Vent de nouveauté sur la rue Centre

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc

COM­MERCE. Une nou­velle cho­co­la­te­rie s’est ins­tal­lée sur la rue Centre, pour le plus grand plai­sir des bi­bittes à sucre de Pointe-Saint-Charles. Leca­va­lier Pe­trone, qui confec­tionne des cho­co­lats et des pâ­tis­se­ries haut de gamme, ap­porte un brin de di­ver­si­té sur l’ar­tère com­mer­ciale. C’est pour­quoi PME MTL Grand Sud-Ouest a ré­cem­ment oc­troyé aux pro­prié­taires une bourse de 10 000 $.

La re­vi­ta­li­sa­tion com­mer­ciale de la rue Centre est une de­mande de longue date de la part des ré­si­dents, qui dé­plorent le manque de di­ver­si­té de l’offre dans le sec­teur.

Avec ses cho­co­lats faits à la main, son maïs souf­flé au ca­ra­mel et ses whip­pets mai­son, Leca­va­lier Pe­trone rem­plit un cré­neau peu re­pré­sen­té sur l’ar­tère, qui compte peu de des­ti­na­tions gour­mandes.

Bien qu’à l’ori­gine, l’en­tre­prise était da­van­tage un ser­vice de trai­teur pour les évé­ne­ments cor­po­ra­tifs, les mariages ou les sho­wers de bé­bé, les pro­prié­taires, dont l’une ré­side dans le quar­tier, veulent éga­le­ment en faire profiter la com­mu­nau­té.

« Au dé­part, nous vou­lions faire un ate­lier seule­ment, mais avec les com­men­taires po­si­tifs des gens du coin, leur cu­rio­si­té et leur in­té­rêt pour notre pro­jet, nous avons dé­ci­dé d’en faire un point de vente», men­tionne Loïse Des­jar­dins-Pe­trone, co­pro­prié­taire de l’éta­blis­se­ment avec Ch­loé Mi­gneault-Leca­va­lier.

De­puis un peu plus d’un mois, les portes de l’ate­lier sont ou­vertes au pu­blic trois jours par se­maine, ce qui fait de l’éta­blis­se­ment leur deuxième point de vente à Mon­tréal, le pre­mier étant Le Els­dale ca­fé & bou­tique, dans Ro­se­mont.

Les co­pro­prié­taires comptent aus­si pro­lon­ger les heures d’ou­ver­ture pen­dant les pé­riodes plus acha­lan­dées, comme le temps des fêtes, Pâques et la Saint-Va­len­tin.

BOURSE

Pour en­cou­ra­ger les deux jeunes en­tre­pre­neures de 26 et 30 ans dans le lan­ce­ment de leur com­merce, PME MTL Grand Sud-Ouest leur a re­mis 10 000 $.

Loïse Des­jar­dins-Pe­trone et Ch­loé Mi­gneault-Leca­va­lier comptent uti­li­ser la bourse du pro­gramme de sou­tien à la di­ver­si­té com­mer­ciale pour ache­ter de l’équi­pe­ment de qua­li­té, très dis­pen­dieux. Elles al­loue­ront éga­le­ment une somme à la re­cherche et au dé­ve­lop­pe­ment.

« On vise les en­tre­prises qui ont une cer­taine ori­gi­na­li­té. Dans ce cas-ci, cette cho­co­la­te­rie peut ame­ner une clien­tèle cor­po­ra­tive dans le quar­tier, ce qui peut être bé­né­fique sur le plan éco­no­mique, en plus d’ali­men­ter un cer­tain dy­na­misme lo­cal», sou­ligne le di­rec­teur au fi­nan­ce­ment des en­tre­prises chez PME MTL Grand Sud-Ouest, Aziz Guel­louz.

Il avoue que, dans le cas de Leca­va­lier Pe­trone, ce n’est pas seule­ment le plan d’af­faires qui a fait pen­cher le co­mi­té en fa­veur de cette en­tre­prise.

« Le pro­jet est su­per, mais c’est sur­tout parce que ces deux jeunes femmes ont fait leurs preuves et ont mon­tré qu’elles sont ca­pables de me­ner à terme leur plan d’af­faires », ex­plique-t-il.

Ce pro­gramme vise spé­ci­fi­que­ment les nou­veaux com­merces pou­vant ajou­ter de la va­leur au quar­tier en gé­né­rant de l’acha­lan­dage sur la rue et en créant de l’em­ploi pour les ré­si­dents du coin. Les fran­chises sont ex­clues, tout comme les types d’éta­blis­se­ments dé­jà très pré­sents dans un même sec­teur.

(Pho­to : Gra­cieu­se­té - Ca­rine Per­ras)

Leca­va­lier Pe­trone confec­tionne des gâ­teaux haut de gamme pour les oc­ca­sions spé­ciales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.