Des femmes fil­mées sans consen­te­ment près des mé­tros de Saint-Hen­ri

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - NI­CHO­LAS DE RO­SA ni­cho­las.de­ro­sa@tc.tc

EX­CLU­SIF. Un sus­pect est re­cher­ché par le Ser­vice de po­lice de la ville de Mon­tréal (SPVM) et les ins­pec­teurs de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) pour son « com­por­te­ment dou­teux » à proxi­mi­té des mé­tros Place Saint-Hen­ri et Lio­nel-Groulx où il a sui­vi, fil­mé et sol­li­ci­té des femmes.

L’in­di­vi­du en ques­tion est un homme noir bar­bu âgé d’en­vi­ron 40 ans qui me­sure 1,80 m. Se­lon les té­moins, il filme des femmes sans leur ac­cord et porte un man­teau rouge et une cas­quette fon­cée.

Le lieu­te­nant Syl­vain Ma­lo du poste de quar­tier (PDQ) 15 ajoute que cette des­crip­tion cor­res­pond à celle d’un in­di­vi­du re­cher­ché près des mêmes en­droits qui suit des passantes et leur de­mande si elles veulent « se faire de l’ar­gent fa­cile ».

MO­DUS OPE­RAN­DI

Au moins trois femmes ont rap­por­té des évè­ne­ments sem­blables dans le groupe Fa­ce­book «St. Hen­ri», qui compte plus de 5000 membres, de­puis la fin du moins d’avril. Ceux-ci se­raient entre 17 h et 18 h.

La ci­toyenne Lau­ren Gaz­zard a croi­sé le sus­pect le 25 avril.

« En sor­tant du mé­tro Place Saint-Hen­ri, j’ai vu un gars suivre une fille, sau­ter de­vant elle, prendre sa pho­to et par­tir en cou­rant vers le mé­tro. Quand je mar­chais en­suite sur la rue de Couvent, il est sor­ti de nulle part, m’a agrip­pée et a pla­cé son té­lé­phone à quelques pouces de mon vi­sage. Je l’ai pous­sé et il est re­tour­né dans le mé­tro en cou­rant », ra­conte-t-elle à TC Me­dia.

Mme Gaz­zard a im­mé­dia­te­ment aler­té les au­to­ri­tés de l’in­ci­dent. Pen­dant qu’elle dé­cri­vait l’homme au bout du fil, elle l’a aper­çu en train de se dé­bar­ras­ser de cer­tains de ses vê­te­ments et de sa cas­quette. «Je suis as­sez cer­taine qu’il fai­sait ça parce qu’il me voyait par­ler au té­lé­phone », es­time-t-elle.

Du­da Gue­rios, une autre ré­si­dente de Saint-Hen­ri qui a croi­sé l’homme, a ra­con­té une his­toire presque iden­tique à TC Me­dia, à l’ex­cep­tion des faits qu’elle soit sur­ve­nue au mé­tro Lio­nel-Groulx et que l’homme ne l’ait pas agrip­pée avant de la filmer.

« Ce qui m’a le plus sur­prise est qu’il était en­vi­ron 18 h, alors qu’il fai­sait en­core clair, et qu’il n’avait pas l’air très pré­oc­cu­pé par ce qu’il fai­sait », at­teste-t-elle.

Les deux femmes ont d’ailleurs te­nu à men­tion­ner qu’un in­ci­dent du genre n’est pas ca­rac­té­ris­tique de Saint-Hen­ri et qu’il s’agis­sait de la pre­mière fois qu’elles ne se sen­taient pas en sé­cu­ri­té dans leur quar­tier.

LA PO­LICE AU COU­RANT

Le lieu­te­nant Ma­lo af­firme que les agents du SPVM et de la STM portent une « at­ten­tion par­ti­cu­lière » aux per­sonnes ré­pon­dant à la des­crip­tion du sus­pect dans les sta­tions de mé­tro en ques­tion, mais que la pré­sence po­li­cière à ces en­droits n’a pas été aug­men­tée de­puis les évè­ne­ments.

« Le mes­sage qu’on veut por­ter à l’at­ten­tion des ci­toyens est qu’ils doivent nous ap­pe­ler s’ils ont de l’in­for­ma­tion concer­nant le sus­pect ou s’ils le croisent », dit-il, sou­li­gnant qu’une seule plainte concer­nant les en­re­gis­tre­ments sans consen­te­ment a été re­çue par le PDQ 15.

Au to­tal, au moins quatre plaintes concer­nant un homme avec un pro­fil cor­res­pon­dant à ce­lui du sus­pect qui sui­vait des femmes ont été re­çues par le SPVM de­puis le 11 avril.

(Pho­to:TC Me­dia – Ar­chives)

Les in­ci­dents se se­raient dé­rou­lés à proxi­mi­té des mé­tros Lio­nel-Groulx et Place SaintHen­ri entre 17 h et 18 h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.