La ter­rasse de Chez Dal­laire me­na­cée par une voie ré­ser­vée

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - NI­CHO­LAS DE RO­SA ni­cho­las.de­ro­sa@tc.tc

AF­FAIRES. Le pub Chez Dal­laire craint pour sa sur­vie après s’être fait ré­vo­quer son per­mis de ter­rasse en rai­son de l’amé­na­ge­ment pré­vu d’une voie ré­ser­vée sur un tron­çon de la rue Wel­ling­ton. Le com­merce qui a pi­gnon sur rue dans Pointe-Saint-Charles de­puis 2015 a pris connais­sance de cette ini­tia­tive de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) le 22 mars, moins d’un mois avant l’ins­tal­la­tion pré­vue de sa ter­rasse.

«Ne pas l’avoir cou­pe­ra de moi­tié mon chiffre d’af­faires. C’est un double né­ga­tif parce que je ne pour­rai pas at­ti­rer de nou­veaux clients l’été, mais le pire est que ma clien­tèle dé­jà éta­blie ira ailleurs quand il fe­ra 30 de­grés», sou­tient Cal­vin Sug­gitt, pro­prié­taire du bar.

L’an­née 2017 est par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tante dans le plan d’af­faires de M. Sug­gitt puis­qu’elle de­vait être la pre­mière où il pré­voyait ne pas gé­né­rer de pertes. Sans es­pace ex­té­rieur pour ses vi­si­teurs, il croit dif­fi­ci­le­ment pou­voir y ar­ri­ver.

MANQUE DE COM­MU­NI­CA­TION

Bien que le plan de voie ré­ser­vée ait été ap­prou­vé en 2014, le pro­prié­taire du pub Chez Dal­laire n’a ja­mais eu vent de ce­lui-ci avant mars. Il a im­mé­dia­te­ment fait ap­pel à l’ar­ron­dis­se­ment du Sud-Ouest pour l’ai­der à plai­der sa cause.

«On a ap­pris qu’elle se­rait ins­tal­lée [la voie ré­ser­vée] cet été en même temps que lui, af­firme le maire Be­noit Do­rais. La STM nous aver­tissent quand un amé­na­ge­ment est pré­vu, mais les élus prennent connais­sance de la date de lan­ce­ment en même temps que le pu­blic.»

Le pro­prié­taire du pub re­proche à la STM de ne tou­jours pas avoir été en contact avec lui: il a dû faire va­loir son opi­nion par l’en­tre­mise de l’ar­ron­dis­se­ment, qu’il re­mer­cie pour l’avoir ren­con­tré en per­sonne.

SO­LU­TION

Ques­tion­née par TC Me­dia, la STM as­sure qu’elle «tra­vaille tou­jours en étroite col­la­bo­ra­tion avec ses par­te­naires mu­ni­ci­paux», mais que les ré­cents dé­ve­lop­pe­ments dans cette his­toire l’amènent à re­prendre les dis­cus­sions avec l’ar­ron­dis­se­ment du Sud-Ouest.

Une pre­mière ren­contre qua­li­fiée d’«ex­cel­lente» par le maire Do­rais a eu lieu lun­di. Il af­firme que les di­ri­geants de la so­cié­té de trans­port com­prennent la si­tua­tion et qu’ils dis­cutent en­semble d’al­ter­na­tives.

Pour M. Sug­gitt, en ve­nir à une en­tente ra­pi­de­ment est im­pé­ra­tive. Il sou­ligne par ailleurs que fer­mer ses portes au­gu­re­rait mal pour le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de la rue Wel­ling­ton, qu’il voit comme la fu­ture ar­tère com­mer­ciale de Pointe-Saint-Charles.

«Ça n’in­ci­te­ra au­cun com­merce à ve­nir s’ins­tal­ler au sud du quar­tier, ce qui fe­ra de la rue Centre son pôle de dé­ve­lop­pe­ment», dit-il.

Par­cours 61

La voie ré­ser­vée est pré­vue afin de fa­ci­li­ter les dé­pla­ce­ments des au­to­bus de cette ligne de la STM entre les rues For­tune et de la Su­cre­rie aux heures de pointe.

(Pho­to: TC Me­dia – Ni­cho­las De Ro­sa)

Chez Dal­laire, le pub de Cal­vin Sug­gitt, a ou­vert ses portes à l’in­ter­sec­tion des rues Ash et Wel­ling­ton, dans Pointe-Saint-Charles, en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.