For­tu­nat Ga­gnon : la vie est tou­jours belle à 105 ans

La Voix du Sud - - LA UNE - SERGE LAMONTAGNE re­dac­tion_­la­cet­che­min@tc.tc

AN­NI­VER­SAIRE. Il a quit­té sa ré­si­dence à 100 ans et s’est re­ma­rié à 101 ans. La vie conti­nue à bien trai­ter For­tu­nat Ga­gnon qui, le 9 août der­nier, cé­lé­brait son 105e an­ni­ver­saire de nais­sance.

« La san­té est bonne, on dort bien et on mange bien. Tout est nu­mé­ro 1 et la vie est belle », sou­ligne l’an­cien pro­duc­teur agri­cole de Sainte-sa­bine qui, de­puis dé­cembre 2012, vit au Ma­noir des Sages de Saint-ma­gloire.

Le prin­ci­pal in­té­res­sé sou­ligne qu’il ne pen­sait ja­mais se rendre à cet âge vé­né­rable et dit ne pas d’ex­pli­ca­tions par­ti­cu­lières à sa lon­gé­vi­té. «Mon père Au­rèle est dé­cé­dé à l’âge de 93 ans. Ma soeur ca­dette Ju­liette, qui vit à Mon­tréal, en a 94. C’est as­su­ré­ment dans les gênes de la fa­mille », men­tionne-t-il. For­tu­nat Ga­gnon

Né le 9 août 1912, For­tu­nat Ga­gnon a com­men­cé à tra­vailler sur la ferme fa­mi­liale à l’âge de 11 ans. À 26 ans (1938), il épou­sait Li­liane La­ro­chelle de Saint-ma­gloire et pre­nait charge de l’en­tre­prise fa­mi­liale. « La vie n’a pas tou­jours été fa­cile. Nous avons vé­cu la grande fa­mine, avec les cou­pons de ra­tion­ne­ment pour le beurre et le sucre. Le fait d’avoir une ferme a ai­dé la fa­mille à pas­ser aux tra­vers à ce mo­ment », pré­cise-t-il.

Le couple a été ma­rié pen­dant 73 ans. Ceux-ci avaient cé­lé­bré leur an­ni­ver­saire de ma­riage le 25 sep­tembre 2011 et Mme La­ro­chelle est dé­cé­dée le 12 oc­tobre sui­vant. Il est res­té une autre an­née dans sa ré­si­dence du rang St-hen­ri à Sainte-sa­bine, avant de dé­mé­na­ger à Saint-ma­gloire en dé­cembre 2012. Grosses fa­milles

Sou­li­gnons que For­tu­nat Ga­gnon et Li­liane La­ro­chelle ont eu huit en­fants, 16 pe­tits-en­fants et 19 ar­rière-pe­tit­sen­fants. Ils ont été ma­riés pen­dant 73 ans.

Ma­riée pen­dant 47 ans, Ma­rie-rose La­pointe a eu 12 en­fants, 32 pe­tit­sen­fants, 59 ar­rière-pe­tits-en­fants et six ar­rière-ar­rière-pe­tits-en­fants.

« Il était le temps que je parte de la mai­son. Pen­dant un an, mes en­fants m’ont beau­coup ai­dé, mais on a choi­si un bon en­droit, ici à Saint-ma­gloire, au Ma­noir des Sages. Les pro­prios nous traitent bien et sont très dé­voués. On prend ça une jour­née à la fois et on at­tend de voir ce qui se pas­se­ra. »

QUATRE ANS DE MA­RIAGE

Un an après son ar­ri­vée au Ma­noir des Sages, For­tu­nat Ga­gnon épou­sait, en se­condes noces, Ma­rie-rose La­pointe, amie qu’il connais­sait au mo­ment où il fré­quen­tait Li­liane La­ro­chelle. « J’ai été ma­riée pen­dant 47 ans et je l’ai épou­sé, car on se connais­sait dé­jà. Ça va très bien et dans l’en­semble, on est as­sez chan­ceux. Nos en­fants vont bien et viennent nous voir sou­vent. On a beau­coup d’aide et ce­la nous fa­ci­lite la vie », pré­cise Mme La­pointe.

For­tu­nat Ga­gnon abonde dans le même sens. « Mes en­fants ont bien réus­si leur vie et ce­la m’a tou­jours rem­pli de fier­té », ajoute-t-il.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

For­tu­nat et Ma­rie-rose La­pointe prennent leur pe­tite marche de san­té tous les jours.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Une pe­tite fête a été or­ga­ni­sée le 9 août, pour ses 105 ans, au Ma­noir des Sages, sui­vie d’une autre le 13 août à Sainte-sa­bine et au Ma­noir Lac-et­che­min.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.