Ar­magh: un conseiller doit dé­mis­sion­ner

La Voix du Sud - - LA UNE - ÉRIC GOURDE re­dac­tion_­la­cet­che­min@tc.tc

MU­NI­CI­PAL. Le conseiller mu­ni­ci­pal Syl­vain Guille­mette a été contraint de re­mettre sa dé­mis­sion il y a quelques jours après une di­rec­tive éma­nant du Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions du Qué­bec (DGEQ).

Élu lors de l’élec­tion gé­né­rale mu­ni­ci­pale du 3 no­vembre 2013, M. Guille­mette n’a ap­pris que ré­cem­ment qu’il n’était pas éli­gible à pré­sen­ter sa can­di­da­ture n’étant pas ré­sident d’ar­magh de­puis au moins 12 mois au mo­ment du scru­tin.

Dans une cor­res­pon­dance émise le 12 juillet der­nier, le DGEQ in­dique qu’à la suite d’une en­quête, il a été dé­ter­mi­né que M. Guille­mette avait le droit d’être ins­crit sur la liste élec­to­rale de la lo­ca­li­té à titre de pro­prié­taire d’un im­meuble, mais qu’il ne ré­si­dait pas sur le ter­ri­toire de­puis au moins 12 mois, un cri­tère qui avait été mo­di­fié der­niè­re­ment se­lon la cor­res­pon­dance. On y ajoute que le fait d’y avoir une place d’af­faires ou vi­si­ter un pa­rent ne consti­tue pas pour au­tant le fait d’ha­bi­ter cet en­droit ou d’y ré­si­der.

En conclu­sion, le do­cu­ment in­dique que puis­qu’il avait été élu alors qu’il était in­éli­gible, M. Guille­mette de­ve­nait ain­si in­ha­bile à exer­cer la fonc­tion de conseiller mu­ni­ci­pal, mal­gré l’im­mi­nence de la pro­chaine élec­tion mu­ni­ci­pale gé­né­rale en no­vembre pro­chain.

Le maire de la mu­ni­ci­pa­li­té, O’neil Le­mieux, a d’ailleurs pré­sen­té la cor­res­pon­dance lors de la séance du Con­seil du 15 août der­nier ex­pli­quant la dé­mis­sion de M. Syl­vain Guille­mette.

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

La mu­ni­ci­pa­li­té d’ar­magh se re­trouve avec un conseiller en moins à la suite de la dé­mis­sion de Syl­vain Guille­mette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.