Can­di­dat pour le Par­ti vert

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRAVEL jus­tine.gravel@tc.tc

PO­LI­TIQUE. Un na­tif de la Pe­ti­teBour­gogne dé­fen­dra les cou­leurs du Par­ti vert du Qué­bec dans la cir­cons­crip­tion de Saint-Hen­ri-Sainte-Anne aux élec­tions pro­vin­ciales d’oc­tobre. Ayant tra­vaillé au sein de nom­breux or­ga­nismes com­mu­nau­taires du quar­tier, dont la Coa­li­tion de la Pe­ti­teBour­gogne et le DESTA Black youth net­work, Jesse Chase sou­haite s’at­ta­quer aux phé­no­mènes de la gen­tri­fi­ca­tion et des dé­serts ali­men­taires s’il est élu.

Ce ré­sident du Sud-Ouest de 4e gé­né­ra­tion a vu le quar­tier se trans­for­mer au fil des ans. «Il y a eu un em­bour­geoi­se­ment de masse avec l’ajout de nom­breux com­merces qui ne ré­pondent pas aux be­soins de ceux qui ont tou­jours vé­cu ici, ex­plique le tra­vailleur com­mu­nau­taire de 33 ans. Il faut plus d’en­droits où on peut man­ger san­té tout en ne payant pas cher.»

M. Chase est d’ailleurs pré­sen­te­ment en train de dé­ve­lop­per une épi­ce­rie de quar­tier en par­te­na­riat avec le centre com­mu­nau­taire Tyn­dale Saint-Georges, qui se­ra éta­blie au coin des rues Saint-Jacques et des Sei­gneurs. Il s’agi­ra d’un com­merce au­to­gé­ré par des ré­si­dents du coin et dont le conte­nu se­ra ti­ré de l’agri­cul­ture ur­baine.

S’il de­vient dé­pu­té, il compte mul­ti­plier les éta­blis­se­ments sui­vant ce mo­dèle d’af­faire dans l’ar­ron­dis­se­ment. «J’avais beau­coup d’idées qui n’étaient ja­mais pré­sen­tées par les par­tis en place, qui pri­vi­lé­gie les en­tre­prises pri­vées. J’ai donc dé­ci­dé de me pré­sen­ter pour agir contre la bour­geoi­sie et pour le peuple», sou­tient ce­lui qui en est à sa pre­mière ex­pé­rience dans l’arène po­li­tique.

PAR­COURS

C’est en tra­vaillant sur des fermes en Co­lom­bie-Bri­tan­nique et en On­ta­rio que M. Chase a dé­ve­lop­pé un in­té­rêt pour le do­maine agri­cole. De re­tour dans son quar­tier na­tal, il a donc vou­lu mettre à pro­fit son ex­pé­rience en met­tant sur pied sa propre en­tre­prise, I3 Farms, qui vise à dé­ve­lop­per des ini­tia­tives en sé­cu­ri­té ali­men­taire par le biais de l’agri­cul­ture ur­baine.

Sa pas­sion a aus­si fait l’ob­jet de nom­breux ou­vrages lit­té­raire. «J’ai écrit plu­sieurs livres théo­riques à pro­pos de l’agri­cul­ture et des co­opé­ra­tives», sou­ligne-t-il. Un ro­man, God’s Wife and the Sy­no­ny­mus X est aus­si né de la plume de ce­lui qui a étu­dié la lit­té­ra­ture an­glaise à l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia.

Pa­ral­lè­le­ment à ses ac­ti­vi­tés agri­coles et à l’écri­ture, il s’est tou­jours im­pli­qué dans le do­maine com­mu­nau­taire.

«Mon grand-oncle, le ré­vé­rend Charles Estes de l’église Union Uni­ted a fon­dé le Centre com­mu­nau­taire des Noirs et c’est mon père qui a lan­cé le pro­gramme pa­ra­sco­laire Leave out Vio­lence au Col­lège Daw­son, qu’on voit main­te­nant par­tout au Ca­na­da», pré­cise M. Chase, qui compte suivre leurs traces et conti­nuer d’amé­lio­rer la vie des per­sonnes moins nan­ties grâce à la po­li­tique.

De­puis les élec­tions par­tielles de 2015, la cir­cons­crip­tion est re­pré­sen­tée à l’As­sem­blée na­tio­nale par la vice-pre­mière mi­nistre et mi­nistre de l’Éco­no­mie, Do­mi­nique An­glade. Le can­di­dat vert Jiab Zuo avait ob­te­nu 3,6% des suf­frages.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Jesse Chase ten­te­ra sa chance pour une pre­mière fois en po­li­tique en bri­guant le poste de dé­pu­té dans Saint-Hen­ri-Sainte-Anne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.