Alice Clou­tier et le Rouge & Or visent une mé­daille

La Voix du Sud - - BRIN DE JASETTE - SERGE LA­MON­TAGNE sla­mon­tagne@la­voix­du­sud.com

VOL­LEY­BALL. Ca­pi­taine de l’équipe de vol­ley­ball du Rouge & Or de l’uni­ver­si­té La­val, Alice Clou­tier de Saint-odi­lon vi­vra la fré­né­sie d’un cham­pion­nat ca­na­dien dans sa cour, du 16 au 18 mars pro­chain. Ce se­ra en fait sa der­nière par­ti­ci­pa­tion à un tel évé­ne­ment.

Les huit meilleures uni­ver­si­tés du pays, in­cluant La­val à titre d’équipe hô­tesse, ten­te­ront de rem­por­ter les hon­neurs de cette com­pé­ti­tion d’en­ver­gure qui se tien­dra au PEPS de l’uni­ver­si­té La­val.

Étu­diante de qua­trième an­née avec le Rouge & Or, la ré­si­dente de Saint-odi­lon sou­ligne que le Rouge & Or ne vise rien de moins qu’une mé­daille lors de ce tour­noi qui se­ra pré­cé­dé, deux se­maines au­pa­ra­vant, du cham­pion­nat pro­vin­cial.

Le Rouge et Or se­ra en quête d’un pre­mier titre na­tio­nal de­puis 2006, an­née de son seul cou­ron­ne­ment ca­na­dien. Il s’agi­ra du qua­trième cham­pion­nat fé­mi­nin or­ga­ni­sé à l’uni­ver­si­té La­val de­puis 2002, mais aus­si d’un pre­mier dans le nou­vel am­phi­théâtre-gym­nase inau­gu­ré en 2013. La der­nière fois que l’uni­ver­si­té La­val avait ac­cueilli le cham­pion­nat ca­na­dien chez les filles, soit en 2011, le Rouge et Or avait rem­por­té la mé­daille d’ar­gent.

«Nous avons une belle sai­son et il existe une très belle chi­mie dans l’équipe», ex­plique l’at­ta­quante de pointe qui ajoute que sa for­ma­tion se si­tue ac­tuel­le­ment au troi­sième rang du clas­se­ment du Ré­seau du sport étu­diant du Qué­bec.

L’équipe ter­mi­ne­ra son ca­len­drier ré­gu­lier au cours des pro­chaines se­maines en vue, en­suite, des de­mi-fi­nales et de la fi­nale qué­bé­coise qui au­ront suc­ces­si­ve­ment lieu le der­nier wee­kend de fé­vrier et le pre­mier de mars.

VI­SAGE DU ROUGE & OR

Bien qu’elle soit ca­pi­taine et consi­dé­rée comme la ve­dette de son équipe, Alice ne se consi­dère pas comme tel. «Chaque fille est égale dans l’équipe et ap­porte sa dose de lea­der­ship, à sa fa­çon», sou­ligne l’ath­lète de 23 ans dont l’image est uti­li­sée par l’uni­ver­si­té La­val pour faire la pro­mo­tion du cham­pion­nat ca­na­dien.

Sou­li­gnons qu’alice a été choi­sie sur la deuxième équipe d’étoiles au Qué­bec lors des deux der­nières sai­sons. Elle vient pré­sen­te­ment au 1er rang de son équipe pour le nombre de points par match.

C’est au se­con­daire, alors qu’elle étu­diait à la Po­ly­va­lente Veilleux de Saint-jo­seph que la jeune femme, qui me­sure ac­tuel­le­ment 5 pieds et 10 pouces, a eu la pi­qûre pour ce sport d’équipe. «Dès le dé­but, j’ai ai­mé ce sport en rai­son de son jeu col­lec­tif. Je ne me se­rais ja­mais vu dans un sport in­di­vi­duel. C’est un beau sport d’équipe pour le­quel un dé­clic s’est fait dès le dé­part. Comme je per­for­mais bien, j’ai per­sé­vé­ré», in­dique celle qui après le sport in­ter­sco­laire pen­dant deux ans et le pro­gramme sport­sé­tudes au même en­droit par la suite, s’est re­trou­vée au ni­veau col­lé­gial di­vi­sion 1 avec les Élans du Cé­gep Gar­neau, puis le Rouge & Or.

Une fois la pré­sente ses­sion ter­mi­née, elle sait que son stage uni­ver­si­taire se­ra ter­mi­né. «Je sou­haite in­té­grer le mar­ché du tra­vail et je ne m’at­tends pas à jouer à l’ex­té­rieur. Je n’ai pas eu d’offres, mais je me suis en tête que ma car­rière se­ra ter­mi­née après cette sai­son», pré­cise Alice qui en­tend tou­te­fois jouer dans les ligues «ci­viles», plu­sieurs équipes de ce ni­veau évo­luant dans la ré­gion de Qué­bec ain­si que sur la Rive-sud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.