Baisse d’acha­lan­dage au Sa­lon in­ter­na­tio­nal du Mieux-être

L’évé­ne­ment re­vien­dra en sep­tembre 2018

La Voix du Sud - - SEMAINE POLICIÈRE - SERGE LA­MON­TAGNE re­dac­tion_­la­cet­che­min@tc.tc

ZÉNITUDE. Le Sa­lon in­ter­na­tio­nal du Mieux-être, qui de­puis deux ans était pré­sen­té lors du troi­sième week-end d’août, re­vien­dra à sa case ho­raire ori­gi­nale en sep­tembre 2018.

C’est ce qu’a confir­mé la pré­si­dente du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur, Thé­rèse Ga­gnon, à l’is­sue de la 7e édi­tion de l’évé­ne­ment pré­sen­té du 18 au 20 août au Centre des con­grès et d’ex­po­si­tion de Lé­vis.

Un peu plus de 4 000 per­sonnes, une di­mi­nu­tion sen­sible sur l’an der­nier, se sont dé­pla­cées afin de vi­si­ter les quelque 130 ex­po­sants qui pro­ve­naient des quatre coins de la pro­vince et de l’ouest ca­na­dien, ou en­core as­sis­ter à l’une ou l’autre des 87 confé­rences au pro­gramme.

«Cet acha­lan­dage est si­mi­laire à ce que nous avions eu lors de notre pre­mière édi­tion en 2011», re­con­naît Mme Ga­gnon qui sou­ligne que la soi­rée du ven­dre­di et la jour­née du di­manche ont été plus tran­quilles que pré­vu. En re­vanche, le sa­me­di a été des plus acha­lan­dés.

« Dans l’en­semble, on peut dire que ça s’est bien dé­rou­lé. L’at­mo­sphère était plus zen qu’à l’ha­bi­tude et les vi­si­teurs pre­naient le temps de dis­cu­ter avec nos ex­po­sants qui ont beau­coup ap­pré­cié leur ex­pé­rience», pour­suit-elle.

Le Sa­lon in­ter­na­tio­nal du Mieux-être conti­nue à prendre de l’am­pleur, l’or­ga­ni­sa­tion sou­hai­tant of­frir plus de va­rié­tés. «Nous sou­hai­tons avoir des ex­po­sants re­pré­sen­tant le plus grand nombre de dis­ci­plines, en lien avec le mieux-être. Tout ce qui touche le mi­lieu mé­di­cal ré­gu­lier ou qui ap­porte du mieux-être aux gens, on veut que ça fasse par­tie du sa­lon dans le fu­tur », pour­suit la fon­da­trice.

La 8e édi­tion du Sa­lon in­ter­na­tio­nal du Mieux-être au­ra donc lieu les 8 et 9 sep­tembre 2018 au Centre des Con­grès de Lé­vis. « C’est un mo­ment plus pro­pice pour nous et sur­tout pour nos vi­si­teurs qui, une fois la ren­trée sco­laire com­plé­tée, au­ront le temps de mieux prendre soin d’eux», conclut Mme Ga­gnon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.