20 mois de pri­son pour des agres­sions com­mises sur un jeune gar­çon

La Voix du Sud - - SEMAINE POLICIÈRE - ÉRIC GOURDE re­dac­tion_­la­cet­che­min@tc.tc

JUS­TICE. Un sep­tua­gé­naire de Saint-ma­gloire, Mar­cel Brochu, a été condam­né à 20 mois de pri­son le 6 oc­tobre der­nier au pa­lais de jus­tice de Mont­ma­gny pour des agres­sions sexuelles com­mises sur un jeune gar­çon.

Les évé­ne­ments re­pro­chés à Brochu ont dé­bu­té au mi­lieu des an­nées 90’alors que la vic­time était âgée d’à peine 13 ans. La pre­mière agres­sion s’est pro­duite à l’été 1993. Mar­tin (nom fic­tif) ré­side à Ar­magh au mo­ment des évé­ne­ments et ob­tient un em­ploi chez son agres­seur à Saint-ma­gloire pour di­vers tra­vaux sur une terre boi­sée. Une bonne par­tie de sa pa­ren­té de­meure dans cette lo­ca­li­té, dont sa grand-mère chez qui il de­meure au be­soin.

Il ra­conte que son agres­seur a com­men­cé par le for­cer à bais­ser son pan­ta­lon avant de lui faire des at­tou­che­ments. « La pre­mière fois, il m’a ame­né dans un champs et m’a bais­sé les cu­lottes. Il m’a for­cé. » Le ma­nège s’est pour­sui­vi pen­dant plu­sieurs mois et près d’une di­zaine de fois.

Un jour, Mar­tin a dé­ci­dé qu’il en avait as­sez. « Il m’a dé­jà mis dans un coin et je me suis fâ­ché. J’ai pris un mar­teau et je lui ai ré­pon­du que s’il ne me lâ­chait pas, j’al­lais le tuer. Ce fut la der­nière fois. »

Après avoir vé­cu avec ses sou­ve­nirs pen­dant plu­sieurs an­nées, son agres­seur l’ayant in­ci­té à ne rien dire, Mar­tin a fi­na­le­ment dé­voi­lé son secret en 2014. « J’étais très ren­fer­mé et bu­vais beau­coup. Une de mes tantes est ve­nue chez-moi pour me cou­per les che­veux et j’étais dé­pri­mé. C’est là que j’ai tout dit à ma tante. » Les dé­marches ont ain­si dé­bu­té pour me­ner à une condam­na­tion de l’in­di­vi­du il y a quelques se­maines.

Il a sui­vi les évé­ne­ments des der­niers jours en­tou­rant les dé­non­cia­tions re­la­tives à Éric Sal­vail et Gil­bert Ro­zon et es­time qu’ils ont mé­ri­té toute cette pu­bli­ci­té. Il en­cou­rage aus­si les vic­times d’agres­sions à se ma­ni­fes­ter, sa sor­tie lui ayant fait le plus grand bien. « C’est un gros poids de par­ti. Je me sens plus en forme et da­van­tage sou­riant. Ce n’est plus la même chose. De­puis que j’ai parlé, je bois beau­coup moins et j’ai beau­coup moins d’an­goisse. Je me suis en­trai­né et ce­la me dé­fou­lait. Je vois que je m’en sors et les gens au­tour de moi aus­si. »

Outre une peine de 20 mois d’em­pri­son­ne­ment, Mar­cel Brochu s’est vu im­po­ser plu­sieurs condi­tions, dont une pro­ba­tion de 3 ans et une in­ter­dic­tion de pos­sé­der des armes à feu de 10 ans. Il ne peut non plus être en contact avec des jeunes de moins de 16 ans, fré­quen­ter des parcs, écoles ou autre éta­blis­se­ments qui pour­raient le pla­cer en contact avec des mi­neurs. Il se­ra ins­crit à vie au Re­gistre na­tio­nal des dé­lin­quants sexuels et a dû four­nir un pré­lè­ve­ment de son ADN.

UN CY­CLISTE HEUR­TÉ PAR UNE AU­TO­MO­BILE À SAINT-MI­CHEL

Un cy­cliste de 57 ans de Beaumont a été bles­sé peu avant 11 h, le jeu­di 19 no­vembre der­nier, après avoir été hap­pé par une voi­ture sur la route 132 à Saint-mi­chel. L’au­to­mo­bi­liste, une dame de 52 ans de Saint-val­lier a dé­pas­sé un trac­teur qui cir­cu­lait en di­rec­tion ouest et en ten­tant de ré­in­té­grer sa voie, elle a fran­chi la ligne de dé­mar­ca­tion de l’ac­co­te­ment avant de per­cu­ter le cy­cliste par l’ar­rière. Ce der­nier a été trans­por­té à l’hô­tel-dieu de Lé­vis pour y trai­ter ses bles­sures. Les po­li­ciers ne craignent pas pour sa vie.

POS­SES­SION ET TRA­FIC DE STU­PÉ­FIANTS

Près de deux ans après son ar­res­ta­tion, Sa­rah-émi­lie Plante de Saint-damien a éco­pé de 90 jours de pri­son à être pur­gés les fins de se­maine, lors du pro­non­cé de sa sen­tence au pa­lais de jus­tice de Mont­ma­gny ré­cem­ment. Plante avait re­con­nu sa culpa­bi­li­té en jan­vier der­nier à des ac­cu­sa­tions re­liées à la pos­ses­sion et au tra­fic de stu­pé­fiants. Elle avait été ar­rê­tée en dé­cembre 2015, à la suite de deux per­qui­si­tions me­nées par les po­li­ciers de l’es­couade an­ti­drogue de la Sû­re­té du Qué­bec de Bel­le­chasse, dans au­tant de ré­si­dences de Saint-damien. En plus de sa peine de pri­son, elle se­ra sou­mise à une pé­riode de pro­ba­tion de deux ans avec un sui­vi de 18 mois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.