SYD­NEY LALLIER : L’ÉLÈVE AS­SI­DUE S’ILLUSTRE À LA VOIX JU­NIOR

La Gran­byenne Syd­ney Lallier ac­cé­de­ra di­manche à l’ul­time étape de La Voix Ju­nior

La Voix de l'Est - - LA UNE - MA­RIE-ÈVE LAM­BERT ma­rie-eve.lam­bert@la­voix­de­lest.ca

GRANBY — Même s’il était dans le secret desDieux­de­pui­sen­vi­ro­nun mois, Oli­vier Cha­gnon a sen­ti une pe­tite pointe de fier­té, di­manche soir, en voyant Syd­ney Lallier, une de ses élèves, ac­cé­der à l’ul­time étape de La Voix Ju­nior. « Dès son pre­mier cours, j’ai su qu’il al­lait se pas­ser quelque chose de gros avec elle, laisse tom­ber son pro­fes­seur de chant. Je suis sur­pris qu’elle se soit ren­due aus­si loin dans le concours avec du rap, mais pas sur­pris en même temps vu son at­ti­tude. »

« C’est vrai­ment une tra­vaillante. Il n’y a pas un cours où elle se pré­sente en n’ayant pas vrai­ment le goût d’être là. Elle veut vrai­ment être bonne et est tou­jours prête à tra­vailler, à faire ce qu’il faut faire pour se sur­pas­ser », ajoute-t-il.

Après les Au­di­tions à l’aveugle et les Duels, la jeune pro­té­gée de Ma­rie-Mai se dé­fen­dait di­manche der­nier dans les Chants de ba­taille. Son in­ter­pré­ta­tion de la chan­son rap Ho­pe­ful, de Cee lo Green, lui a va­lu son lais­sez-pas­ser pour les de­mi-fi­nales, qui se­ront pré­sen­tées di­manche pro­chain. Trois des six de­mi-fi­na­listes pas­se­ront tout de suite après à la grande fi­nale. Ces deux der­nières étapes du concours sont pré­sen­tées en di­rect.

« Ça fait trois se­maines qu’on tra­vaille pour sa fi­nale », laisse sa­voir Oli­vier Cha­gnon, pré­ci­sant qu’ils tra­vaillent en­semble aus­si bien le hip hop que le chant afin d’être pa­rés à toute éven­tua­li­té.

«

Dès son pre­mier cours, j’ai su qu’il al­lait se pas­ser quelque chose » de gros avec elle. — Oli­vier Cha­gnon, pro­fes­seur de chant de Syd­ney Lallier

CONFIANTE

Mais Syd­ney est confiante que Ma­rie-Mai choi­si­ra une va­leur sure. «Elle est là pour me mettre en va­leur, et ce qui me met en va­leur, c’est le rap, donc je ne suis pas vrai­ment in­quiète pour ça », di­sait-elle lun­di soir avant le dé­but de son cours de chant.

Cer­tains pour­raient per­ce­voir que son cré­neau, qui ne plaît pas né­ces­sai­re­ment à tous et que plu­sieurs ne consi­dèrent même pas comme du chant, pour­rait lui nuire, mais la jeune fille est plu­tôt d’avis que ça pour­rait jouer en sa fa­veur à long terme. « Comme ça me dis­tingue, les gens vont se sou­ve­nir de moi », dit-elle.

« Un peu comme Louis-Paul (Gau­vreau) et son mé­tal (lors de la der­nière sai­son de La Voix) », com­pare Oli­vier Cha­gnon.

En em­bar­quant dans l’aven­ture, tou­te­fois, elle ne pen­sait jamais se rendre aus­si loin. « Je pen­sais at­teindre les Duels peu­têtre même les Chants de ba­taille, mais chaque fois que je fran­chis­sais une nou­velle étape, je ne voyais plus la fin de l’aven­ture. J’ai ga­gné beau­coup en confiance », dit-elle.

Quoi qu’il ar­rive di­manche, la jeune rap­peuse de 11 ans af­firme qu’elle se­ra très contente et très fière d’elle. « J’ai beau­coup évo­lué entre ma pre­mière per­for­mance et main­te­nant. Et puis, ce n’est pas tout le monde qui peut faire ce que j’ai fait ! »

Contrai­re­ment aux étapes pré­cé­dentes, pré­en­re­gis­trées, les de­mi-fi­nales et la fi­nale se­ront té­lé­dif­fu­sées en di­rect. De quoi stres­ser une jeune fille ? « Je suis un peu stres­sée et ex­ci­tée en même temps, mais j’ai sur­tout très hâte », ré­pond-elle.

« Je risque d’être plus ner­veux qu’elle ! » lance en riant son pro­fes­seur de chant, qui se­ra as­su­ré­ment dans l’as­sis­tance des stu­dios Mel’s di­manche pour en­cou­ra­ger son élève.

Le pro­fes­seur de chant Oli­vier Cha­gnon

JA­NICK MA­ROIS — PHO­TO

En em­bar­quant dans l’aven­ture de La Voix Ju­nior, la Gran­byenne Syd­ney Lallier ne croyait jamais, de son propre aveu, se rendre aus­si loin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.