Qua­tuor mu­si­cal

La Voix Pop - - LA UNE - ÉRICK RÉ­MY erick.re­my@tc.tc

MU­SIQUE. Elles se nomment In­fu­sion ba­roque et se­ront bien­tôt en spec­tacle à Ville-Émard. Dans Re­belles et ri­va­li­tés, elles jouent avec vir­tuo­si­té les oeuvres de grands com­po­si­teurs et ra­content avec force, dé­tails et hu­mour leurs vies qui iro­ni­que­ment étaient pleines de fausses notes.

Alexa Raine-Wright, flû­tiste et Sal­ly­nee Ama­wat, vio­lo­niste, sont amé­ri­caines. Ro­na Nad­ler, Cla­ve­ci­niste, est na­tive de Calgary et An­drea Stewart, Vio­lon­cel­liste, de To­ron­to. Elles ont en com­mun d’avoir fait des études mu­si­cales à l’uni­ver­si­té McGill, deux au doc­to­rat et deux à la maî­trise. Elles aiment le Qué­bec et sont des mu­si­ciennes ac­com­plies. Bref, In­fu­sion ba­roque c’est du talent, des neu­rones et de la beau­té réunis dans un même qua­tuor mu­si­cal.

«Au dé­but, le qua­tuor mê­lait la mu­sique an­cienne à d’autres mé­diums, comme la pein­ture en direct. En­suite, se sont ajou­tés à nos spec­tacles des contes et des histoires avec des élé­ments de théâ­tra­li­té. Ce­la nous per­met de faire com­prendre la mu­sique d’une autre fa­çon », ra­conte An­drea Stewart.

HAR­MO­NIE

Le nom du spec­tacle est loin de re­flé­ter la re­la­tion entre les mu­si­ciennes, bien au contraire. Les quatre filles sont des com­plices sur scène et des amies dans la vie. Elles ont trou­vé un angle in­té­res­sant, ce­lui des ri­va­li­tés entre mu­si­ciens mé­con­nus et grands com­po­si­teurs de l’ère ba­roque.

« Par exemple celle entre Jean-Marie Le­clair et Jean-Pierre Gui­gnon au XVIIIe siècle. Tous deux vio­lo­nistes, ils avaient hé­ri­té du poste de so­liste dans le même or­chestre à Pa­ris par le roi Louis XV. Ce­pen­dant, ils de­vaient par­ta­ger à tour de rôle cette prestigieuse et convoi­tée chaise. Après que Le­clair eut com­plé­té les deux mois de son man­dat, il a quit­té l’or­chestre. Il n’ac­cep­tait pas d’être se­cond vio­lon à Gui­gnon », ra­conte la vio­lon­cel­liste.

et ri­va­li­tés. Re­belles

MIS­SION

Les quatre mu­si­ciennes, dont les feuilles de route sont élo­quentes, sont toutes âgées dans la fin ving­taine ou dé­but tren­taine. Elles in­carnent non seule­ment une nou­velle ap­proche à la mu­sique de chambre, mais éga­le­ment se sentent in­ves­ties d’une mis­sion.

«Il est rare de voir un en­semble mu­si­cal en­tiè­re­ment com­po­sé de femmes et nous sommes heu­reuses de contri­buer à mettre les femmes de l’avant dans le mi­lieu de la mu­sique. Il est si­gni­fi­ca­tif pour nous de pou­voir mon­trer à la pro­chaine gé­né­ra­tion de mu­si­ciennes que ce suc­cès leur est éga­le­ment ac­ces­sible », conclut Mme Stewart.

In­fu­sion ba­roque a dé­jà un al­bum alors qu’un autre est en pré­pa­ra­tion. Le groupe pro­pose trois concepts de spec­tacles. Un autre s’ajou­te­ra, Vir­tuo­sa, dans le­quel sont mises de l’avant les grandes com­po­si­trices et mu­si­ciennes qui ont pa­vé la voie aux gé­né­ra­tions sui­vantes.

« Re­belles et ri­va­li­tés », di­manche 22 avril, 19 h 30, Mai­son de la culture Marie-Uguay

(6052, bou­le­vard Monk)

(Pho­to : Gra­cieu­se­té – Élisabeth De­lage)

Les quatre jeunes femmes, d’In­fu­sion ba­roque, mêlent vir­tuo­si­té, his­toire, et théâ­tra­li­té à leur spec­tacle

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.