Pro­jet ci­toyen

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL jus­tine.gra­vel@tc.tc

EN­VI­RON­NE­MENT. Sou­hai­tant faire une dif­fé­rence dans le quo­ti­dien des gens du quar­tier, Élo­die So­le­dad Ro­meu et sa soeur Va­lé­rie ont lan­cé le pro­jet Eveyë­ko. Dès le mois de juin, les ré­si­dents du Sud-Ouest pour­ront par­ti­ci­per à des ate­liers gra­tuits, aux abords du ca­nal de La­chine, por­tant sur le mieux-vivre, que ce soit le mou­ve­ment zé­ro dé­chet, l’agri­cul­ture ur­baine ou le « fait-mai­son ».

L’idée ger­mait dans la tête des deux ré­si­dentes de Saint-Hen­ri de­puis bien­tôt un an. « Je me suis tou­jours in­té­res­sée à tout ce qui est éco­res­pon­sable, sou­tient Élo­die, qui a dé­ve­lop­pé cette conscience en­vi­ron­ne­men­tale au tra­vers de ses nom­breux voyages. Je sais que c’est quelque chose qui touche les gens du quar­tier aus­si, mais il n’y a pas vrai­ment d’ac­tions concrètes qui sont faites ».

Elle a donc dé­ci­dé de pas­ser de la pa­role aux actes en son­dant les ré­si­dents sur les ré­seaux so­ciaux afin de re­cen­ser les dif­fé­rentes pro­blé­ma­tiques qu’ils vivent au quo­ti­dien. Le be­soin de bien s’ali­men­ter à faible coût, d’avoir un es­pace ci­toyen et un quar­tier plus dy­na­mique est prin­ci­pa­le­ment res­sor­ti.

« Eveyë­ko est donc un mixte de tout ça. En gros, c’est un lieu de par­tage de connais­sances entre voi­sins afin d’être au­to­nomes et amé­lio­rer son style de vie. Ce sont des ré­si­dents qui ani­me­ront et par­ti­ci­pe­ront aux ate­liers », ré­sume la co­fon­da­trice.

Jus­qu’à pré­sent une di­zaine de per­sonnes ont ma­ni­fes­té leur in­ten­tion d’ani­mer des ac­ti­vi­tés ou de pré­sen­ter une confé­rence et les deux femmes sont tou­jours en re­cru­te­ment.

« Ce n’est pas obli­ga­toire que ce soit des pro­fes­sion­nels, juste des gens pas­sion­nés par des ini­tia­tives ayant un im­pact so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal», pré­cise la femme de 34 ans, qui compte in­té­grer des or­ga­ni­sa­teurs com­mu­nau­taires et des com­mer­çants du coin au pro­jet. Une fois l’équipe éta­blie, l’ho­raire des ac­ti­vi­tés se­ra dé­voi­lé.

LIEU DE REN­CONTRE

Les ac­ti­vi­tés se tien­dront tout l’été en bor­dure du ca­nal, dans Saint-Hen­ri Ouest. Le ter­rain choi­si est la pro­prié­té d’un com­merce du quar­tier, le Ri­ver­side sur la rue Saint-Am­broise.

« Le pro­prié­taire sou­hai­tait faire de son bar un lieu de ras­sem­ble­ment pour les gens du coin, mais il est plu­tôt fré­quen­té par des gens d’ailleurs. Alors, il nous a pro­po­sé d’oc­cu­per l’es­pace pour rem­plir sa mis­sion de dé­part », sou­ligne Mme So­le­dad-Ro­meu.

Comme la pro­gram­ma­tion se fe­ra ma­jo­ri­tai­re­ment à l’ex­té­rieur, la fin des ac­ti­vi­tés est pré­vue pour sep­tembre. Tou­te­fois, les fon­da­trices ai­me­raient la pro­lon­ger à l’an­née. « Nous avons dé­jà par­lé du pro­jet aux élus et nous ai­me­rions éta­blir un par­te­na­riat avec eux afin d’ob­te­nir un lo­cal », ex­plique la jeune femme.

Pour le mo­ment, Eveyë­ko est en­tiè­re­ment fait sur une base bé­né­vole, mais les deux soeurs ai­me­raient éven­tuel­le­ment s’en­re­gis­trer en tant qu’or­ga­nisme à but non-lu­cra­tif afin de pou­voir ob­te­nir du fi­nan­ce­ment et payer leurs ani­ma­teurs.

(Pho­to : TC Me­dia – Justine Gra­vel)

Les ac­ti­vi­tés te­nues par Eveyë­ko se dé­rou­le­ront aux abords du ca­nal de La­chine de juin à sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.