Un pro­blème ré­pan­du

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - ISA­BEL AU­THIER isa­bel.au­thier@la­voix­de­lest.ca

Les mu­ni­ci­pa­li­tés de Wa­ter­loo et de Saint-Joa­chim-de-Shef­ford ne sont pas les seules à avoir maille à par­tir avec le mi­nis­tère des Tran­sports, de la Mo­bi­li­té du­rable et de l’Élec­tri­fi­ca­tion des tran­sports. Leurs voi­sines, Shef­ford et Sainte-Cé­cile-deMil­ton, peinent aus­si à sa­voir où en sont leurs de­mandes de sub­ven­tions.

« On est dans la même si­tua­tion, fait re­mar­quer le maire de Sainte-Cé­cile, Paul Sar­ra­zin. Et j’ai l’im­pres­sion que le pro­blème est le même par­tout au Qué­bec. » Ce der­nier a d’ailleurs l’in­ten­tion d’abor­der le su­jet lors d’une pro­chaine ren­contre de la Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise des mu­ni­ci­pa­li­tés.

Plus tôt cette se­maine, les maires et di­ri­geants de Wa­ter­loo et de Saint-Joa­chim-deS­hef­ford dé­non­çaient l’ab­sence de com­mu­ni­ca­tion avec les fonc­tion­naires du Mi­nis­tère au su­jet de tra­vaux ma­jeurs de­vant être ef­fec­tués sur leur ter­ri­toire res­pec­tif.

Bien qu’iden­ti­fiés comme prio­ri­taires dans le Plan d’in­ter­ven­tion en in­fra­struc­tures rou­tières lo­cales com­man­dé par la MRC de La Haute-Ya­mas­ka, ces tra­vaux tardent à se concré­ti­ser, faute d’oc­trois.

Mais au-de­là du re­tard qu’ac­cusent les chan­tiers pré­vus, c’est sur­tout le si­lence en­tou­rant ces pro­jets qui agacent sou­ve­rai­ne­ment les villes. « On est in­ca­pables d’avoir un simple ac­cu­sé de ré­cep­tion », dé­plo­rait le di­rec­teur gé­né­ral de Wa­ter­loo, Louis Ve­rhoef. On at­tend main­te­nant pour le pa­vage du 1er rang Est et on n’a pas de sui­vi », af­firme pour sa part Paul Sar­ra­zin, qui est aus­si pré­fet de la MRC de La Haute-Ya­mas­ka.

Un pro­blème de ges­tion in­terne au mi­nis­tère des Tran­sports pour­rait ex­pli­quer la si­tua­tion, croit-il. « Ce se­rait peut-être plus fa­cile si ça re­le­vait du mi­nis­tère des Af­faires mu­ni­ci­pales... J’ai l’im­pres­sion qu’ils sont dé­bor­dés et que le pro­ces­sus de trai­te­ment est ex­trê­me­ment long. Ce n’est pas nor­mal de ne pas avoir de re­tour d’ap­pels. »

Par voie de com­mu­ni­qué, ven­dre­di, le porte-pa­role du mi­nis­tère des Tran­sports, de la Mo­bi­li­té du­rable et de l’Élec­tri­fi­ca­tion des tran­sports, Guillaume Pa­ra­dis, a pré­ci­sé que dans le cadre du nou­veau Pro­gramme d’aide à la voi­rie lo­cale, « les pro­jets sont ana­ly­sés et re­te­nus en fonc­tion de leur date de dé­pôt d’un dos­sier com­plet ».

« Pour cette an­née, au­cun pro­jet n’a été re­fu­sé. Les ana­lyses se pour­suivent. »

Dans le cas de Wa­ter­loo, par exemple, si l’oc­troi ne vient pas cet au­tomne pour la ré­fec­tion de la rue Al­len, elle de­meu­re­rait ad­mis­sible à une aide fi­nan­cière ul­té­rieure, sans de­voir sou­mettre son dos­sier à nou­veau, se­lon lui.

M. Pa­ra­dis n’a tou­te­fois pas pré­ci­sé pour­quoi le ca­nal de com­mu­ni­ca­tion entre le mu­ni­ci­pal et le Mi­nis­tère était rom­pu.

«

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.