GRAN­BY AU­RA SA SUC­CUR­SALE

La Voix de l'Est - - LA UNE - MA­RIE-FRANCE LÉ­TOUR­NEAU ma­rie-france.le­tour­neau@la­voix­de­lest.ca

GRAN­BY — Son em­pla­ce­ment n’est pas en­core connu, mais une suc­cur­sale de la So­cié­té qué­bé­coise du can­na­bis (SQDC) ou­vri­ra ses portes à Gran­by en 2019, se­lon le maire, Pas­cal Bo­nin.

Ce­lui-ci confirme que des re­pré­sen­tants de la Ville ont eu des dis­cus­sions à cet ef­fet avec les di­ri­geants de la So­cié­té des al­cools du Qué­bec (SAQ), l’or­ga­ni­sa­tion res­pon­sable de la mise en place de la SQDC.

« Alain Bru­net [PDG de la SAQ] s’est dé­pla­cé chez nous. Il a ré­pon­du de fa­çon lim­pide à toutes nos ques­tions. Je n’ai que de bons mots à dire au su­jet de la SQDC. Ça s’est fait de fa­çon très pro­fes­sion­nelle. (...) Il y avait des in­for­ma­tions à al­ler cher­cher parce que c’était as­sez flou pour les villes », a com­men­té jeu­di le maire Bo­nin.

Se­lon lui, cette ren­contre s’est tou­te­fois dé­rou­lée une fois la mo­di­fi­ca­tion au zo­nage ef­fec­tuée pour ci­bler le sec­teur — la zone com­mer­ciale de la rue Saint-Jude Nord, près de la SAQ — où la vente de ma­ri­jua­na se­rait per­mise. « Très hon­nê­te­ment, après la ren­contre, on s’est ren­du compte que le plan qu’on avait ne ca­drait pas avec les ob­jec­tifs de la SQDC », dit Pas­cal Bo­nin.

La So­cié­té qué­bé­coise du can­na­bis pour­rait ain­si ou­vrir ses portes dans un autre sec­teur de Gran­by. Le­quel ? Le maire se fait dis­cret pour l’heure. Au­cun bail n’a en­core été si­gné. Le dos­sier est entre les mains de Com­merce tou­risme Gran­by et ré­gion, di­til. Un nou­veau chan­ge­ment de zo­nage pour­rait être pos­sible.

PAS PRÈS DES ÉCOLES

Pas­cal Bo­nin tient tou­te­fois à se faire ras­su­rant sur l’em­pla­ce­ment fu­tur d’une suc­cur­sale de la SQDC. Les pré­oc­cu­pa­tions de dé­part du con­seil mu­ni­ci­pal de­meurent les mêmes. « Il n’y au­ra rien proche des écoles. Il n’y au­ra rien pour faire sur­sau­ter per­sonne. Le choix se­ra fait de fa­çon ex­trê­me­ment ju­di­cieuse et conscien­cieuse, de fa­çon à li­mi­ter les risques d’ex­po­si­tion aux jeunes », dit-il.

Le maire n’a ja­mais fait de ca­chette au su­jet de son op­po­si­tion à la lé­ga­li­sa­tion de la ma­ri­jua­na. Ses ré­ti­cences de­meurent pré­sentes. Mais, alors qu’il se­ra per­mis de fu­mer du can­na­bis à des fins ré­créa­tives en toute lé­ga­li­té à par­tir de la se­maine pro­chaine, il dit avoir « tour­né la page ».

« Il faut avouer qu’il y a des ba­tailles qu’on gagne et d’autres qu’on perd. Celle-là, je l’ai per­due. M’obs­ti­ner pour mes croyances, ça ne donne pas grand chose parce que le mar­ché est là et les suc­cur­sales vont ou­vrir pa­reil », dit-il.

AU PRIN­TEMPS?

Se­lon Pas­cal Bo­nin, Gran­by étant une « ville-centre », il se­rait illo­gique que la SQDC s’im­plante dans une mu­ni­ci­pa­li­té voi­sine. « Le pôle com­mer­cial d’im­por­tance, c’est Gran­by », laisse-t-il tom­ber.

« Je pense qu’il faut re­gar­der vers l’avant et faire en sorte que Gran­by de­meure le pôle com­mer­cial. Quand il y a des suc­cur­sales de ce type-là ou de n’im­porte quel com­merce, je pense qu’il faut que ça soit sur le ter­ri­toire », ajoute-t-il.

Pour sa part, la SQDC ne confirme pas sa ve­nue éven­tuelle à Gran­by. Les ou­ver­tures de suc­cur­sales ne sont an­non­cées qu’une fois les baux si­gnés, a lais­sé sa­voir jeu­di Ma­thieu Gau­dreault, re­la­tion­niste pour la SAQ.

Mais dans l’es­prit de Pas­cal Bo­nin, « c’est can­né », dit-il. Il a même avan­cé la pé­riode du prin­temps 2019 pour une ou­ver­ture. Jeu­di, le PDG de la SAQ a tou­te­fois dé­cla­ré sur les ondes d’une ra­dio mont­réa­laise que l’ar­ri­vée au pou­voir de la CAQ au­ra vrai­sem­bla­ble­ment pour ef­fet de ra­len­tir le pro­ces­sus d’im­plan­ta­tion, alors que le nou­veau gou­ver­ne­ment pour­rait re­voir les règles en­tou­rant les em­pla­ce­ments des suc­cur­sales.

Se­lon Ma­thieu Gau­dreault, l’ou­ver­ture de 15 points de vente, où le prix d’un gramme de can­na­bis pour­rait os­cil­ler au­tour de 6 $, a dé­jà été confir­mée. Dans le lot, 12 pour­ront ac­cueillir leurs pre­miers clients dès le 17 oc­tobre pro­chain, dont à Mon­tréal et Qué­bec, mais aus­si à Saint-Jean-sur-Ri­che­lieu, Drum­mond­ville, Trois-Ri­vières, Mi­ra­bel, Mas­couche et Jo­liette.

— P⋆OTO ARC⋆IVES LA VOIX DE L’EST

«Il n’y au­ra rien proche des écoles», dit le maire, Pas­cal Bo­nin.

— IL­LUS­TRA­TION FOUR­NIE PAR LA SQDC

Les suc­cur­sales de la SQDC au­ront cette al­lure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.