Com­pé­ti­tion adap­tée

La Voix Pop - - LA UNE - JUS­TINE GRAVEL jus­tine.gravel@tc.tc

ARTS MAR­TIAUX. L’Open in­ter­na­tio­nal mul­ti­sports, la plus im­por­tante com­pé­ti­tion d’arts mar­tiaux adap­tés au pays, est de re­tour pour une deuxième an­née consé­cu­tive au Com­plexe ré­créa­tif Gad­bois. Trois clubs du Sud-Ouest se me­su­re­ront à plus de 150 ath­lètes d’un peu par­tout à tra­vers le monde vi­vant avec li­mi­ta­tion phy­sique, in­tel­lec­tuelle ou le trouble du spectre de l’au­tisme (TSA).

En plus du ka­ra­té, du ju­do, du jiu-jit­su bré­si­lien et de la boxe, le taek­won­do et l’aï­ki­do fi­gu­re­ront au pro­gramme.

L’an der­nier, quelque 300 per­sonnes avaient as­sis­té à la com­pé­ti­tion pour en­cou­ra­ger les par­ti­ci­pants. « Notre évé­ne­ment donne des larmes aux yeux aux gens. Nous voyons des ath­lètes qui prennent leur place dans la so­cié­té mal­gré toutes les dif­fi­cul­tés qu’ils ren­contrent », sou­ligne Mo­ha­med Je­las­si, fon­da­teur de l’As­so­cia­tion de dé­ve­lop­pe­ment des arts mar­tiaux adap­tés (ADAMA), qui or­ga­nise l’évé­ne­ment spor­tif.

Pour M. Je­las­si, cet évé­ne­ment est l’oc­ca­sion pour les par­ti­ci­pants de vivre l’am­biance de la com­pé­ti­tion sans le stress de de­voir per­for­mer, puisque tout le monde re­par­ti­ra avec une mé­daille. « Nous ne sommes pas là pour clas­si­fier les gens, mais pour les ras­sem­bler », ré­sume-t-il.

Étant en­traî­neur de ka­ra­té adap­té, il est té­moin chaque jour des ef­forts dé­ployés par les ath­lètes vi­vant avec un han­di­cap phy­sique ou men­tal. Par­ti­ci­per à une com­pé­ti­tion d’une telle en­ver­gure de­mande, se­lon lui, en­core plus de cou­rage. « Ces gens nous ins­pirent et nous montrent que rien n’est im­pos­sible. Pour nous, c’est un pas de plus vers l’in­clu­sion so­ciale », ren­ché­rit-il.

CLUBS LO­CAUX

Par­mi ces gens ins­pi­rants, on re­trou­ve­ra no­tam­ment des ath­lètes de Ju­do-Monde, de l’Aca­dé­mie spor­tive de Mon­tréal (ASM) et d’Au­tisme Ka­ra­té, qui s’en­traînent tous dans les lo­caux du Com­plexe ré­créa­tif Gad­bois.

Une soixan­taine de jeunes, âgés de 3 à 30 ans, vi­vant avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle ou le TSA se join­dront à la com­pé­ti­tion. « Je ne leur en­seigne pas seule­ment le ka­ra­té, mais aus­si le yo­ga et le ju­do. Toutes les dix mi­nutes, je change d’exer­cice pour gar­der leur at­ten­tion », sou­ligne An­dré Lan­ge­vin, qui a fon­dé le club Au­tisme Ka­ra­té en 2009.

« C’est une com­pé­ti­tion où il n’y a au­cun per­dant, les jeunes gagnent de la confiance. Pour eux c’est un dé­pas­se­ment », ajoute la vice-pré­si­dente d’ADAMA, Louise Pro­ven­cher, éga­le­ment coach de boxe et de ka­ra­té adap­tés à l’ASM. À l’in­ter­na­tio­nal

Forte de son suc­cès en 2017, la com­pé­ti­tion ac­cueille­ra cette an­née des ath­lètes in­ter­na­tio­naux comme le Néer­lan­dais Dave Ken­gen, mul­tiple cham­pion du monde en ka­ra­té adap­té, qui est né sans bras ni jambes.

«C’est une ve­dette par­tout en Eu­rope et c’est sa pre­mière vi­site au Ca­na­da. Il a eu 10 mil­lions de vi­sion­ne­ments pour sa der­nière vi­déo YouTube », sou­ligne M. Je­las­si, qui croit que l’ath­lète at­ti­re­ra cer­tai­ne­ment les foules dans Saint-Hen­ri. Le fon­da­teur d’ADAMA s’at­tend à ce que le nombre de spec­ta­teurs qua­druple cette an­née.

D’autres per­son­na­li­tés connues en pro­ve­nance de la Bel­gique, du Ma­roc et du Bré­sil sont aus­si at­ten­dues.

L’Open in­ter­na­tio­nal mul­ti­sports se dé­rou­le­ra le 19 mai au Com­plexe ré­créa­tif Gad­bois (5485, che­min de la Côte-Saint-Paul) de 13 h à 16 h 30. En­trée gra­tuite.

(Pho­to : Gra­cieu­se­té – ADAMA)

L’Open in­ter­na­tio­nal mul­ti­sports or­ga­ni­sé par ADAMA at­tend plus 1000 spec­ta­teurs le 19 mai au Com­plexe ré­créa­tif Gad­bois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.