Foyer au bois : bûches ou gra­nules?

La Voix du Sud - - SERVICE MOBILE POUR REMPLACEMENT DE VOTRE PARE-BRI -

Vous sou­hai­tez chauf­fer au bois, mais vous hé­si­tez entre les bûches tra­di­tion­nelles et les gra­nules de bois? Voi­ci quelques pistes de ré­flexion qui vous ai­de­ront à faire le bon choix!

FOYER AU BOIS

Le prin­ci­pal avan­tage du foyer au bois, c’est qu’il per­met de pro­fi­ter du doux son du cré­pi­te­ment du feu et de sen­tir son odeur in­com­pa­rable. Au­tre­ment dit, en ma­tière d’am­biance, il est as­su­ré­ment im­bat­table. Par contre, en­tre­po­ser le bois né­ces­site un es­pace — et une éner­gie! — consi­dé­rable. De plus, l’en­tre­tien et le net­toyage (vi­der les cendres, ra­mo­ner la che­mi­née, etc.) sont aus­si plu­tôt exi­geants. Par ailleurs, si vous ne pos­sé­dez pas de che­mi­née, l’ins­tal­la­tion s’avère as­sez oné­reuse.

FOYER AUX GRA­NULES

Plus propres et moins pol­luants que le bois, les gra­nules per­mettent une com­bus­tion conti­nue et une cha­leur constante, la­quelle se gère plus fa­ci­le­ment qu’avec un foyer au bois. Les gra­nules secs, qu’il suf­fit de ver­ser dans le ré­ser­voir pour que l’ap­pa­reil s’ali­mente de fa­çon au­to­nome, font que ce type de foyer est des plus ef­fi­caces. En re­vanche, il est plus dis­pen­dieux que le foyer au bois. Il re­quiert éga­le­ment l’ins­tal­la­tion d’un sys­tème de tuyau­te­rie et né­ces­site lui aus­si un net­toyage et un en­tre­tien ré­gu­liers. De plus, il est in­uti­li­sable en cas de panne de cou­rant, car les sys­tèmes de cir­cu­la­tion de l’air, d’éva­cua­tion des gaz et d’ali­men­ta­tion de l’âtre fonc­tionnent à l’élec­tri­ci­té.

Quel que soit votre choix, op­tez idéa­le­ment pour un ap­pa­reil cer­ti­fié par l’agence amé­ri­caine de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment (EPA). Vous au­rez ain­si l’as­su­rance que votre foyer a été conçu de fa­çon à ré­duire au pos­sible les émis­sions de par­ti­cules pol­luantes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.