à se faire en zone ur­baine, mais aus­si au­près des agri­cul­teurs si­tués au­tour du ruis­seau Ro­bi­doux.

ÎLES FLOTTANTES

Autre pro­blème : les îles flottantes qui pour­raient nuire à l’uti­li­sa­tion de Phos­lock. « Avant

Mar­cel La­mou­reux est pré­sident du Co­mi­té d’en­vi­ron­ne­ment du lac Rox­ton.

La bio­lo­giste Ca­ro­line Bis­son et quelques re­pré­sen­tants du Co­mi­té d’en­vi­ron­ne­ment du lac Rox­ton ont as­sis­té à la dé­mons­tra­tion d’épan­dage de Phos­lock, au lac Bro­mont. Ils consi­dèrent cette so­lu­tion pour res­tau­rer le lac Rox­ton.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.