CULTURE Le Pa­ra­doxe en mode fi­nan­ce­ment

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc

THÉÂTRE. Dans le but d’élar­gir ses ac­ti­vi­tés au­près des jeunes et de rendre ac­ces­sibles uni­ver­sel­le­ment ses lo­caux dans l’an­cienne église Notre-Dame-du-Per­pé­tuel-Se­cours, le Théâtre Pa­ra­doxe a lan­cé sa pre­mière cam­pagne ma­jeure de fi­nan­ce­ment « 3 ans pour 3 mil­lions ».

C’est en 2014 que le Groupe Pa­ra­doxe, au­pa­ra­vant éta­bli dans les lo­caux du YMCA de Pointe-Saint-Charles, a em­mé­na­gé dans ce lieu de culte de tra­di­tion ca­tho­lique. L’or­ga­nisme voyait grand et sou­hai­tait ac­cueillir da­van­tage de jeunes du quar­tier afin de les ai­der à re­par­tir du bon pied.

« Main­te­nant on a de la place pour ac­cueillir le double de jeunes et le double d’em­ployés. Mais, un gros bâ­ti­ment, ça coûte cher, d’où notre cam­pagne », ajoute M. St-Georges.

De­puis 20 ans, sa mis­sion vise à fa­vo­ri­ser l’in­ser­tion so­ciale et pro­fes­sion­nelle de Mon­tréa­lais de 18 à 35 ans dans le do­maine du spec­tacle et de l’évé­ne­men­tiel.

« C’est un grand théâtre avec beau­coup d’es­ca­liers. Donc, c’est sûr que nous ai­me­rions ins­tal­ler un as­cen­seur afin que nos salles soient ac­ces­sibles à tout le monde. L’ar­gent ser­vi­ra aus­si à ache­ter du ma­té­riel à la fine pointe de la tech­no­lo­gie de ma­nière à ce que les jeunes ne soient pas trop dé­pay­sés une fois ren­dus sur le mar­ché du tra­vail », ex­plique Gé­rald St-Georges, le di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme éta­bli sur le bou­le­vard Monk.

Le fi­nan­ce­ment se fe­ra en par­tie par le biais d’évé­ne­ments, qui se­ront or­ga­ni­sés ponc­tuel­le­ment afin de rap­pe­ler au pu­blic que l’or­ga­nisme est tou­jours en cam­pagne. Ce se­ra l’oc­ca­sion pour les jeunes d’avoir da­van­tage de pla­teaux de tra­vail pour ap­prendre et se per­fec­tion­ner dans leur do­maine. Ce se­ra ga­gnant-ga­gnant se­lon M. St-Georges.

Le di­rec­teur gé­né­ral ne croit pas que l’ob­jec­tif de 3M$ est uto­pique. «C’est sûr que c’est une somme éle­vée, mais avec l’aide des dif­fé­rents pa­liers de gou­ver­ne­ment, du pri­vé et du pu­blic, nous pen­sons que c’est rai­son­nable », pré­cise-t-il.

L’ar­ron­dis­se­ment du Sud-Ouest a d’ailleurs dé­jà fait un don de 100 000 $ pour par­tir le bal.

CONTRI­BUER AU CHAN­GE­MENT

Le porte-pa­role de la cam­pagne, le co­mé­dien et ani­ma­teur Ch­ris­tian Bégin a été char­mé par l’en­droit lors des tour­nages de l’émis­sion Y’a du monde à messe. La mis­sion du Pa­ra­doxe l’a dou­ble­ment en­thou­sias­mé.

«Je suis ici parce que j’y crois et que j’ai en­vie de ren­con­trer des gens qui s’unissent pour chan­ger les choses con­crè­te­ment. Que ce chan­ge­ment s’opère par le biais du mi­lieu ar­tis­tique, c’est en­core mieux. Ces jeunes vont de­ve­nir des ar­ti­sans de la scène et non des comp­tables, on en a as­sez de comp­tables », ex­plique-t-il à la blague.

D’ailleurs, tous les mon­tages de son émis­sion de va­rié­tés es­ti­vale ont été réa­li­sés par les jeunes du Pa­ra­doxe. « Je vou­lais que mon émis­sion ait du sens en ondes, mais aus­si à l’ex­té­rieur des heures de tour­nage et c’est mis­sion ac­com­plie», ren­ché­rit M. Bégin. Il en se­ra de même pour la deuxième sai­son, l’an pro­chain.

Comme d’autres, Dan­ny Au­bin, un na­tif de Ville-Émard ayant pas­sé à tra­vers plu­sieurs pé­riodes dif­fi­ciles, dont deux over­doses, a réus­si à se re­prendre en main grâce aux ser­vices du Théâtre Pa­ra­doxe. Après avoir per­du son tra­vail à 17 ans, il a dé­cou­vert 10 ans plus tard le pro­gramme de 6 mois qui leur montre le tra­vail sur les pla­teaux de tour­nage et les as­siste dans leur re­cherche d’em­ploi.

« Je pars de très loin. Main­te­nant, j’en ai 28 et j’ai dû com­plè­te­ment me re­cons­truire, non seule­ment pour moi, mais aus­si pour mes en­fants. Je vou­lais être un mo­dèle pour eux », ra­conte ce­lui qui fai­sait par­tie de l’équipe de net­toyage. Main­te­nant, il par­ti­cipe comme bé­né­vole dans l’or­ga­nisme qu’il consi­dère comme sa fa­mille.

De­puis sa créa­tion ce sont plus de 600 jeunes adultes qui ont ré­in­té­gré le mar­ché du tra­vail, avec un taux de réus­site de 89 %.

(Pho­to: TC Media – Ar­chives)

Plus de 400 évé­ne­ments ont été réa­li­sés au Théâtre Pa­ra­doxe de­puis son ou­ver­ture of­fi­cielle à l’an­cienne église du bou­le­vard Monk en fé­vrier 2014.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.