ILLUS­TRER LA JEU­NESSE

La Voix Pop - - LA UNE - JUS­TINE GRAVEL jus­tine.gravel@tc.tc

Les per­son­nages aux yeux étoi­lés de Ca­ra Car­mi­na sont par­tout. L’illus­tra­trice de Saint-Hen­ri les fait ap­pa­raître dans des livres pour en­fants, mais les im­prime aus­si sur des cous­sins, des vê­te­ments et des cartes de sou­haits. Son plus grand rêve se­rait de les voir prendre vie, que ce soit dans une émis­sion de té­lé ou dans un court-mé­trage.

ARTS. Les yeux de Ca­ra Car­mi­na brillent lors­qu’elle parle de des­sin, une pas­sion qui l’ha­bite de­puis qu’elle est toute pe­tite. Ces yeux étoi­lés, on les re­trouve aus­si chez les per­son­nages qui animent ses livres jeu­nesse et qui ha­billent les dif­fé­rents ob­jets qu’elle vend en ligne. Illus­tra­trice pro­fes­sion­nelle de­puis 10 ans, cette ré­si­dente du Sud-Ouest se trouve der­rière de nom­breux pro­jets.

Ori­gi­naire du Mexique, Ca­ra Car­mi­na –son nom d’ar­tiste– ha­bite Saint-Hen­ri de­puis trois ans. Un quar­tier dont elle est lit­té­ra­le­ment tom­bée amou­reuse. «On se sent comme à l’époque, avec les vieux bâ­ti­ments, l’ar­chi­tec­ture di­ver­si­fiée et une belle vie de quar­tier», dit-elle.

C’est dans son ap­par­te­ment de la rue SaintAm­broise qu’elle met sur pa­pier ses illus­tra­tions va­gue­ment ins­pi­rées de ce qui l’en­toure, que ce soit les com­merces de la rue Notre-Dame ou les ar­tistes aux che­veux co­lo­rés qui tra­vaillent tout près de chez elle. «J’aime beau­coup illus­trer des si­tua­tions simples, qui se passent dans la vie de tous les jours», ra­conte l’ar­tiste de 38 ans.

Elle trace tout d’abord un cro­quis à la mine, avant de l’étof­fer avec un feutre et le co­lo­rier avec le lo­gi­ciel de re­touche Pho­to­shop.

LIVRES JEU­NESSES

L’illus­tra­trice se dis­tingue par ses per­son­nages co­lo­rés tra­cés au feutre noir avec des yeux en forme d’étoile. On les re­trouve d’ailleurs dans son qua­trième ou­vrage jeu­nesse, pro­duit par les Édi­tions des Songes. Pu­blié ré­cem­ment, Les aven­tures de Sa­rah et du Pe­tite Prince Ma­gique au Taj Ma­hal ra­conte l’his­toire d’une fillette vi­si­tant le pa­lais in­dien à bord d’un ta­pis vo­lant.

«C’est un livre qui peut être per­son­na­li­sé, où on peut mo­di­fier les per­son­nages et la langue se­lon l’in­té­rêt de l’en­fant», ex­plique-t-elle. La jeune fille est donc re­pré­sen­tée en cinq ver­sions dif­fé­rentes et le conte­nu est dis­po­nible en an­glais, en fran­çais et en es­pa­gnol.

Heu­reuse de sa pre­mière ex­pé­rience avec ses livres nou­veaux genres, Ca­ra Car­mi­na a dé­jà en­ta­mé l’il­lus­tra­tion d’une suite. «Cette fois, le ta­pis vo­lant vi­si­te­ra le châ­teau de Ver­sailles», pré­cise-t-elle.

Pa­ral­lè­le­ment, l’illus­tra­trice pré­pare les images d’un cin­quième livre, qui pa­raî­tra en no­vembre, écrit par l’ani­ma­trice Ma­rie-Jo­sée Gau­vin. In­ti­tu­lé La prin­cesse en­dor­mie, il ra­con­te­ra un seg­ment de la vie de l’au­teure.

OB­JETS PER­SON­NA­LI­SÉS

Bien que l’il­lus­tra­tion de livres jeu­nesses réus­sit à l’ar­tiste, ce vo­let de sa pro­fes­sion ne lui suf­fit pas. «Être ar­tiste n’est pas ren­table à la base. Si je veux être en me­sure de payer mon loyer, je dois vendre d’autres pro­duits», ex­plique celle qui se dé­crit comme une en­tre­pre­neure.

Par le biais de sa bou­tique en ligne Et­sy, elle offre dif­fé­rentes ver­sions de ses illus­tra­tions, que ce soit sur des leg­gings, des t-shirts, des cous­sins ou des poupées. Ces cartes de sou­haits per­son­na­li­sées sont quant à elles ven­dues dans plus de 200 bou­tiques au Ca­na­da.

La ré­si­dente du Sud-Ouest compte conti­nuer de mul­ti­plier les pro­jets ar­tis­tiques. Dans le fu­tur, elle ai­me­rait pou­voir ad­mi­rer ses illus­tra­tions sur la fa­çade d’un im­meuble ou les voir s’ani­mer dans des courts mé­trages.

(Pho­to: TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

C’est en ra­con­tant des his­toires aux en­fants qu’elle gar­dait que Ca­ra Car­mi­na a dé­ci­dé de se lan­cer dans l’il­lus­tra­tion de livres jeu­nesse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.