Coup d’en­voi des tra­vaux

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRA­VEL Jus­tine.gra­vel@tc.tc

TRANS­PORTS. Le chan­tier du Ré­seau ex­press mé­tro­po­li­tain (REM) est of­fi­ciel­le­ment lan­cé. La construc­tion, réa­li­sée par SNC-La­va­lin et Al­stom, dé­bu­te­ra dans les pro­chains jours et s’in­ten­si­fie­ra à comp­ter de juin. Le ca­len­drier précis des tra­vaux du train élec­trique de la Caisse de dé­pôt et pla­ce­ment du Qué­bec (CDPQ) In­fra se­ra ren­du pu­blic dans les se­maines à ve­nir.

Si la pre­mière pel­le­tée de terre sym­bo­lique s’est ef­fec­tuée de­vant le New Ci­ty Gas dans Grif­fin­town, cet en­droit est ex­clu comme em­pla­ce­ment pou­vant ac­cueillir une fu­ture sta­tion du REM. « Nous ne sa­vons pas en­core à quel coin de rue la sta­tion se­ra amé­na­gée. Mont­réal a son mot à dire et pour nous c’est im­por­tant de bien des­ser­vir la po­pu­la­tion du coin», sou­ligne la mai­resse de Mont­réal, Va­lé­rie Plante, lors du point de presse du 12 avril.

De­puis les chan­ge­ments ap­por­tés au tra­cé en fé­vrier, la Ville et CDPQ In­fra sont en dis­cus­sion pour trou­ver l’em­pla­ce­ment qui des­ser­vi­ra le mieux, se­lon eux, les ré­si­dents de Grif­fin­town et de Pointe-Saint-Charles.

«La gare ne se­ra pas construite dans les pro­chains mois, alors nous avons en­core du temps», pré­cise Mme Plante. Elle as­sure aus­si que les tra­vaux en­tou­rant le REM n’af­fec­te­ront pas le pro­jet d’in­cu­ba­teur cultu­rel pré­vu dans la tour d’ai­guillage Wel­ling­ton, un pro­jet en branle de­puis 2015.

« Je suis au cou­rant que plu­sieurs per­sonnes avaient des in­quié­tudes à cet ef­fet en rai­son de la construc­tion dans le sec­teur, sou­ligne la mai­resse. Mais le pro­jet ver­ra le jour comme pré­vu cet été, si ma mé­moire est exacte. Les tra­vaux pour le REM se fe­ront plus loin. »

CONSTRUIT À L’ÉTRAN­GER

Grande ga­gnante de l’ap­pel d’offres, Al­stom Ca­na­da a été man­da­tée pour la construc­tion des 212 voi­tures de mé­tro de type Métropolis, qui sont dé­jà uti­li­sées dans 25 pays. D’une du­rée de vie de 30 ans, elles se­ront toutes do­tées d’un sys­tème en­tiè­re­ment au­to­ma­ti­sé, rou­lant ain­si sans chauf­feur.

Tou­te­fois, ces trains se­ront construits en Inde plu­tôt qu’au Qué­bec. « Nous avons des centres d’ex­per­tises pour l’en­semble de nos ma­té­riaux. Les voi­tures dont il est ques­tion au­jourd’hui sont faites en Inde, d’où notre dé­ci­sion», ex­plique Hen­ri Pou­part-La­farge, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral chez Al­stom.

Ce der­nier as­sure ce­pen­dant que 67 % des dé­penses pré­vues au contrat de 2,8 G$ se­ront réa­li­sées au Qué­bec. « Le Qué­bec et Mont­réal sont le centre de ges­tion de ce pro­jet. Le contrôle, la partie digitale, la partie main­te­nance et la partie in­fra­struc­ture se­ront aus­si faits ici », ajoute M. Pou­part-La­farge, pré­ci­sant que les four­nis­seurs prin­ci­paux sont éga­le­ment qué­bé­cois.

Se­lon Al­stom, sa part du contrat crée­ra 350 em­plois au Qué­bec pour la phase de mise en ser­vice. À ce chiffre, s’ajou­te­ront 250 em­plois pour l’opé­ra­tion et la main­te­nance. Au to­tal, le REM vise la créa­tion de 34 000 em­plois pen­dant la pé­riode de construc­tion et 1000 autres à long terme.

Le pro­jet de 6,3 G$, qui com­pren­dra 26 stations, vise à re­lier à la fois le centre-ville de Mont­réal, des pôles uni­ver­si­taires, la Rive-Sud, l’Ouest-de-l’Île, la Rive-Nord et l’aé­ro­port Mont­réal-Tru­deau.

(Pho­to : TC Me­dia – Jo­sie Des­ma­rais)

La pre­mière pel­le­tée de terre du pro­jet du REM a été ef­fec­tuée dans Grif­fin­town, le 12 avril.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.