Chan­ge­ment de si­gna­li­sa­tion contes­té

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc

CIR­CU­LA­TION. Ron Dia­mond conteste le ré­cent chan­ge­ment de si­gna­li­sa­tion à l’in­ter­sec­tion des rues de Cour­celle et Saint-Hen­ri, une opi­nion par­ta­gée par les élus de l’ar­ron­dis­se­ment. Se­lon ce ré­sident de Saint-Hen­ri, cette mo­di­fi­ca­tion rend la si­tua­tion par­ti­cu­liè­re­ment dan­ge­reuse pour les cy­clistes en plus de créer une conges­tion monstre dans ce sec­teur à haut tra­fic.

La Ville de Mon­tréal a en­le­vé il y a deux mois le feu prio­ri­taire pour tour­ner à gauche sur la rue Saint-Jacques pour les au­to­mo­bi­listes et cy­clistes em­prun­tant la rue de Cour­celle en di­rec­tion sud.

« Ils ont dé­ci­dé de don­ner la prio­ri­té à ceux qui montent la rue de Cour­celle en di­rec­tion nord, mais le tra­fic va dans l’autre sens. On se por­tait très bien avant qu’ils fassent ce chan­ge­ment », men­tionne le cy­cliste aguer­ri qui a ré­gu­liè­re­ment af­faire à se rendre à West­mount pour le tra­vail et qui des­cend cette rue chaque jour pour re­tour­ner à son lo­ge­ment de la rue Le­noir.

Se­lon lui, l’ab­sence de feu pour tour­ner à gauche afin d’em­prun­ter la rue Saint-Jacques en di­rec­tion est fait en sorte que les au­to­mo­bi­listes res­tent coin­cés à la lu­mière ou passent par­fois sur le feu rouge à force d’im­pa­tience, ce qui aug­mente les risques de col­li­sion.

Au der­nier con­seil d’ar­ron­dis­se­ment, le maire du Sud-Ouest, Be­noit Do­rais, a avoué que la si­gna­li­sa­tion d’avant était pré­fé­rable, mais que la si­tua­tion n’était pas de son res­sort.

« L’in­ter­sec­tion des rues de Cour­celle et Saint-Jacques ap­par­tient à la ville-centre. Nous avons fait des re­pré­sen­ta­tions au­près d’eux parce que nous aus­si nous trou­vons ça dan­ge­reux et la Ville nous a ré­pon­du qu’ils al­laient re­voir la si­tua­tion, ce qui n’a pas été fait», ex­plique-t-il.

M. Dia­mond se dé­sole que les ar­ron­dis­se­ments n’aient pas as­sez de pou­voir. «Ils sont cen­sés pou­voir faire chan­ger les choses », ajoute-t-il.

PIÉ­TONS

Se­lon Fré­dé­ric Amiand, re­la­tion­niste à la Ville de Mon­tréal, les mo­di­fi­ca­tions aux feux de cir­cu­la­tion ont été ap­por­tées pour don­ner la prio­ri­té aux pié­tons et leur as­su­rer une tra­verse plus sé­cu­ri­taire dans l’axe nord-sud.

M. Dia­mond sou­tient tou­te­fois que peu de pié­tons em­pruntent cette in­ter­sec­tion. «Le Square Éli­za­beth est uti­li­sé par des gens vi­vant au sud de Saint-Jacques et les en­fants de l’école Lud­ger-Du­ver­nay ne se rendent pas aus­si loin au nord », ex­plique-t-il.

M. Amiand ajoute que ce chan­ge­ment a été fait pour évi­ter les re­fou­le­ments sur la voie fer­rée au sud. Par contre, M. Dia­mond croit que le tra­fic est beau­coup plus pré­sent dans l’autre di­rec­tion et que cette mo­di­fi­ca­tion crée un im­por­tant re­fou­le­ment au nord, ajou­tant aux bou­chons dé­jà om­ni­pré­sents en rai­son des tra­vaux de l’échan­geur Tur­cot.

« Dès la mi-no­vembre, de nou­veaux che­mins de dé­tour se­ront mis en place pour la réa­li­sa­tion du pro­jet Tur­cot. Nous pro­cé­de­rons alors à une nou­velle éva­lua­tion de la si­tua­tion, afin d’ajus­ter les in­ter­ven­tions, si re­quises, tou­jours dans l’op­tique d’as­su­rer la sé­cu­ri­té des usa­gers les plus vul­né­rables », in­dique M. Amiand.

Jusque-là, la si­gna­li­sa­tion res­te­ra la même.

(Pho­to : TC Me­dia – Jus­tine Gra­vel)

La si­gna­li­sa­tion de l’in­ter­sec­tion des rues de Cour­celle et Saint-Jacques a été mo­di­fiée afin que les pié­tons cir­culent en sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.