Nou­velles mo­da­li­tés pour le sans ren­dez-vous au Centre de san­té des Et­che­mins

La Voix du Sud - - ACTUALITÉS - SERGE LA­MON­TAGNE sla­mon­tagne@la­voix­du­sud.com

SAN­TÉ. De­puis le 1er fé­vrier, les plages ho­raires sans ren­dez-vous au Centre de san­té des Et­che­mins sont ré­ser­vées ex­clu­si­ve­ment aux per­sonnes ayant un mé­de­cin de fa­mille au Groupe de mé­de­cine fa­mi­liale uni­ver­si­taire (GMF-U) des Et­che­mins. Ce­la in­clut les sui­vis par les ré­si­dents en mé­de­cine et les in­fir­mières pra­ti­ciennes spé­cia­li­sées en soins de pre­mière ligne.

Se­lon Mi­reille Gau­dreault, res­pon­sable des re­la­tions avec les mé­dias au CISSS Chau­dière-ap­pa­laches, cette dé­ci­sion de l’équipe mé­di­cale du GMF des Et­che­mins s’ins­crit dans le cadre d’un pro­ces­sus, main­te­nant ré­pan­du dans les cli­niques mé­di­cales du Qué­bec et ins­crit dans les orien­ta­tions mi­nis­té­rielles, ayant pour ob­jec­tif d’amé­lio­rer l’ac­cès, la conti­nui­té et la qua­li­té des soins aux per­sonnes qui ont un mé­de­cin de fa­mille à cet en­droit.

« Cette me­sure vise à en­cou­ra­ger les pa­tients à s’en­ga­ger au­près d’un mé­de­cin de fa­mille et à con­sul­ter dans la cli­nique où il exerce. Le pa­tient bé­né­fi­cie­ra ain­si d’un meilleur sui­vi et d’une conti­nui­té de soins dis­pen­sés par le GMF», in­dique Mme Gau­dreault qui ajoute que «de cette fa­çon, les mé­de­cins au­ront une meilleure dis­po­ni­bi­li­té pour leurs pa­tients qui ont des pro­blèmes ai­gus de der­nière mi­nute. »

Ce fai­sant, les per­sonnes qui ne sont pas ins­crites au GMF des Et­che­mins sont in­vi­tées à contac­ter la cli­nique où exerce leur mé­de­cin de fa­mille, qu’ils d’agisse de cli­niques sur ren­dez-vous ou sans ren­dez-vous. Ceux et celles qui n’ont pas de mé­de­cin de fa­mille sont in­vi­tés à s’ins­crire au gui­chet d’ac­cès à un mé­de­cin de fa­mille, au gamf.gouv.qc.ca.

Mi­reille Gau­dreault in­dique que dans Les Et­che­mins, plus de 90 % des ci­toyens de la MRC des Et­che­mins ont un mé­de­cin de fa­mille ce qui consti­tue l’un des meilleurs taux au Qué­bec. Elle ajoute que les clients qui s’ins­crivent sur ce site sont tou­jours ré­fé­rés à une cli­nique de leur ter­ri­toire.

En ce qui a trait aux clients or­phe­lins, elle ajoute qu’il n’y a pas d’en­jeu d’ac­ces­si­bi­li­té dans la MRC des Et­che­mins du fait qu’au GAMF, seule­ment 21 per­sonnes sont pré­sen­te­ment en at­tente d’un mé­de­cin de fa­mille sur l’en­semble du ter­ri­toire. «Il s’agit d’une per­for­mance ex­cep­tion­nelle de la part des mé­de­cins de fa­mille de l’en­droit. L’ob­jec­tif der­rière tout ce­la est que les per­sonnes consultent à l’en­droit où ils ont un mé­de­cin de fa­mille et que ce­la de­vienne leur lieu de ré­fé­rence », pour­suit-elle.

Les ci­toyens qui ap­pellent sur la ligne dé­diée pour la prise de ren­dez-vous se­ront in­for­més de ces nou­velles mo­da­li­tés par le biais d’un mes­sage té­lé­pho­nique. De plus, des af­fiches in­for­mant les ci­toyens de ces nou­velles mo­da­li­tés ont aus­si été ap­po­sées au Centre de san­té et chaque client qui se ren­dra à la cli­nique re­ce­vra des feuillets d’in­for­ma­tion à cet ef­fet.

(Pho­to La Voix du Sud – Serge La­mon­tagne)

Les plages du ren­dez-vous, à la cli­nique du Centre de san­té des Et­che­mins, sont do­ré­na­vant ré­ser­vées ex­clu­si­ve­ment aux per­sonnes ins­crites au­près d’un mé­de­cin de fa­mille du GMF uni­ver­si­taire des Et­che­mins.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.