Le Do­maine des Elfes ob­tient son cer­ti­fi­cat d’au­to­ri­sa­tion en­vi­ron­ne­men­tale

La Voix du Sud - - SEMAINE POLICIÈRE - SERGE LA­MON­TAGNE re­dac­tion_­la­cet­che­min@tc.tc

AF­FAIRES. Les tra­vaux d’amé­na­ge­ment du fu­tur dé­ve­lop­pe­ment do­mi­ci­liaire Do­maine des Elfes sont lan­cés à

Lac-et­che­min.

Le pro­mo­teur Do­ris

Beau­doin confirme avoir re­çu tous les per­mis né­ces­saires, in­cluant le cer­ti­fi­cat d’au­to­ri­sa­tion en­vi­ron­ne­men­tale de la part du mi­nis­tère du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’en­vi­ron­ne­ment et de la Lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques.

«C’est un im­por­tant pro­jet et les dé­lais ont été plus longs que pré­vu, mais on com­prend ce­la, car c’était im­por­tant de pro­té­ger les frayères de pois­son se trou­vant dans le lac Et­che­min, tout en pré­ser­vant la qua­li­té de l’eau», men­tionne le pro­mo­teur qui a sa­lué la con­tri­bu­tion de la mu­ni­ci­pa­li­té de Lac-et­che­min dans ce dos­sier.

«Une par­tie du dé­ve­lop­pe­ment se trou­vait en zone hu­mide. Il fal­lait faire des com­pen­sa­tions, mais on ne pou­vait pas en faire di­rec­te­ment sur le lac Et­che­min, car la zone que nous ci­blions était dé­jà prise. La mu­ni­ci­pa­li­té a ac­cep­té de pro­té­ger des ter­rains lui ap­par­te­nant aux abords du Lac Ca­ri­bou et il se­ra im­pos­sible d’y faire du dé­ve­lop­pe­ment à l’ave­nir.»

M. Beau­doin ajoute que ces tra­vaux consis­te­ront, dans un pre­mier temps, en la construc­tion de rues et l’ins­tal­la­tion des ser­vices (aque­duc et égouts, égouts plu­viaux, bas­sins de ré­ten­tion, sta­tion de pom­page et ser­vice d’eau) pour la phase 1 de ce pro­jet do­mi­ci­liaire com­pre­nant 34 ter­rains.

S’ajou­te­ront la construc­tion d’un bloc de cinq mai­sons de ville le long de la route 277, une de ces ré­si­dences ser­vant d’uni­té mo­dèle et de bu­reau pour re­ce­voir le pu­blic. Dès que les rues de la phase 1 se­ront ter­mi­nées, deux mai­sons-mo­dèle se­ront aus­si construites. «Nous amor­ce­rons ces tra­vaux cet au­tomne, mais comme nous sommes tard dans la sai­son, il est très pos­sible que ces tra­vaux se ter­minent au prin­temps», in­dique M. Beau­doin qui en pro­fite pour sa­luer la con­tri­bu­tion de l’homme d’af­faires qué­bé­cois Mi­chel Dal­laire, dont la fa­mille est ori­gi­naire de la ré­gion, qui l’ap­puie dans ses dé­marches au quo­ti­dien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.