Une oeuvre conçue pour les pié­tons

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc

Du haut des marches de l’oeuvre Den­drites, l’en­trée de la Ville de Mont­réal nous ap­pa­raît sous un tout nou­vel angle. Pre­nant la forme d’es­ca­liers, ces pièces créées par le Mont­réa­lais Mi­chel de Broin font par­tie in­té­grante de la nou­velle place de l’Avia­tion-Ci­vile-In­ter­na­tio­nale, à l’ex­tré­mi­té nord du legs Bo­na­ven­ture.

Dif­fi­cile de man­quer les deux struc­tures de cou­leur ocre re­pré­sen­tant des troncs d’arbres à l’in­ter­sec­tion des rues Duke et Notre-Dame avec leur neuf mètres de hau­teur qui se veut une oeuvre en hom­mage aux pié­tons.

Plu­sieurs ont dé­jà fait l’ex­pé­rience d’y mon­ter, se re­trou­vant à la même al­ti­tude que les au­to­mo­bi­listes qui em­prun­taient ja­dis l’au­to­route sur pi­lo­tis.

« Ça ré­pond à la vo­lon­té de mettre les voi­tures de cô­té et de re­don­ner aux pié­tons une place cen­trale. Quand on grimpe tout en haut, on a l’im­pres­sion que la ville nous ap­par­tient, ça nous donne un sen­ti­ment de force », ra­conte Mi­chel de Broin, gagnant du concours na­tio­nal d’art pu­blic pour le legs Bo­na­ven­ture.

L’ar­tiste n’en est pas à sa pre­mière réa­li­sa­tion dans la mé­tro­pole. Il a concep­tua­li­sé une oeuvre éga­le­ment en forme d’es­ca­lier près du mé­tro Pa­pi­neau, mais il sou­tient que celle-ci est son plus grand ac­com­plis­se­ment et qu’elle s’har­mo­nise par­fai­te­ment à son nou­veau dé­cor.

375 MTL.

Den­drites

PARC UR­BAIN

L’Or­ga­ni­sa­tion de l’avia­tion ci­vile in­ter­na­tio­nale (OACI) a dé­jà une sta­tion de mé­tro à son nom au centre-ville. Le maire de Mont­réal, De­nis Co­derre, a tou­te­fois vu en l’oeuvre Den­drites un lien par­ti­cu­lier avec l’ins­ti­tu­tion qui ré­git les normes, pra­tiques et po­li­tiques en ma­tière d’avia­tion pour les 191 pays membres.

« Quand on parle de den­drites, on parle de neu­rones, qui sont unis entre eux par des mil­liers de connexions. Il y a une connexion entre Mont­réal et les autres pays du monde grâce à l’OACI et cette oeuvre re­lie éga­le­ment les Mont­réa­lais », ex­plique-t-il.

Éta­blie à Mont­réal de­puis 1947, l’OACI est un re­flet de la di­ver­si­té de la ville. «Mont­réal est par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tante dans le monde de l’avia­tion ci­vile. En don­nant notre nom à cette place pu­blique, j’aimerais que les ré­si­dents en ap­prennent plus sur notre or­ga­ni­sa­tion et sur notre mis­sion », men­tionne la se­cré­taire de l’OACI, Dre Fang Liu, pré­ci­sant que le siège so­cial est si­tué sur le bou­le­vard Re­né-Lé­vesque, seule­ment à quelques pas.

Mu­sique, acro­bates et food­truck­sé­taient sur place lors de la double inau­gu­ra­tion qui a ras­sem­blé plus d’une cen­taine de per­sonnes au nou­veau parc ur­bain qui re­lie les quar­tiers Grif­fin­town et Ci­té du Mul­ti­mé­dia.

(Pho­to : TC Me­dia – Jus­tine Gra­vel)

L’oeuvre est fa­bri­quée d’un al­liage d’aciers enrichis en cuivre ré­sis­tant aux in­tem­pé­ries. La plus haute des deux, de 62 marches, fait 9 m.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.