Des ali­ments bio en vrac bien­tôt à Gran­by

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - MI­CKAEL LAM­BERT mi­ckael.lam­bert@la­voix­de­lest.ca

Il se­ra bien­tôt pos­sible à Gran­by de consom­mer bio, et ce, tout en fai­sant fi des em­bal­lages. NousRire, un groupe d’achat d’ali­ments bio­lo­giques et éco­res­pon­sables, ajou­te­ra bien­tôt un deuxième point de chute dans la ré­gion grâce à la col­la­bo­ra­tion avec le re­grou­pe­ment De­main Gran­by.

Dès le 2 no­vembre pro­chain, tous ceux qui sou­haitent s’ali­men­ter de fa­çon saine tout en li­mi­tant leur pro­duc­tion de dé­chets pour­ront ain­si com­plé­ter leur com­mande en ligne sur le site web de NousRire.

Cet or­ga­nisme ba­sé à Mon­tréal es­time que la de­mande gran­byenne est dé­sor­mais as­sez im­por­tante pour ins­tau­rer un se­cond point de chute après ce­lui de Sut­ton.

« Nous col­la­bo­rons avec des gens qui se re­groupent dans leur ré­gion res­pec­tive », ex­plique Ma­rion De­mers, ar­ti­sane au rayon­ne­ment pour NousRire.

Lyn­da La­rouche l’avoue, de nom­breux membres de De­main Gran­by — dont elle est la co­fon­da­trice — par­cou­raient dé­jà les 80 km que re­pré­sente l’al­ler-re­tour Gran­by-Sut­ton pour y ré­cu­pé­rer leur com­mande.

Un voyage qui ne se­ra bien­tôt plus né­ces­saire grâce à la mo­bi­li­sa­tion des bé­né­voles gran­byens.

VRAC

L’or­ga­nisme ba­sé à Mon­tréal per­met de com­man­der en vrac une va­rié­té d’ali­ments non pé­ris­sables al­lant des fruits sé­chés jus­qu’aux noix en pas­sant par le ca­fé et di­verses sortes de fa­rines. La tran­sac­tion se fait en ligne sur le site web de l’or­ga­nisme et la com­mande est par la suite li­vrée à des co­or­don­na­teurs lo­caux qui doivent s’oc­cu­per de la lo­gis­tique lors de la « jour­née d’em­bal­lage », ex­plique Ma­rion De­mers.

« C’est pour s’ali­men­ter de fa­çon saine, lo­cale, bio­lo­gique et zé­ro­dé­chet », ex­plique Jean-Fran­çois Pe­tit, co­fon­da­teur de De­main Gran­by, se­lon le com­mu­ni­qué du groupe.

Se­lon ce der­nier, les pro­duits of­ferts par NousRire sont plus éco­no­miques que leur équi­valent en su­per­mar­ché.

« Parce qu’en plus d’abî­mer la pla­nète, il faut payer pour l’em­bal­lage », sou­ligne Lyn­da La­roche.

Comme son col­lègue, elle es­time que cette nou­velle offre ali­men­taire ne nui­ra pas aux com­merces exis­tants.

« Il n’y a pas vrai­ment d’équi­valent dans la ré­gion pour du vrac bio­lo­gique et de toute fa­çon NousRire offre beau­coup de pro­duits qui ne poussent pas au Qué­bec. Moi je pré­fère le ca­fé qui ne vient pas d’ici ! », blague-t-elle.

LO­CAL RE­CHER­CHÉ

Plus sé­rieu­se­menent, De­main Gran­by s’est en­ga­gé à ren­con­trer les com­mer­çants lo­caux pour les ras­su­rer.

Quelques dé­tails im­por­tants res­tent à fi­gno­ler avant la pre­mière li­vrai­son. Les or­ga­ni­sa­teurs sont à la re­cherche d’un lo­cal pour ré­cep­tion­ner les com­mandes puisque leur lo­cal de réunion ha­bi­tuel au centre com­mu­nau­taire Saint-Be­noit n’est pas adé­quat.

« On au­rait be­soin d’un lo­cal pour en­vi­ron deux jours et de­mi à par­tir du jeu­di. Il de­vra pou­voir ac­cueillir au moins une qua­ran­taine de per­sonnes et y avoir un ac­cès à l’eau. Idéa­le­ment, le lo­cal se­rait si­tué au centre-ville de Gran­by pour être ac­ces­sible en trans­port en com­mun », énu­mère Lyn­da La­roche qui es­père qu’un pro­prié­taire ac­cep­te­ra de col­la­bo­rer avec le groupe pour « par­ti­ci­per à la fon­da­tion d’un mou­ve­ment ».

Des places de­meurent dis­po­nibles pour être bé­né­voles lors de la li­vrai­son de la com­mande, ce qui don­ne­ra à ces der­niers un ra­bais de 20 % sur la com­mande.

Les in­té­res­sés pour­ront ef­fec­tuer leur com­mande du 2 au 18 no­vembre sur le site web de NousRire. La li­vrai­son se fe­ra par la suite du 13 au 15 dé­cembre dans un lieu qui reste à dé­ter­mi­ner.

Le point de ser­vice de Sut­ton de­meure pa­ral­lè­le­ment en fonc­tion. Se­lon M. Pe­tit, les li­vrai­sons se­ront faites en al­ter­nance chaque mois dans cha­cune des mu­ni­ci­pa­li­tés.

Pour s’as­su­rer de ne rien man­quer du pro­ces­sus, Ma­rion De­mers re­com­mande aux in­té­res­sés de s’abon­ner à l’in­fo­lettre de NousRire.

Par ailleurs, Jean-Fran­çois Pe­tit rap­pelle que les der­nières nou­velles de De­main Gran­by sont dis­po­nibles sur leur page Fa­ce­book.

CAT⋆ERINE TRU­DEAU — P⋆OTO

Les fon­da­teurs de De­main Gran­by Jean-Fran­çois Pe­tit et Lyn­da La­roche se ré­jouissent de l’ajout d’un point de chute de l’or­ga­nisme NousRire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.