Créer son propre di­ver­tis­se­ment

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc POUR VOUS INS­CRIRE:

CI­NÉ­MA. Les réa­li­sa­teurs en herbe pour­ront tes­ter leurs com­pé­tences dans le do­maine ci­né­ma­to­gra­phique à par­tir du 1er sep­tembre. L’Usine de films ama­teurs de Mi­chel Gon­dry pren­dra place au Com­plexe Dom­park.

Cette an­cienne usine de tex­tile, si­tuée sur la rue Saint-Pa­trick dans Saint-Hen­ri, se trans­for­me­ra en pla­teau de tour­nage jus­qu’au 15 oc­tobre. Du mar­di au di­manche, tous les ré­si­dents, peu im­porte leurs connais­sances en la ma­tière, se­ront in­vi­tés à créer gra­tui­te­ment leur propre film ama­teur, de la scé­na­ri­sa­tion au tour­nage.

L’en­droit se­ra di­vi­sé en une quin­zaine de dé­cors. « Plu­sieurs des amé­na­ge­ments se­ront spé­ci­fiques au quar­tier de Saint-Hen­ri. Il y en au­ra d’ailleurs un re­pré­sen­tant le mar­ché At­wa­ter », men­tionne Pa­trick Truong, di­rec­teur gé­né­ral de Ch­ro­ma­tic. Cet or­ga­nisme mont­réa­lais ayant pour mis­sion de pro­mou­voir les ta­lents créa­tifs lo­caux et in­ter­na­tio­naux est à la barre de l’or­ga­ni­sa­tion de cet évé­ne­ment d’en­ver­gure.

Le réa­li­sa­teur fran­çais Mi­chel Gon­dry a lan­cé ce pro­jet à Pa­ris en 2008. De­puis, son stu­dio éphé­mère et lui ont par­cou­ru le monde, de Ca­sa­blan­ca au Ma­roc, à São Paulo au Bré­sil, jus­qu’à To­kyo au Ja­pon. L’an­née 2017 marque la pre­mière vi­site de l’Usine en sol ca­na­dien et c’est Mont­réal qui l’ac­cueille­ra dans le cadre de son 375e an­ni­ver­saire.

« Nous avons choi­si le Sud-Ouest, car c’est un quar­tier de plus en plus dy­na­mique et in­no­vant sur la scène cultu­relle, mais pas suf­fi­sam­ment à notre goût, sou­ligne M. Truong. Nous avons donc vou­lu di­ver­si­fier l’offre ar­tis­tique et per­mettre aux ré­si­dents de par­ti­ci­per à ce pro­jet. »

ÉTAPES

Chaque séance de trois heures se­ra di­vi­sée en trois étapes. Pre­miè­re­ment, les groupes for­més de 5 à 15 per­sonnes s’at­tè­le­ront à la tâche de l’écri­ture. Ils dis­po­se­ront de 45 mi­nutes pour trou­ver une his­toire, ce qui les amè­ne­ra à dé­battre sur le genre de film, l’in­trigue, les per­son­nages et le dé­cor dans le­quel le film se­ra tour­né.

En­suite, ils au­ront droit au même temps pour pondre le scé­na­rio, scène par scène. La dis­tri­bu­tion des rôles se fe­ra à ce mo­ment, afin que tout soit prêt pour la deuxième étape: le tour­nage. Pen­dant une heure, les équipes tour­ne­ront chaque scène à l’aide d’une ca­mé­ra nu­mé­rique, se­lon la mé­thode du «tour­né-mon­té», soit une seule prise par plan.

« Mi­chel Gon­dry aime tra­vailler de cette fa­çon, car on s’éloigne du per­fec­tion­nisme et ça donne lieu à des si­tua­tions drôles et co­casses quand on vi­sionne le film par la suite », re­late M. Truong.

À la fin du tour­nage, les par­ti­ci­pants sont in­vi­tés à re­gar­der le fruit de leur tra­vail sur grand écran. Une salle de pro­jec­tion d’une quin­zaine de places se­ra amé­na­gée à l’in­té­rieur du Com­plexe.

Tout le long du pro­ces­sus, des bé­né­voles ayant une base en ci­né­ma su­per­vi­se­ront les par­ti­ci­pants. Ceux qui par­ti­ci­pe­ront à l’ac­ti­vi­té le ven­dre­di 1er sep­tembre pour­ront éga­le­ment bé­né­fi­cier des conseils pro­fes­sion­nels de M. Gon­dry, qui se­ra de pas­sage dans la mé­tro­pole du 29 août au 2 sep­tembre.

L’homme né à Ver­sailles se spé­cia­lise dans le tour­nage de vi­déo-clips. Il a tra­vaillé, entre autres, pour les Rol­ling Stones, IAM et Ky­lie Mi­nogue. Il est aus­si der­rière plu­sieurs longs mé­trages, comme L’Écume des jours et Eter­nal Sun­shine of the Spot­less Mind, met­tant en ve­dette Jim Car­rey et Kate Wins­let, qui lui a d’ailleurs va­lu un Os­car.

wee­zevent. com/l-usine-de-films-ama­teursde-mi­chel-gon­dry

(Pho­to: Gra­cieu­se­té – Fa­ce­book)

Mi­chel Gon­dry a créé l’Usine de films ama­teurs pour per­mettre à cha­cun de conce­voir son di­ver­tis­se­ment plu­tôt que de le consom­mer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.